Restez connectés avec nous
Blanc "bien conclure la phase de groupes", l'écart se réduit avec le top européen

LDC

Blanc “bien conclure la phase de groupes”, l’écart se réduit avec le top européen

A la veille du match entre le Paris Saint-Germain et le Shakhtar Donetsk comptant pour la 6e et dernière rencontre de la phase de poules de la Ligue des Champions, Laurent Blanc était en conférence de presse. Le coach parisien a donné quelques indications sur l’équipe qu’il alignera sur la pelouse du Parc des Princes et a jugé l’avancée du projet du club de la capitale.

Un turnover prévu – “Certains joueurs sont gênés par des soucis physiques, je vais donc forcément effectuer des changements. Il faut aussi penser au calendrier et préserver certains joueurs. Dans ce sens, c’est une bonne chose de pouvoir jouer notre dernier match à domicile en étant assurés d’être qualifiés. On va affronter une bonne équipe avec une philosophie proche de la nôtre. Il ne faut pas oublier que c’est un match de Champions League… La détermination de mon équipe sera donc la même que depuis le début de saison.”

La déception de ne pas être premiers – “Ce qui ne nous permet pas de terminer premier du groupe, c’est le manque d’efficacité dont on a fait preuve à Madrid. C’est maintenant trop tard, mais nous souhaitons tout de même bien conclure cette phase de groupes devant notre public et face à une bonne équipe. Le onze aligné demain aura envie de gagner.”

Paris de plus en plus proches des meilleurs –On bénéficie de l’expérience acquise ces dernières saisons en Champions League. Le recrutement de ces trois dernières années a aussi été très ciblé. Nous pouvons donc nous appuyer sur certains joueurs qui ont déjà gagné cette compétition. L’écart qui nous sépare des clubs qui ont déjà gagné la Champions League ne cesse de se réduire.”

Bien que la 2e place soit certaine pour le PSG, le match a toujours une certaine importance (confiance, prestige, classement UEFA..) et on attend une belle équipe parisienne demain. Même si ce ne seront pas les titulaires à chaque poste, chacun des joueurs se devra de faire de son mieux afin de gagner, ne serait-ce que pour l’image du club.

Paris a changé de dimension depuis 2011 et grandit chaque saison, médiatiquement ainsi que sportivement. Mais quelques clubs ont encore de l’avance. La marge se réduit, mais existe encore. Il faut passer le quart de finale de la Ligue des Champions pour se rapprocher encore, et certainement un peu plus pour que le PSG soit considéré au même niveau que le FC Barcelone, le Bayern Munich et le Real Madrid.

 

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans LDC