Restez connectés avec nous
Chelsea/PSG -Olivier Échouafni livre sa déception mais veut y croire pour le retour

Féminine

Chelsea/PSG – Olivier Échouafni livre sa déception mais veut y croire pour le retour

Ce jeudi soir, dans le cadre du quart de finale aller de Ligue des Champions, le Paris Saint-Germain section féminine s’est incliné en terre londonienne face à Chelsea sur le score désavantageux de 2-0. Pour le site officiel francilien, Olivier Échouafni, le coach des Parisiennes, est revenu sur ce mauvais résultat. S’il se montre ainsi remonté contre ses joueuses après leur prestation, il garde toujours en tête la qualification qui reste selon lui à leur portée.

“Il a manqué beaucoup de choses ce soir (hier soir) . J’ai eu l’impression que l’on n’a pas livré un match d’UEFA Women’s Champions League, en termes d’intensité. Finalement, le match que l’on avait joué contre Dijon nous a rappelé à l’ordre. On repart de Londres avec deux buts encaissés. Ce match était assez particulier, il y avait d’abord du rythme, très peu de situations pour Chelsea en première période. »

« On doit montrer un autre visage. »

« Après la pause, on se procure une belle occasion, que l’on ne concrétise pas, et on a eu tendance à reculer après avoir encaissé le premier but. On doit montrer un autre visage, les filles ont raté leur match. Collectivement, on doit trouver les solutions car il y a eu beaucoup trop de déchet technique (…) On a deux buts à remonter, il faudra mettre tous les ingrédients pour se remobiliser. Notre chance, c’est d’avoir une deuxième manche à disputer, que l’on ne devra pas rater. Je pense que les filles en sont capables, on a cinq jours pour bien s’y préparer. On pourra compter sur l’appui de notre public à Paris, qui jouera son rôle de 12e homme”, a déclaré Olivier Échouafni.

Pour un match d’une telle importance en territoire hostile, on peut largement comprendre la déception affichée ici par Olivier Échouafni. Les Parisiennes n’ont pas été à la hauteur du rendez-vous malheureusement. Le match retour du 25 mars sera capital et elles devront prouver qu’elles peuvent renverser une telle situation. Ce n’est pas impossible, néanmoins, cela s’annonce très compliqué. Le tout sera de présenter un visage de guerrière et d’être le plus efficace possible, tout en gardant une assise défensive digne de ce nom.

Les joueuses d’Olivier Échouafni pourront compter sur le soutien du Collectif Ultras Paris qui donnera de la voie. Il faudra au moins ça pour tenter de renverser Chelsea.

Publicités

Vidéos football

 

Articles récents

Autres articles présents dans Féminine