Restez connectés avec nous
Féminines/LDC - Les joueuses confiantes avant le quart

Féminine

Féminines/LDC – Les joueuses confiantes avant le quart

                     Dimanche 22 mars, les joueuses du Paris Saint-Germain affronteront celles du Glasgow City FC en quart de finale de Ligue des Champions. Les joueuses parisiennes sont confiantes, puisqu’elles ont éliminé les joueuses de l’Olympique Lyonnais. 

   Sur le site de l’UEFA, les joueurs parisiennes se sont confiées. D’abord Caroline Seger, s’attend à un adversaire costaud physiquement. « J’ai déjà joué contre l’équipe nationale d’Ecosse, et connais certaines joueuses qui évoluent en faveur de Glasgow. Mais je sais que les équipes britanniques, d’une manière générale, sont très difficiles à bousculer physiquement. Je m’attends donc à un match difficile. La Champions League est un objectif personnel important, mais il l’est aussi pour mes coéquipières.. »

    Puis, Kosovare Asllani avoue ne pas connaitre son adversaire mais se veut ambitieuse. « Je ne connais pas beaucoup cette équipe, et je pense que notre staff technique va l’observer et va tout nous dire à son sujet, a expliqué la Suédoise sur le site de l’UEFA. Nous ne pouvons pas nous cacher. Nous faisons partie des équipes qui ont beaucoup investi dans le football féminin, nous sommes favorites pour ce tour, mais nous savons que ce sera dur physiquement. Remporter cette Champions League est un des objectifs du club. C’est un objectif élevé, mais nous voulons l’atteindre. »

   Jo Love, joueuse du Glasgow City FC, voit elle et ses coéquipières, réaliser un très gros match. « C’est quelque chose d’énorme, a précisé la joueuse sur le site de l’UEFA. Nous voulons vraiment faire le plus grand match de l’histoire du club. On a beaucoup à prouver. Nous voulons effacer définitivement notre élimination contre Potsdam (Glasgow avait perdu 17-0 sur l’ensemble des deux matches lors de la saison 2011-2012). J’ai le sentiment que c’est ce que les gens attendent de nous, être un peu le poil à gratter de ces grandes équipes lors des derniers tours de la compétition. On va essayer de faire de notre mieux. »

   Un match où les joueuses de Benstiti partent favorites mais il faudra faire attention aux joueuses britanniques très motivées. Elles ont l’occasion de faire un bon parcours en Coupe d’Europe, pour compenser un championnat qu’il sera compliqué de remporter (Lyon a deux points de retards, mais autant de matchs en moins). Une fois en demi-finale, le trophée ne serait plus très loin. L’occasion de donner du prestige au football féminin en France, et au PSG.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Féminine