Restez connectés avec nous
L’économiste Pierre Rondeau décortique la richesse du PSG et pointe le risque sur le long terme des revenus commerciaux

Adversaires

A Ajaccio, c’est 300€ en cas de victoire

A Ajaccio, la venue du PSG constitue un véritable évènement tant les deux équipes ne jouent pas dans la même cour en championnat. Et si les différences sont flagrantes au niveau de la qualité de l’effectif, c’est aussi le cas au niveau financier puisque Ajaccio est tout simplement le plus petit budget de France, alors que le PSG pointe largement en tête du classement grâce à l’argent qui coule à flot depuis le robinet des Qataris.

Et quand les joueurs parisiens touchent 12 000 euros chacun lorsqu’ils battent Lyon, une promesse de prime de 300 euros est adressée aux joueurs corses dans les cas où ils réussiraient à battre l’ogre parisien. Une somme qui paraît ridicule mais qui est tout simplement proportionnelle au budget du club, 16M€, soit 2,5 fois moins que le prix de Javier Pastore ! Et c’est la même chose concernant la masse salariale puisqu’elle s’élève à 450 000 euros à Ajaccio, soit le seul salaire du prodige argentin au PSG.

Un contraste énorme donc entre deux équipes qui se rencontreront ce dimanche après-midi et qui ne joueront donc pas avec les mêmes armes, même s’il faudra se méfier de la hargne légendaire des équipes corses, qui vaut parfois bien plus que la valeur des chèques signés lors du marché des transferts.

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires