Restez connectés avec nous

Anciens

PSG/Dortmund – Pancrate espère que le PSG prendra conscience de son potentiel au match retour

Pancrate espère que le PSG prendra conscience de son potentiel au match retour
©Photo Icon Sport
Publicités

Le Paris Saint-Germain s’est incliné mardi face à Dortmund (2-1) en huitièmes de finale de Ligue des Champions. Une défaite qui risque de laisser des traces surtout avec les déclarations d’après-match. Cependant, pour Fabrice Pancrate, la situation est loin d’être dramatique. L’ancien attaquant de 39 ans s’est exprimé pour le journal Le Parisien sur cette rencontre. Même si ça semble mal embarqué, le PSG a encore ses chances pour se qualifier :

 « Paris s’en sort bien. Au retour, l’inquiétude viendra seulement si les Parisiens ne prennent pas conscience du niveau de la Ligue des Champions. J’ai eu le sentiment qu’ils étaient dans leur petit train-train habituel avec la Ligue 1. Sur certaines phases de jeu, on avait l’impression qu’ils avaient oublié qu’ils étaient en huitième de finale. Et Dortmund, en revanche, a joué simple, à fond, juste. Ce qui est dommage c’est que quand les Parisiens veulent accélérer ils le font. Là ils ont commencé à chauffer un peu le jeu à la 65e. C’est tard ! Même avec l’avantage du but marqué à l’extérieur, il n’y a rien de garantie au retour, sauf si le PSG prend conscience de son potentiel quand il commence à accélérer. S’il joue tranquille, il connaîtra encore une désillusion. »

« Tuchel a voulu se rassurer on solidifiant son milieu de terrain »

Thomas Tuchel a décidé de changer de système avec 3-4-3, une formation qui a longuement fait débat chez les supporters et les spécialistes. Pancrate est revenu sur cette composition :

« Tuchel a déjà joué comme ça. Face à la densité du milieu de terrain de Dortmund qu’il connaît très bien, il a voulu se rassurer en solidifiant le sien. Je pense que ce n’est pas plus mal. S’il avait mis les quatre devant j’imagine ce qu’auraient donné les contre-attaques avec les seuls Gueye et Verratti au milieu. Ils auraient pris des valses de fous. »

Il en a profité pour revenir sur le match de certains joueurs à commencer par Neymar qui malgré son but, semblait être totalement hors du coup.

Publicités

« C’est bien de l’avoir préservé après sa douleur aux côtes qu’il a ressentie contre Montpellier, mais j’ai toujours en tête les propos de Makelele quand il était avec nous à Paris : c’est la répétition des matchs qui te donne le rythme. Et tout Neymar qu’il est, ça fait plus de quinze jours qu’il n’a pas joué et on a senti que physiquement, parfois, il n’était pas dans le coup. »

« Thiago Silva est plus réticent à aller au combat« 

Et pour finir, il revient sur l’attitude de Thiago Silva :

« Il a l’attitude d’un défenseur central qui arrive dans la trentaine : plus réticent à aller au combat parce qu’on a peur de se faire prendre de vitesse. On essaie de jouer la sécurité et ça se traduit par défendre bas sans se jeter. Face à Haaland ce n’est pas la meilleure des manières de défendre. Reculer lui donne l’avantage : il a moins d’efforts à faire, il se rapproche plus du but. »

Le PSG s’est pris une correction sur le plan physique et tactique. Ensuite, les différentes déclarations d’après match sont de plus en plus lunaires. On pourrait voir ça comme une crise. Mais c’est loin d’être fini pour Paris en Ligue des Champions. Au moins, il n’y a plus de raison d’avoir peur maintenant. L’aller est raté, il faut réagir et gagner. La mission est claire. Même s’il ne faudra pas non plus laisser trop de place car le Borussia Dortmund va chercher à marquer et on a vu son potentiel offensif. Mais il est clair que Paris peut faire bien mieux, alors la qualification est encore envisageable. Aux Parisiens de montrer qu’ils ont enfin grandi et qu’ils peuvent jouer en équipe avec une mentalité de vainqueur.


 

Articles récents

Autres articles présents dans Anciens