Restez connectés avec nous
Euro 2016 - L'Italie se qualifie avec une belle performance, Motta suspendu et Sirigu toujours sur le banc

Autour du PSG

Euro 2016 – L’Italie se qualifie avec une belle performance, Motta suspendu et Sirigu toujours sur le banc

L’Italie s’est qualifié pour les quarts de finale de l’Euro 2016 en battant l’Espagne (2-0) au Stade de France dans la soirée. Les buts de Chiellini et Pellè ont permis aux Italiens de rejoindre l’Allemagne. Thiago Motta, le milieu du Paris Saint-Germain est entré pour les 40 dernières minutes, alors que le gardien Salvatore Sirigu est resté sur le banc.

L’Italie a clairement dominé en première mi-temps des Espagnols plutôt décevants dans ce choc des huitièmes de finale. Giorgio Chellini s’est permis d’ouvrir le score sur coup de pied arrêté (32ème) après un beau coup franc d’Eder difficilement repoussé par De Gea. Et Graziano Pellè a fini le travail dans les derniers minutes (90ème) comme contre la Belgique lors du premier match de poules. Ils mettent fin au règne des Espagnols en Europe (2008 et 2012, sans oublier la Coupe du Monde 2010).

On note toutefois que les Italiens n’ont pas pu tenir pendant tout le match le rythme très élevé pendan qu’ils avaient mis lors des premières 45 minutes. Chose normale face à la technique des Espagnols. Et surtout ils ont su tenir, grâce à leur qualité tactique et défensive, ainsi que l’expérience et le talent de leur gardien Buffon.

Concernant Thiago Motta, il a fait une entrée mitigée à la place de De Rossi. On peut noter qu’il a parfois très aider son équipe en délivrant des passes permettant d’éloigner l’Espagne de leur surface de réparation. Aussi, il s’est montré important sur certains replis défensifs et a participé à la construction du second but avec une précision technique précieuse.

Mais il a aussi montré quelques signes de faiblesse avec sa lenteur qui s’est fait remarquer face à la vivacité des Espagnols. On le sentait très en retard par moment. Puis il a été obtenir son carton jaune synonyme de suspension en quart de finale après une gifle sur Lucas Vasquez alors qu’ils étaient au milieu de terrain et qu’il n’y avait aucun danger.

Quant à Sirigu, le gardien du PSG, il risque de côtoyer le banc jusqu’à la fin de la compétition tant que Buffon sera excellent comme aujourd’hui. Et même pour les deux prochaines années, puisque le portier numéro 1 de l’Italie ne devrait pas arrêter avant.

 

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG