EDF

Ménez, l’homme du match pour AK

Antoine KOMBOUARE
Publie le 12/10/2011 a 09:34



  • Comme tout le monde, Antoine Kombouaré a bien perçu les lacunes de l’équipe de France surtout dans la première mi-temps jouée face à la Bosnie. «On est passés à côté. Le problème, c’est qu’au coup d’envoi les joueurs avaient le cul entre deux chaises. On voyait que certains avaient envie d’aller de l’avant et d’autres qui, inconsciemment, ont eu du mal à se lâcher. Je pense notamment aux deux latéraux qu’on a vu plus libérés après la pause et qui ont davantage attaqué. En première période, on a défendu trop bas, on a trop laissé le ballon à l’adversaire»

    Il enchaine ensuite avec la grosse impression que lui a fait l’équipe Bosnienne. «La Bosnie a effectué un très gros pressing. On a eu les pires difficultés à se sortir du pressing de Dzeko et Misimovic sur Rami et Abidal. Nous, on n’a pas été capables de remonter la balle et le bloc équipe. Par leur positionnement, ils obligeaient Lloris, à chaque fois qu’il avait le ballon, à dégager au pied. Et les principales qualités de joueurs comme Nasri, Rémy ou Ménez, ce n’est pas le jeu aérien. Vraiment, la Bosnie m’a impressionné en première période. Nous, on était timorés, timides.»

    Pour le technicien du PSG, le changement de comportement de Samir Nasri aura été un élément essentiel au retour de la France dans le match. «Le fait d’être mené 1-0 nous a libérés, à l’image de Nasri. En première période, il était trop timide, jouait tout en une touche, redescendait dans les pieds de M’vila chercher les ballons. Sa position plus haute en seconde période a changé beaucoup de choses. C’est lié aussi à l’entrée en jeu de Martin, qui a transformé le 4-2-3-1 de départ en 4-1-4-1, avec deux meneurs. Le Sochalien a fait le lien entre la défense et l’attaque, et Nasri s’est retrouvé plus près de la pointe qui était Gameiro. Ses qualités de dribble, de percussion, sa faculté à se retourner ont été enfin utilisées. Il a fait ce qu’il n’avait pas fait avant la pause

    Enfin il termine par évoquer le cas de Jérémy Ménez qu’il qualifie d’homme du match. «Je ne voudrais pas faire de favoritisme mais, pour moi, il a été l’homme du match, même s’il a connu quinze premières minutes timides. C’est lui qui, par ses dribbles, sa percussion, a débloqué des situations et étiré la défense. Sa qualité technique a aussi permis de garder le ballon, de faire souffler ses coéquipiers. Il a réalisé beaucoup de dégâts dans la défense adverse, il lui manque juste le but. Sa titularisation est une demi-surprise pour moi. Maintenant, à lui de confirmer. Il est finalement à l’image de cette équipe de France : il a des qualités, du talent, mais il doit l’exprimer sur la durée. » a déclaré l’entraineur leader de la Ligue 1 dans les colonnes de L’Equipe.

    Publie le 12/10/2011 a 09:34

    Ménez, l’homme du match pour AK

    Comme tout le monde, Antoine Kombouaré a bien perçu les lacunes de l’équipe de France surtout dans la première mi-temps jouée face à la Bosnie. «On est passés à côté. Le problème, c’est qu’au coup d’envoi les joueurs avaient le cul entre deux chaises. On voyait que certains avaient envie d’aller de l’avant et d’autres qui, inconsciemment, ont eu du mal à se lâcher. Je pense notamment aux deux latéraux qu’on a vu plus libérés après la pause et qui ont davantage attaqué. En première période, on a défendu trop bas, on a trop laissé le ballon à l’adversaire»

    Il enchaine ensuite avec la grosse impression que lui a fait l’équipe Bosnienne. «La Bosnie a effectué un très gros pressing. On a eu les pires difficultés à se sortir du pressing de Dzeko et Misimovic sur Rami et Abidal. Nous, on n’a pas été capables de remonter la balle et le bloc équipe. Par leur positionnement, ils obligeaient Lloris, à chaque fois qu’il avait le ballon, à dégager au pied. Et les principales qualités de joueurs comme Nasri, Rémy ou Ménez, ce n’est pas le jeu aérien. Vraiment, la Bosnie m’a impressionné en première période. Nous, on était timorés, timides.»

    Pour le technicien du PSG, le changement de comportement de Samir Nasri aura été un élément essentiel au retour de la France dans le match. «Le fait d’être mené 1-0 nous a libérés, à l’image de Nasri. En première période, il était trop timide, jouait tout en une touche, redescendait dans les pieds de M’vila chercher les ballons. Sa position plus haute en seconde période a changé beaucoup de choses. C’est lié aussi à l’entrée en jeu de Martin, qui a transformé le 4-2-3-1 de départ en 4-1-4-1, avec deux meneurs. Le Sochalien a fait le lien entre la défense et l’attaque, et Nasri s’est retrouvé plus près de la pointe qui était Gameiro. Ses qualités de dribble, de percussion, sa faculté à se retourner ont été enfin utilisées. Il a fait ce qu’il n’avait pas fait avant la pause

    Enfin il termine par évoquer le cas de Jérémy Ménez qu’il qualifie d’homme du match. «Je ne voudrais pas faire de favoritisme mais, pour moi, il a été l’homme du match, même s’il a connu quinze premières minutes timides. C’est lui qui, par ses dribbles, sa percussion, a débloqué des situations et étiré la défense. Sa qualité technique a aussi permis de garder le ballon, de faire souffler ses coéquipiers. Il a réalisé beaucoup de dégâts dans la défense adverse, il lui manque juste le but. Sa titularisation est une demi-surprise pour moi. Maintenant, à lui de confirmer. Il est finalement à l’image de cette équipe de France : il a des qualités, du talent, mais il doit l’exprimer sur la durée. » a déclaré l’entraineur leader de la Ligue 1 dans les colonnes de L’Equipe.




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Bysmusss93

      Concernant le public du SDF, moi je suis abonné au Parc mais je ne vais jamais au SDF et pourtant j’habite à 5 min de là !!! Laisse tomber ces guignols avec leurs mégaphones entrains de mettre une ambiance de chèvre, un public qui siffle tout et n’importe quoi avec un sens du foot très en dessous de la moyenne !!!!  Moi je ne vais jamais voir l’équipe de France, alors que je me cogne les matchs de quasiment tout les championnats européen….pas d’identité (de jeu), pas de ferveur, pas d’ambiance, pas d’amour !!! c’est dur…!!!

    • Bysmusss93

      Respect !!!  AK 47 !!!!!!!!!!!!!

    • Nikel94

      Moi je me demande ou sont les mecs qui ont sifflés Ménez au Parc?

      • tribuneparis

        Ce sont eux qui ont sifflé Nasri hier lorsqu’il perd un ballon aux 20 mètres à la 1/2 heure de jeu. Au final : Pénalty causé et transformé. J’adore ces pieds de nez aux footix qui passent leur temps à siffler. Inconcevable dans bcp de pays…

        • magic nene

          réclamé cissé,sifflé gomis..ce public du sdf est une catastrophe,je sais pas qu’ils aillent à la fete ,à disney,j’en sais rien,mais qu’ils laissent le stade aux amoureux du foot

          j’en peux plus de ces olas,de ces sifflets qui n’ont rien à voir avec le match,tu te demandes pourquoi ils sifflent et en fait ils sifflent les gens qui refusent de faire la ola,honteux,pitoyable,ridicule

    • magic nene

      l’homme du match c’est dzeko,pourquoi ,parce que si c’est klose,villa ou huntelaar,à la pause il y a trois ,quatre zéro,ce bosnien est surcoté,il a besoin de sept occasions pour marqquer une fois

      je me souviens de psg wolfsburg,hoarau avit signé un doublé et dzeko avit loupé une demi douzaine d’occasions,désolé safet susic mais dzeko a une nouvelle fois montré que c’est pas un grand attaquant

    • Mehdi Rouissi

      jeremy menez est sans aucun doute l’homme du match!il a su tirer l’equipe de france vers le haut pr sa percussion impressionnant!dommage que l’equipe de france joue sur des individualites car ya du potentiel,c’est dommage…

      • magic nene

        hier on avait une équipe pour jouer mais les mecs étaient tétanisés à l’image de rami paniqué,de cabaye perdu ou encore m’vila méconnaissable

        n’oublie pas que l’équipe est jeune,elle manque clairement d’expérience de ces matches la

        oui menez a sonné la révolte,a fait mal par ses percées,obligenat les bosniens à commettre des fautes mais l’homme du match c’est nasri,il obtient le peno et nous qualifie

    • tribuneparis

      Comment peut on encore douter de la qualité et la compétence d’entraîneur d’AK lorsqu’on lit cette analyse. Limpide, complet, juste. Il faut se mettre dans la tête que ce type progresse en même temps que son équipe et qu’il atteint ces jours-ci un très très bon niveau. Chapeau et continue comme ça

    • magic nene

      je sais pas vous mais j’aimerai vraiment que martin joue au psg,il est frais,se prend pas la tete,vous avez vu comme il était calme quand il est rentré,son enthousiasme fait plaisir à voir et en plus il sait jouer au foot,aime le psg,que demandez de plus?

    • Birane

      Trés belle analyse et c’est clair c’est Menez qui change le match ya pas discussion!!!!!!!!!

      • magic nene

        menez a sonné la révolte mais l’homme du match,c’est nasri,il provoque le peno et nous qualifie sauvant au passage son match

    • apache

      Et comment, bien sur que c’est l’homme du match

    • Anthonyparet

      AK a raison Jeremy menez était le seul avec Martin et nasri a pouvoir déstabiliser a lui tout seul par sa qualité de percussion et de drible la défense bosniaque nasri et Martin pouvant le faire principalement par une qualité de passe et de vision hors du commun!!! La compo pour l’euro: lloris debuchy sakho mexes abidal. Martin mvila nasri. Ribery benzema menez sa a de l’allure non????

      • Ano

        tu metrait pas gameiro a la place de quelqu’un ?

      • magic nene

        oublie ribéry sinon je suis d’accord sur le reste

      • Senzu Shi

        Perso j’aimerais voir Benzema sur l’aile gauche, avec Gameiro dans l’axe, Menez de l’autre côté bien sur, ca pourrait être top !

        Benzema aime dézonnez constamment, et apprécie particulièrement l’aile gauche pour rentrer au centre. Pour moic a serait parfait avec Gameiro en vrai numéro 10 pour faire les appels et être dans la surface, et ca permettrais à Nasri de monter combiner avec Benzema sur l’aile gauche. Nasri jouait la plupart du temps ailier gauche à Arsenal.

        Encore 3-4 appels magnifique de Gameiro hier, comme d’hab trop rapide comparé aux milieux qui regardent la balles 5 secondes avant de regarder s’ils peuvent faire une passe, du coup Gameiro en avance sur eux dans ses appels… Vivement qu’il soit bien servit, ca va faire mal !

        • magic nene

          benzema aime avoir des points d’appui dans l’axe quand il est sur le coté,ce n’est pas vraiment le cas de gameiro qui joue dans la profondeur et non en déviation et dans les pieds,je pense pas qu’ils puissent jouer dans ta configuration

          par contre pourrait jouer en soutien de gameiro mais pas à gauche,à gauche je mettrai menez et nasri à droite,au milieu martin et m’vila

    Dernieres news

    Classement PSG Ligue 1

    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0
    6 Guingamp 0 0 0 0 0
    7 LOSC Lille Métropole 0 0 0 0 0
    8 Lorient 0 0 0 0 0
    9 Metz 0 0 0 0 0
    10 Monaco 0 0 0 0 0

    Suivez-nous sur les reseaux



    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0

    L'actualité européenne

    Meunier "on attendait Aurier à l’aéroport...il y a assez de qualités dans le groupe pour s'adapter aux forfaits

    T.Meunier « On a vu une première mi-temps excellente,un bloc aussi bien défensif qu’offensif »

    LDC

    Le Paris Saint-Germain s’est réveillé ce matin avec le sourire. Grâce au match nul acquis à ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa publié un new post."Mercato - Thiago Maia pourrait finalement signer à Saint-Pétersbourg pour remplacer Alex Witsel"
    6 hours ago
    Emjeïsa publié un new post."Lizarazu "Monaco est un prétendant au titre...Le PSG n'a pas beaucoup de marge""
    12 hours ago

    Actualité Féminine

    Les parisiennes Cissoko et Geyoro en finale de la FIFA Coupe du Monde U20 féminine 2016

    Les Parisiennes Cissoko et Geyoro en finale de la FIFA Coupe du Monde U20 féminine 2016

    Actu Féminin

    Lundi, les Féminines de l’Equipe de France U20, avec les joueuses du Paris Saint-Germain Hawa Cissoko (défenseur) ...

    Vidéos PSG

    Ménez, l’homme du match pour AK

    Antoine KOMBOUARE <EDF

    Comme tout le monde, Antoine Kombouaré a bien perçu les lacunes de l’équipe de France surtout dans la première mi-temps jouée face à la Bosnie. «On est passés à côté. Le problème, c’est qu’au coup d’envoi les joueurs avaient le cul entre deux chaises. On voyait que certains avaient envie d’aller de l’avant et d’autres qui, inconsciemment, ont eu du mal à se lâcher. Je pense notamment aux deux latéraux qu’on a vu plus libérés après la pause et qui ont davantage attaqué. En première période, on a défendu trop bas, on a trop laissé le ballon à l’adversaire»

    Il enchaine ensuite avec la grosse impression que lui a fait l’équipe Bosnienne. «La Bosnie a effectué un très gros pressing. On a eu les pires difficultés à se sortir du pressing de Dzeko et Misimovic sur Rami et Abidal. Nous, on n’a pas été capables de remonter la balle et le bloc équipe. Par leur positionnement, ils obligeaient Lloris, à chaque fois qu’il avait le ballon, à dégager au pied. Et les principales qualités de joueurs comme Nasri, Rémy ou Ménez, ce n’est pas le jeu aérien. Vraiment, la Bosnie m’a impressionné en première période. Nous, on était timorés, timides.»

    Pour le technicien du PSG, le changement de comportement de Samir Nasri aura été un élément essentiel au retour de la France dans le match. «Le fait d’être mené 1-0 nous a libérés, à l’image de Nasri. En première période, il était trop timide, jouait tout en une touche, redescendait dans les pieds de M’vila chercher les ballons. Sa position plus haute en seconde période a changé beaucoup de choses. C’est lié aussi à l’entrée en jeu de Martin, qui a transformé le 4-2-3-1 de départ en 4-1-4-1, avec deux meneurs. Le Sochalien a fait le lien entre la défense et l’attaque, et Nasri s’est retrouvé plus près de la pointe qui était Gameiro. Ses qualités de dribble, de percussion, sa faculté à se retourner ont été enfin utilisées. Il a fait ce qu’il n’avait pas fait avant la pause

    Enfin il termine par évoquer le cas de Jérémy Ménez qu’il qualifie d’homme du match. «Je ne voudrais pas faire de favoritisme mais, pour moi, il a été l’homme du match, même s’il a connu quinze premières minutes timides. C’est lui qui, par ses dribbles, sa percussion, a débloqué des situations et étiré la défense. Sa qualité technique a aussi permis de garder le ballon, de faire souffler ses coéquipiers. Il a réalisé beaucoup de dégâts dans la défense adverse, il lui manque juste le but. Sa titularisation est une demi-surprise pour moi. Maintenant, à lui de confirmer. Il est finalement à l’image de cette équipe de France : il a des qualités, du talent, mais il doit l’exprimer sur la durée. » a déclaré l’entraineur leader de la Ligue 1 dans les colonnes de L’Equipe.

    By
    @
    OTER ?>