Restez connectés avec nous
Maracana Belgrade

LDC

Belgrade/PSG – Dusan Savic décrit l’incroyable atmosphère du Maracana et met en garde les Parisiens

Sur les ondes de RMC, Dušan Savić, ancien joueur de l’Etoile Rouge où son fils, Vujidine, y officie comme avant-centre, a dressé le portrait du Maracana, là où se jouera le choc tant attendu entre le Paris Saint-Germain et Belgrade. Un match qui clôturera la phase de poule de Ligue des Champions et qui est décisif pour les Parisiens dans leur quête de qualification. Et Dušan Savić a expliqué ce qu’on savait déjà plus ou moins : l’antre de l’Etoile Rouge sera chauffée à blanc ce mardi, et cela risque d’être particulièrement impressionnant. 

“Le Marakana ? C’est un stade un peu spécial. L’ambiance dans ce stade n’est pas pareille qu’au Parc des Princes où dans d’autres stades européens. Les joueurs de Liverpool ont l’habitude de jouer dans des stades de 50 000 ou 60 000 personnes, mais à la fin du match contre Belgrade (défaite 2-0 des Reds), ils ont dit qu’ils n’avaient jamais vu cette ambiance et senti une telle atmosphère. »

« Ce bruit vous fait peur. »

« Ce stade se trouve dans un trou. Quand vous passez dans le tunnel, qui fait presque 100 mètres, vous entendez au-dessus de vous 50 000 ou 60 000 supporters qui vous font peur. Ce bruit vous fait peur. Après, le moment où les joueurs sortent du tunnel, c’est fantastique, ça motive les joueurs de l’Etoile Rouge.”    

L’ambiance ne fait pas tout.

Cela fait des semaines que l’on nous promet l’enfer dans l’enceinte serbe du Maracana. Néanmoins, si les Parisiens doivent être conscient de la tâche que cela implique, il ne faut pas non plus trop en faire car au final, et c’est important de le préciser, ce sont les joueurs sur la pelouse qui font le match. Même si l’atmosphère et les chants des supporters peuvent réellement influer sur l’esprit des joueurs, si le PSG fait le match qu’il faut, la victoire, et donc la qualification, doivent être à portée de main.
En outre, si cette ambiance peut motiver les Serbes, elle peut également être bénéfique pour les hommes de Thomas Tuchel qui se sentiront directement embarqués dans un match de Ligue des Champions, une rencontre à couteaux tirés qu’il faut absolument gagner.

Oui, cela ne sera pas simple, oui Naples et Liverpool n’ont pas gagné en terre serbe… Mais au vu des ambitions affichées par le club de la capitale, une victoire est exigée pour une qualification sans trembler.

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans LDC