Restez connectés avec nous

Club

PSG/Bayern: Emery « Si le match demande de jouer les contres, nous avons les joueurs pour le faire »

PSG/Bayern: Emery "Si le match demande de jouer les contres, nous avons les joueurs pour le faire"

En conférence de presse, l’entraîneur du Paris Saint-Germain, Unai Emery, s’est exprimé suite à la victoire 3-0 face au Bayern Munich, en 2ème journée des phases de poules de Ligue des Champions. 

 » Notre objectif était de gagner pour être en tête du groupe. C’était important pour moi de profiter avec les supporteurs de cette victoire. Nous nous sommes adaptés dans ce match. Normalement, nous contrôlons le ballon et nos adversaires ont une défense plus basse. Aujourd’hui l’adversaire a eu la possession, mais nous avons maîtrisé le match sans ballon. La défense et le gardien ont fait un grand match, comme les trois attaquants, notamment dans les transitions.

 Le Bayern a concédé un but et a commencé à pousser. Donc nous avons défendu plus bas. Si le match demande de jouer les contres, nous avons les joueurs pour le faire, nous l’avons montré. C’est un match qui nous donne beaucoup d’informations pour le futur et qui nous donne une idée de plus pour progresser.

Nous avions prévu un match ouvert et d’être solides défensivement, avec une ligne de quatre et une ligne de trois, pour avoir des options dans les transitions, avec des espaces. L’ouverture du score a ouvert le match. Pour nous, c’est un match différent des derniers qu’on a joués en championnat ou au Celtic. Mais l’équipe a montré cette force aux yeux de tous. « 

Grace à cette victoire, le PSG a envoyé un message clair à l’Europe et à ses principaux concurrents. L’équipe s’impose peu à peu parmi les plus grandes, et c’est bien là l’essentiel comme le souligne Emery.

 » Le PSG grandit petit à petit. Tout le monde nous regarde comme un ennemi sportif de plus en plus important. J’ai été de l’autre côté, contre le Real, le Barça. Aujourd’hui, j’ai de la chance d’être de ce côté. Je travaille pour maintenir ce niveau et pour qu’on devienne plus importants dans le monde du football. On est des chanceux, comme le sont d’autres équipes, le Bayern, Barcelone, le Real Madrid… « 

Ce premier choc était capital pour le PSG. Suite aux importants investissements de réalisés cet été, il fallait prouver que cette équipe, au-delà d’être impressionnante sur le papier, l’était tout autant sur le terrain. Face au Bayern Munich, qui reste un prétendant au titre final, le club parisien se devait de réaliser un gros match. Ces deux dernières années le PSG n’avait jamais remporté son choc lors des phases de poules, que ce soit face au Real Madrid en 2015 ou Arsenal la saison passée. Pour cette équipe il était donc important de l’emporter pour prouver que cette saison même face aux cadors européens, elle allait répondre présent.

Publicités

Vidéos Football

 

Articles récents

Autres articles présents dans Club