Restez connectés avec nous
Euro 2016 Riolo «La France est en quart et a finalement eu plus de peur que de mal»

Euro 2016

Euro 2016 Riolo «La France est en quart et a finalement eu plus de peur que de mal»

Par l’intermédiaire de son blog, le journaliste de RMC Daniel Riolo est revenu sur la victoire et la qualification de l’Equipe de France face à l’Irlande en 8eme de finale de l’Euro 2016 (2-1). Un match d’abord compliqué pour Blaise Matuidi, le milieu du Paris Saint-Germain, qui a très bien répondu en seconde période, à l’image des Bleus.

«Deschamps s’est d’abord trompé. Lourdement. Pogba à gauche, Matuidi à droite du milieu, ça a tout chamboulé et les Bleus se sont perdus. Pogba en fait trop, souvent. Son geste défensif sur le peno concédé est absurde. 1-0 pour l’Eire dès la 2e minute, c’est le pire scenario. La première période des Bleus est affreuse. Difficile de sauver un joueur du marasme. Les Irlandais s’accrochent, sont même parfois dangereux. Ils cassent le peu de rythme que les Bleus essayent de mettre.

Il faut changer. A la pause, Deschamps sort Kanté pour Coman. Il n’y a plus la fameuse sentinelle chère à notre foot. Matuidi et Pogba gèrent le milieu, Payet est derrière trois attaquants. Et comme par hasard, les Bleus attaquent. Ce qui aide aussi, c’est la fatigue des Irlandais. Elle se sent

. En pressant plus, en faisant tourner le ballon avec un peu plus de vitesse, les Bleus approchent du but Irlandais en étant plus concrets. Sagna met un centre !! Et Griezmann enfile le costume du sauveur. Le meilleur Français cette année montre son vrai visage. Il égalise puis, grâce à une belle remise de Giroud, met les Français devant ! Giroud fait jouer les autres, on le savait. Il ne fallait pas en douter.

L’Eire est cuite. Les Irlandais n’avancent plus. Les Bleus ont inversé un match longtemps horrible. En ne pouvant plus combler les espaces, en ne serrant plus les lignes, les Irlandais ont ouvert la porte. Les Bleus sont entrés et ont largement dominé la seconde période.

Derrière cette qualification difficile, on a encore vu pas mal de carences. La défense reste friable. La formule du milieu est floue. Pogba n’a pas encore fait un bon match, et sort de celui-là sans avoir convaincu. Un milieu dans lequel Matuidi a été très bon en seconde période.

(…) La France est en quart et a finalement eu plus de peur que de mal.»

Une victoire difficile, du moins en première mi-temps. Celle-ci était marquée par les difficultés des Bleus, malgré un début de match rythmé. En seconde période, les Français ont parfaitement maîtrisé leur sujet, certainement un peu aidé par le coup au moral reçu par les Irlandais et le carton rouge. Mais cela vient aussi d’une Equipe de France qui a mieux joué. Certains choix de Didier Deschamps n’ont pas été les bons à l’entame de la rencontre, ce qui est sûrement la cause de cette performance très moyenne lors des 45 premières minutes, couplée à ce penalty arrivé bien trop tôt qui marque forcément les esprits.

Les quelques réglages effectués à la mi-temps ont permis notamment à Blaise Matuidi et Paul Pogba de retrouver leur vrai niveau de jeu ce qui a aidé les hommes de Didier Deschamps à dominer cette seconde période et inscrire deux buts.  Sans oublier que les joueurs ont affirmé s’est « dit les choses » à la mi-temps, de quoi réveiller un peu tout le monde.

Même si cette équipe n’est pas forcément rassurante, elle montre une véritable force de caractère, puisque celle-ci a généralement énormément poussé pour aller chercher ses victoires qui se dessinent sur les fins de matchs. Toutefois, il faudra faire mieux pour venir à bout des grandes nations du football.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Euro 2016