Adversaires

PSG/Celtic – Rodgers « Je serais surpris que cette équipe ne soit pas en finale »

PSGCeltic - Rodgers Je serais surpris que cette équipe ne soit pas en finale
Publie le 23/11/2017 a 01:30



  • Après la défaite de son équipe face au Paris Saint-Germain (7-1, 5e journée de la phase de groupes de Ligue des Champions), l’entraîneur du Celtic Glasgow Brendan Rodgers s’est exprimé devant la presse et n’a pas hésité à tirer son chapeau aux Parisiens et leur performance du soir.

    « Qu’est-ce que vous vouliez que nous fassions de plus? Nous avons déjà joué à cinq derrière. Vous vouliez peut-être que nous jouions à sept derrière, un de plus au goal, un milieu et un seul attaquant? Parfois, il faut tirer son chapeau pour saluer une équipe de grande qualité. Nos joueurs ont tout donné et ont couru sur toute la surface du terrain. Nous avons fait des erreurs et nous avons été punis.

    nous ne pouvons qu’être admiratifs devant une équipe comme celle-ci’

    Nous avons essayé de limiter les dégâts en seconde période en resserrant les lignes et en essayant d’être compacts. Ça n’a pas fonctionné. Que pouvions-nous faire de plus défensivement hormis nos erreurs? Nous allons apprendre de ce match et nous irons vers l’avant. 

    Il y a de la qualité en face, il ne faut pas le nier. Le résultat est amer mais nous ne pouvons pas être véritablement. Normalement, vous n’êtes pas content de prendre sept buts, mais le PSG a très bien commencé, il a très bien joué pendant 90 minutes, et nous ne pouvons qu’être admiratifs devant une équipe comme celle-ci, avec énormément de qualité, de confiance… Je serais surpris que cette équipe ne soit pas en finale. »

    L’hommage de Rodgers rappelle celui des supporters d’Anderlecht quand ils se lèvent pour saluer le quadruplé d’Ibrahimovic. Il n’y a rien de plus beau que de voir son adversaire vous féliciter après un match et Rodgers, en plus d’avouer son impuissance n’oublie pas de saluer les joueurs parisiens et leur performance dans cette corrida.

    Paris est brillant en Europe pour le moment, il faudra maintenir cela jusqu’au bout.

    Le PSG a définitivement deux visages, un pour le championnat et un autre pour la Ligue des Champions (même s’ils sont performants en Ligue 1). Et dans cette version, les Rouges et Bleus font preuve d’une concentration bien plus élevée (sauf pendant les premières minutes du match) et une implication bien plus importante.

    La triplette offensive composée de Cavani, Neymar et Mbappé a encore fait mal aux défenseurs écossais avec 5 buts marqués à eux trois (doublés d’Edi et de Neymar, un but pour Mbappé), Verratti et Alves ont aggravé la marque en fin de rencontre.

    Le Parc est devenu une véritable forteresse et les équipes font finir par trembler quand ils se déplacent dans la capitale, si ce n’est déjà le cas. Le PSG est imprenable à domicile et est en passe de le devenir même en déplacement. De quoi réserver de très belles soirées pour les supporters, en espérant aucun faux pas d’ici le mois de mai prochain.

    Que demander de plus à cette équipe ? Peut-être d’effacer le petit manque de concentration qui a mené au but encaissé, mais ce qui est réaliser sur cette première moitié de saison est déjà énorme.

    Publie le 23/11/2017 a 01:30

    PSG/Celtic – Rodgers « Je serais surpris que cette équipe ne soit pas en finale »

    Après la défaite de son équipe face au Paris Saint-Germain (7-1, 5e journée de la phase de groupes de Ligue des Champions), l’entraîneur du Celtic Glasgow Brendan Rodgers s’est exprimé devant la presse et n’a pas hésité à tirer son chapeau aux Parisiens et leur performance du soir.

    « Qu’est-ce que vous vouliez que nous fassions de plus? Nous avons déjà joué à cinq derrière. Vous vouliez peut-être que nous jouions à sept derrière, un de plus au goal, un milieu et un seul attaquant? Parfois, il faut tirer son chapeau pour saluer une équipe de grande qualité. Nos joueurs ont tout donné et ont couru sur toute la surface du terrain. Nous avons fait des erreurs et nous avons été punis.

    nous ne pouvons qu’être admiratifs devant une équipe comme celle-ci’

    Nous avons essayé de limiter les dégâts en seconde période en resserrant les lignes et en essayant d’être compacts. Ça n’a pas fonctionné. Que pouvions-nous faire de plus défensivement hormis nos erreurs? Nous allons apprendre de ce match et nous irons vers l’avant. 

    Il y a de la qualité en face, il ne faut pas le nier. Le résultat est amer mais nous ne pouvons pas être véritablement. Normalement, vous n’êtes pas content de prendre sept buts, mais le PSG a très bien commencé, il a très bien joué pendant 90 minutes, et nous ne pouvons qu’être admiratifs devant une équipe comme celle-ci, avec énormément de qualité, de confiance… Je serais surpris que cette équipe ne soit pas en finale. »

    L’hommage de Rodgers rappelle celui des supporters d’Anderlecht quand ils se lèvent pour saluer le quadruplé d’Ibrahimovic. Il n’y a rien de plus beau que de voir son adversaire vous féliciter après un match et Rodgers, en plus d’avouer son impuissance n’oublie pas de saluer les joueurs parisiens et leur performance dans cette corrida.

    Paris est brillant en Europe pour le moment, il faudra maintenir cela jusqu’au bout.

    Le PSG a définitivement deux visages, un pour le championnat et un autre pour la Ligue des Champions (même s’ils sont performants en Ligue 1). Et dans cette version, les Rouges et Bleus font preuve d’une concentration bien plus élevée (sauf pendant les premières minutes du match) et une implication bien plus importante.

    La triplette offensive composée de Cavani, Neymar et Mbappé a encore fait mal aux défenseurs écossais avec 5 buts marqués à eux trois (doublés d’Edi et de Neymar, un but pour Mbappé), Verratti et Alves ont aggravé la marque en fin de rencontre.

    Le Parc est devenu une véritable forteresse et les équipes font finir par trembler quand ils se déplacent dans la capitale, si ce n’est déjà le cas. Le PSG est imprenable à domicile et est en passe de le devenir même en déplacement. De quoi réserver de très belles soirées pour les supporters, en espérant aucun faux pas d’ici le mois de mai prochain.

    Que demander de plus à cette équipe ? Peut-être d’effacer le petit manque de concentration qui a mené au but encaissé, mais ce qui est réaliser sur cette première moitié de saison est déjà énorme.




  • Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Idriss Yabidine

      Respect pour l’offensive du psg faut pas s’enflammer reste deux match important monaco et pour la première place l’ogre bayern faut leur montrer que le psg est la jusqu’au bout

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC – Le PSG qui élimine le Real Madrid ? Pancrate y croit !

    Autour du PSG

    Ancien joueur du Paris Saint-Germain, Fabrice Pancrate est resté supporter du club parisien. Lors de l’émission ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa publié un new post."PSG/LOSC - Amadou "On a des regrets, on les a trop respectés en première mi-temps""
    6 days ago
    NicolasBa publié un new post."PSG/LOSC - Marquinhos "On restait sur deux défaites de suite et on ne voulait pas que ça continue""
    6 days ago

    Actualité Féminine

    Le staff des féminines du PSG a presque fait grève et demande plus de moyens, annonce RMC

    Le staff des féminines du PSG a presque fait grève et demande plus de moyens, annonce RMC

    Actu Féminin

    La défaite 1-0 à Lyon lundi soir a fait du mal à la section féminine du ...

    Vidéos PSG

    PSG/Celtic – Rodgers « Je serais surpris que cette équipe ne soit pas en finale »

    PSGCeltic - Rodgers Je serais surpris que cette équipe ne soit pas en finale <Adversaires , LDC

    Après la défaite de son équipe face au Paris Saint-Germain (7-1, 5e journée de la phase de groupes de Ligue des Champions), l’entraîneur du Celtic Glasgow Brendan Rodgers s’est exprimé devant la presse et n’a pas hésité à tirer son chapeau aux Parisiens et leur performance du soir.

    « Qu’est-ce que vous vouliez que nous fassions de plus? Nous avons déjà joué à cinq derrière. Vous vouliez peut-être que nous jouions à sept derrière, un de plus au goal, un milieu et un seul attaquant? Parfois, il faut tirer son chapeau pour saluer une équipe de grande qualité. Nos joueurs ont tout donné et ont couru sur toute la surface du terrain. Nous avons fait des erreurs et nous avons été punis.

    nous ne pouvons qu’être admiratifs devant une équipe comme celle-ci’

    Nous avons essayé de limiter les dégâts en seconde période en resserrant les lignes et en essayant d’être compacts. Ça n’a pas fonctionné. Que pouvions-nous faire de plus défensivement hormis nos erreurs? Nous allons apprendre de ce match et nous irons vers l’avant. 

    Il y a de la qualité en face, il ne faut pas le nier. Le résultat est amer mais nous ne pouvons pas être véritablement. Normalement, vous n’êtes pas content de prendre sept buts, mais le PSG a très bien commencé, il a très bien joué pendant 90 minutes, et nous ne pouvons qu’être admiratifs devant une équipe comme celle-ci, avec énormément de qualité, de confiance… Je serais surpris que cette équipe ne soit pas en finale. »

    L’hommage de Rodgers rappelle celui des supporters d’Anderlecht quand ils se lèvent pour saluer le quadruplé d’Ibrahimovic. Il n’y a rien de plus beau que de voir son adversaire vous féliciter après un match et Rodgers, en plus d’avouer son impuissance n’oublie pas de saluer les joueurs parisiens et leur performance dans cette corrida.

    Paris est brillant en Europe pour le moment, il faudra maintenir cela jusqu’au bout.

    Le PSG a définitivement deux visages, un pour le championnat et un autre pour la Ligue des Champions (même s’ils sont performants en Ligue 1). Et dans cette version, les Rouges et Bleus font preuve d’une concentration bien plus élevée (sauf pendant les premières minutes du match) et une implication bien plus importante.

    La triplette offensive composée de Cavani, Neymar et Mbappé a encore fait mal aux défenseurs écossais avec 5 buts marqués à eux trois (doublés d’Edi et de Neymar, un but pour Mbappé), Verratti et Alves ont aggravé la marque en fin de rencontre.

    Le Parc est devenu une véritable forteresse et les équipes font finir par trembler quand ils se déplacent dans la capitale, si ce n’est déjà le cas. Le PSG est imprenable à domicile et est en passe de le devenir même en déplacement. De quoi réserver de très belles soirées pour les supporters, en espérant aucun faux pas d’ici le mois de mai prochain.

    Que demander de plus à cette équipe ? Peut-être d’effacer le petit manque de concentration qui a mené au but encaissé, mais ce qui est réaliser sur cette première moitié de saison est déjà énorme.

    By
    @
    OTER ?>