Restez connectés avec nous

Europa League

Paris a été «mangé» selon Ménès

« Le PSG ne peut pas invoquer cette excuse du manque d’expérience européenne. Ca fait plusieurs saisons que le club de la capitale roule sa bosse en Europa League et son début de championnat réussi semblait faire de lui un favori du match qui l’opposait à un Athletic Bilbao sans la moindre victoire et avant-dernier du classement en Liga. Eh bien ce n’est pas du tout ce qui s’est passé. Paris a été mangé de bout en bout par une équipe basque enthousiaste. Soucieux de préserver une partie de ses cadres offensifs sans sacrifier pour autant le match puisque la Ligue Europa semble être un objectif du club, AK avait finalement décidé de se passer de Matuidi, Ménez et Gameiro. Maintenant, avec Pastore, Nene, Chantome et Erding devant, on ne peut pas dire que Paris était franchement amoindri. Mais autant, depuis le début de la saison, les coups d’éclat de ses individualités avaient parfois permis au PSG de s’en sortir à bon compte, autant cette fois la faillite a été totale. Défensivement d’abord. A un moment donné, il va falloir que Lugano justifie sa réputation autrement qu’en mettant des coups et en se faisant enrhumer en un contre un. Les latéraux parisiens – surtout Tiéné – ont pris très cher et Sissoko, titularisé pour la première fois depuis son arrivée, n’a rien trouvé de mieux que de récolter deux cartons jaunes en huit minutes (avec la mi-temps entre les deux, mais quand même). Et puis devant, Pastore avait laissé son costume de magicien au vestiaire et Nene n’a pratiquement rien fait de bon. »

Derniers articles

Autres articles présents dans Europa League