Restez connectés avec nous
PSG/Celtic - Cavani "Quand toute l'équipe joue comme ça, c'est dur pour les autres"

Club

PSG/Celtic – Cavani « Quand toute l’équipe joue comme ça, c’est dur pour les autres »

Ce mardi soir, pour le compte de la 4e journée de la phase de poules de Ligue des Champions, le Paris Saint-Germain recevait le Celtic Glasgow au Parc des Princes. Edinson Cavani, l’attaquant parisien de 30 ans s’est arrêté au micro de Canal+ après l’écrasante victoire parisienne (7-1).

«Je pense que l’équipe a mis beaucoup d’intensité, beaucoup de pression. Quand toute l’équipe joue comme ça, c’est dur pour les autres et le résultat en est l’exemple. De la première minute à la dernière, on a fait un gros match avec beaucoup de concentration. Et le résultat est juste. […] Non, je ne pense pas avoir de blessure au coude.

Le record de Zlatan on m’en parle beaucoup mais je pense à marquer pour l’équipe, pour continuer. Je sais qu’il manque encore beaucoup, le chemin est long, nous avons beaucoup de compétitions à jouer, quatre, et c’est bien de maintenir la concentration, de regarder match après match. Les choses importantes, ce sont les objectifs du groupe.

Je ne sais pas ( ce qui peut freiner le PSG), je pense à continuer à jouer comme ça. L’équipe est bien, elle est en confiance, on a juste besoin de continuer à travailler et on verra match après match ce qui se passera.»

Le PSG est très mal rentré dans son match, en témoigne la passe d’Alves en corner et l’absence de marquage sur le but de Dembélé. Peut-être était-ce un manque de concentration, la surprise d’affronter un Celtic qui a joué à fond dès le début en étant précis. Il faut que le staff analyse pour régler cela et progresser.

Cependant, Paris a su réagir. L’égalisation de Neymar a fait beaucoup de bien. Le talent du Brésilien a lancé son équipe vers une très bonne performance. Même si le Celtic a eu quelques contres, on retient surtout qu’il a eu du mal à exister face à des Parisiens agressifs et inspirés. Le 4-1 à la mi-temps était même plutôt logique.

Paris a ensuite un peu plus géré et a cherché à faire le spectacle. Le tout en gardant la maîtrise du match. Ce qui a abouti à 3 beaux buts supplémentaires. L’invincibilité est perdue, mais il y a surtout du positif à retenir ce soir. Comme le record de buts marqués dans la phase de groupe de Champions League. Reste à bien finir le travail en gardant la première place du groupe après le déplacement à Munich.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club