Restez connectés avec nous
Manchester United/PSG - Roustan estime qu'il y aura un avant et un après Manchester

LDC

Manchester United/PSG – Roustan estime qu’il y aura un avant et un après Manchester

Ce mardi soir, le Paris Saint-Germain s’est offert le scalpe de Manchester United sur sa pelouse d’Old Trafford sur le score de 0-2, dans un match comptant pour le 8e aller de Ligue des Champions. Sur son application personnelle, RoustanTV, Didier Roustan a analysé ce succès des Franciliens et tous ce que cela implique pour le reste de leur saison. 

« Est-ce qu’il n’y aura pas un avant Manchester et un après Manchester. Il ne faut quand même pas oublier que tu es sans Neymar et sans Cavani. Cavani, c’est peut-être moins grave que prévu et Meunier accessoirement, ça veut dire que sur le banc des remplaçants, tu n’as pas 10 000 solutions. Mais, enlève Messi à Barcelone, Ronaldo à la Juve, Griezmann à l’Atlético Madrid, ces joueurs, comme Neymar au PSG, ont une telle influence dans le jeu, que l’on pouvait penser que cela aurait eu une influence considérable dans le jeu du PSG contre Manchester »

« Il y a eu cette maitrise. »

« Dans ce match, il y a eu cette maîtrise, cette intelligence tactique, cette maîtrise technique, cette maîtrise mentale. L’une des forces du PSG, c’est Mbappé mais surtout la crainte qu’il inspire. […] Je pense qu’il y aura un après Manchester, dans le bon sens du terme, parce que souvent quand tu doutes, la souffrance, les difficultés, et que tu ne t’effondres pas, et bien tu trouves la solution idéale. C’était le plan D de Tuchel, par la force des choses mais, finalement, je pense que cela va avoir des répercussions pour la suite », a exposé Didier Roustan.

Il est vrai que le Paris Saint-Germain a abordé cette première confrontation face à Manchester United avec quelques doutes : bien évidemment les absences de Neymar et de Cavani mais également le secteur du milieu de terrain qui reste l’un des sujets les plus délicats que Thomas Tuchel a eu à gérer depuis le début de l’exercice en cours. Finalement, le collectif construit par le technicien allemand a dissipé toutes ces incertitudes pour finalement faire naître une prestation de très haut vol. Une soirée quasi parfaite de Ligue des Champions comme le PSG n’en avait pas connu depuis un moment.

Des joueurs ont su se surpasser au sein de ce collectif : Dani Alves, Marquinhos et Angel Di Maria sont sans nul doute les trois hommes à ressortir du lot. Sinon, tous ont été exemplaires tout au long des 90 minutes. Le but désormais est de ne pas s’enflammer et de conclure l’affaire lors du retour au Parc des Princes le 6 mars prochain.

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans LDC