Restez connectés avec nous

EDF

Euro : Ménez sanctionné par la FFF ?

Samedi soir, lors du quart de finale de l’Euro 2012 face à l’Espagne, Jérémy Ménez a quelque peu perdu son sang-froid après avoir été sanctionné par l’arbitre de la rencontre, avant de manquer de respect à son capitaine Hugo Lloris. Si l’UEFA n’a pas prévu de se pencher sur le cas de l’attaquant parisien, la FFF ne compte pas en rester là.

A la 76e minute du match face à l’Espagne, samedi soir, Jérémy Ménez n’a pas hésité à insulter M. Nicola Rizzoli en lui adressant un « Vaffanculo » (« Va te faire enculer » en italien) sûrement utilisé à maintes reprises lors de son passage à l’AS Roma. L’arbitre italien de la rencontre a automatiquement sanctionné d’un carton jaune l’international français, qui aurait été suspendu pour la demi-finale face au Portugal en cas de qualification mais fort heureusement, les sanctions s’arrêteront là. Selon L’Equipe, l’UEFA a décidé de ne pas saisir la commission de discipline et donc de ne pas aggraver la sanction, l’instance du football européen jugeant suffisant le carton jaune adressé par M. Rizzoli. Si cette fois-ci, il s’en sort bien, Jérémy Ménez devra faire des efforts de comportement pour éviter ce genre de polémiques et ne pas handicaper son équipe, lui qui a tout de même reçu 17 cartons jaunes toutes équipes (France et PSG) et compétitions confondues la saison dernière. Un chiffre énorme pour un attaquant et d’autant plus dommageable que la plupart de ces avertissements ont été provoqués par des sautes d’humeur.

Mais si l’UEFA a décidé d’en rester là avec Ménez, ce ne sera peut-être pas le cas de la Fédération Française de Football. En effet, le joueur parisien pourrait être sanctionné suite à son comportement chez les Bleus lors de son séjour en Ukraine, tout comme Yann M’Vila (sorti du terrain sans saluer Giroud et Blanc face à l’Espagne), Hatem Ben Arfa (qui s’est accroché avec Blanc à la mi-temps du match face à la suède) et Samir Nasri (pour l’ensemble de son oeuvre). Ménez est en effet accusé d’avoir manqué de respect à son capitaine, Hugo Lloris, lors du match face à l’Espagne (certains médias parlent d’une insulte verbale, d’autres d’un geste de la main lui demandant de se taire). Si M’Vila, Ben Arfa et Ménez pourraient donc écoper de 4 matches de suspension au maximum, Nasri pourrait quant à lui ne plus être sélectionné en équipe de France pendant un bon moment. Son attitude face aux médias (provocations et insultes diverses) n’a absolument pas plu à la FFF, qui pourrait sanctionner le milieu offensif de Manchester City de 2 ans de suspension, ce qui le priverait de la Coupe du Monde 2014 ! Une décision devrait être prise dans les prochaines semaines mais nul doute que la Fédération ne laissera pas passer ces comportements qu’elle juge indignes de la part de joueurs portant le maillot de l’équipe de France.

Derniers articles

Autres articles présents dans EDF