Restez connectés avec nous

Editos

PSG – Bilbao : l’espoir fait vivre

En raison du deuxième but encaissé en Autriche, dans les arrêts de jeu, le club de la capitale n’est plus maître de son destin. Sortir du groupe F semble même quasiment impossible. Pourtant, les joueurs franciliens, à l’image de leur coach, refusent de se résigner. « La coupe d’Europe fait toujours partie de nos objectifs car on est toujours en course. L’objectif, c’est de gagner et d’attendre un petit coup de pouce. On a tous envie de continuer dans cette compétition, même si on n’a plus notre destin en main », a expliqué Antoine Kombouaré, mardi, en conférence de presse d’avant-match. Le PSG pourrait-il se qualifier en faisant match nul contre Bilbao ? Oui, si le Slovan Bratislava s’impose face aux Autrichiens. Ce dernier scénario paraît toutefois très improbable. La semaine passée, l’OM et l’OL ont réalisé deux véritables exploits en dominant respectivement Dortmund (2-3) et le Dinamo Zagreb (1-7) pour se qualifier pour les 8e de finale de la Ligue des Champions. Jamais deux sans trois ?

Équipe mixte ?

Avec treize points au compteur, l’Athletic Bilbao est d’ores et déjà certain de terminer à la première place du groupe. Au Parc des Princes, Marcelo Bielsa et ses hommes n’auront donc pas la moindre pression. « On n’y aurait pas forcément pensé avant le début de cette compétition, mais c’est la particularité du football et ce qui fait son charme. On ne peut pas tout pronostiquer. Je n’ai pas encore défini le 11 de départ, mais il y aura probablement six à sept joueurs qui ne sont pas d’habituels titulaires », a prévenu le technicien chilien. La formation espagnole ne ressemblera donc pas du tout à celle qui avait largement dominé les Parisiens au match-aller (2-0), le 29 septembre dernier. Seuls Ekiza et Gabilondo pourraient  survivre. Antoine Kombouaré n’alignera pas forcément son onze type. Nicolas Douchez gardera les buts, tandis que Christophe Jallet remplacera Jérémy Ménez (mollet) au poste de milieu offensif droit. A la récupération, Momo Sissoko pourrait être laissé au repos en vue du choc de dimanche, face à Lille : Sylvain Armand viendrait alors suppléer le Malien. Enfin, en attaque, Melvut Erding est susceptible d’entamer la rencontre.

« Nous avons déconné à Salzbourg »

Voici la composition de départ probable : Douchez – Ceara, Camara, Sakho, Armand- Bodmer, Sissoko- Jallet (ou Bahebeck), Pastore, Nene – Erding (ou Gameiro). « De toute façon, ce n’est que si l’on gagne que l’on pourra me donner raison sur la composition », souligne Antoine Kombouaré. A l’occasion de ce match face aux Espagnols, Guillaume Hoarau fera son retour dans le groupe des Rouges et Bleus. Le Réunionais était éloigné des terrains depuis une blessure à l’épaule contractée face à Differdange. Le PSG reste sur deux victoires consécutives en Ligue 1 et se doit de poursuivre sur cette dynamique positive. « Nous avons déconné à Salzbourg. Nous pouvons encore nous qualifier, tout n’est pas perdu. C’est une compétition magnifique et cela serait dommage que nous soyons sortis », commente Nene. Rappelons que les nouveaux propriétaires avaient fait de l’Europa Ligue l’un des objectifs prioritaires du club en début de saison.

Statistiques et pronostics

Le PSG part nettement favori sur les différents sites de paris sportifs (cotes : 1,55 pour une victoire francilienne, 3,40 le nul et 5,25 pour un succès de Bilbao). Jusqu’à présent, aucun attaquant parisien n’a marqué en Europa Ligue. Paris possède même le ratio le plus faible des tirs convertis en buts (4 sur 87 soit 4,6%) parmi les 48 formations engagés dans cette compétition. Contre des clubs espagnols, Paris n’a perdu qu’une seule fois à domicile en sept confrontations : c’était en 2000 contre le Deportivo La Corogne. Le PSG n’est plus qu’à une seule réalisation de son 100e but en Coupe de l’UEFA. Et si Nene était l’homme qui offrait ce fameux but (cote pour l’ouverture du score par le Brésilien : 6,25) ?

Derniers articles

Autres articles présents dans Editos