Adversaires

Anigo : « Je n’ai jamais détesté le PSG »

Publie le 31/10/2012 a 09:54



  • Marseillais pure souche, José Anigo ne donne pas l’impression de porter le PSG dans son coeur et cela semble réciproque. Pourtant, le directeur sportif de l’OM assure ne pas avoir de haine contre le club de la capitale et s’intéresse même à son évolution depuis de longues années.

    « Je n’ai jamais détesté le PSG, ou un autre club, au point d’en concevoir de la haine. J’ai plutôt joué avec ma marseillitude, je foutais un peu le bordel avant les clasicos, ça me plaisait. Je me suis assagi. Parce que la rivalité s’est déplacée du terrain aux tribunes, puis en dehors, il y a trois ans, avec des événements graves à Marseille. Ça devenait malsain, on allait finir par tuer le clasico. J’ai perdu quatre clasicos comme entraîneur de l’OM. Je vivais sans doute ces matchs beaucoup trop dans l’émotion. Et ça, tes joueurs le ressentent. Il vaut mieux être un entraîneur non-marseillais dans ces moments-là. A Paris, Vahid Halilhodzic était lui aussi à fond. On faisait notre travail, mais à l’époque je faisais aussi mon show. Je ne le referais plus aujourd’hui. Je ne partirais pas en vacances avec Vahid, mais je lui serrerai toujours la main si je le croise. Je ne suis pas rancunier, je défends juste mes couleurs. Et ce qu’il fait avec la sélection algérienne, dans un contexte compliqué, c’est la marque d’un bon entraîneur. Je retiens un souvenir : le but de Basile Boli, cette tête de 18 m (NDLR : 22 mai 1993, 3-1 pour l’OM). J’étais dans les tribunes avec mes potes d’Endoume, j’ai vu un Stade-Vélodrome chavirer sur le toit ! Sinon, j’essaie d’oublier un match, le 3-0 chez nous de mars 2003. Je revois la course de Ronaldinho, sa feinte de frappe, Hemdani piégé et le Brésilien qui tire dans le but vide. On parle beaucoup d’Ibra, mais n’oubliez pas Ronaldinho. Sur la première marche des plus grands du PSG, rajoutez Ronnie », a rappelé le dirigeant marseillais dans Le Parisien.

    Anigo a ensuite énuméré les personnes qui selon lui ont permis au PSG d’avancer et qu’il apprécie particulièrement, avant de s’exprimer sur son homologue Leonardo. « Francis Borelli a été un président emblématique, un homme passionné. Ce genre de mec, ça me plaisait, je le respirais. Idem pour Alain Cayzac, que j’aime beaucoup. Quand je l’entends parler du PSG, il est légitime. D’autres ont juste été des présidents du folklore, qui se sont servis de ce club pour leur notoriété personnelle. Ils se reconnaîtront. Mon PSG, c’est Mustapha Dahleb, un monstre, Antoine Kombouaré, qui a eu la douleur de partir en laissant le club à la première place, ou encore Alain Roche, que j’apprécie. Dans l’effectif actuel, Clément Chantôme me plaît fortement. On sent un garçon entier, discret, pas bling-bling pour un sou. L’altercation Amalfitano-Matuidi, il ne faut pas en faire un fromage, il y a eu un engagement bien plus violent sur d’autres clasicos. Je n’ai pas spécialement discuté avec Leonardo dans les couloirs du Vélodrome. Je respecte l’homme et le joueur, et je ne jugerai pas le directeur sportif. Mais je me sens plus proche, aujourd’hui, d’un Bernard Lacombe, à la longévité et au sérieux impressionnants, a-t-il raconté, avant de conclure tout de même sur sa passion pour Marseille. Marseille, je ne peux pas m’en détacher longtemps. Mais je passe régulièrement sur la capitale, j’ai des amis là-bas, qui tiennent des restaurants, des bars… Et ce ne sont pas que des Marseillais montés à Paris! J’emmène mes enfants à Disney, on va voir des spectacles sur les Grands Boulevards. Je ne passe pas inaperçu, je me fais souvent brancher, pas chahuter. J’ai aussi de la famille à Paris ! Mes neveux, notamment, qui portent le nom d’Anigo. Les pauvres… Parfois, je les plains. » 

    Publie le 31/10/2012 a 09:54

    Anigo : « Je n’ai jamais détesté le PSG »

    Marseillais pure souche, José Anigo ne donne pas l’impression de porter le PSG dans son coeur et cela semble réciproque. Pourtant, le directeur sportif de l’OM assure ne pas avoir de haine contre le club de la capitale et s’intéresse même à son évolution depuis de longues années.

    « Je n’ai jamais détesté le PSG, ou un autre club, au point d’en concevoir de la haine. J’ai plutôt joué avec ma marseillitude, je foutais un peu le bordel avant les clasicos, ça me plaisait. Je me suis assagi. Parce que la rivalité s’est déplacée du terrain aux tribunes, puis en dehors, il y a trois ans, avec des événements graves à Marseille. Ça devenait malsain, on allait finir par tuer le clasico. J’ai perdu quatre clasicos comme entraîneur de l’OM. Je vivais sans doute ces matchs beaucoup trop dans l’émotion. Et ça, tes joueurs le ressentent. Il vaut mieux être un entraîneur non-marseillais dans ces moments-là. A Paris, Vahid Halilhodzic était lui aussi à fond. On faisait notre travail, mais à l’époque je faisais aussi mon show. Je ne le referais plus aujourd’hui. Je ne partirais pas en vacances avec Vahid, mais je lui serrerai toujours la main si je le croise. Je ne suis pas rancunier, je défends juste mes couleurs. Et ce qu’il fait avec la sélection algérienne, dans un contexte compliqué, c’est la marque d’un bon entraîneur. Je retiens un souvenir : le but de Basile Boli, cette tête de 18 m (NDLR : 22 mai 1993, 3-1 pour l’OM). J’étais dans les tribunes avec mes potes d’Endoume, j’ai vu un Stade-Vélodrome chavirer sur le toit ! Sinon, j’essaie d’oublier un match, le 3-0 chez nous de mars 2003. Je revois la course de Ronaldinho, sa feinte de frappe, Hemdani piégé et le Brésilien qui tire dans le but vide. On parle beaucoup d’Ibra, mais n’oubliez pas Ronaldinho. Sur la première marche des plus grands du PSG, rajoutez Ronnie », a rappelé le dirigeant marseillais dans Le Parisien.

    Anigo a ensuite énuméré les personnes qui selon lui ont permis au PSG d’avancer et qu’il apprécie particulièrement, avant de s’exprimer sur son homologue Leonardo. « Francis Borelli a été un président emblématique, un homme passionné. Ce genre de mec, ça me plaisait, je le respirais. Idem pour Alain Cayzac, que j’aime beaucoup. Quand je l’entends parler du PSG, il est légitime. D’autres ont juste été des présidents du folklore, qui se sont servis de ce club pour leur notoriété personnelle. Ils se reconnaîtront. Mon PSG, c’est Mustapha Dahleb, un monstre, Antoine Kombouaré, qui a eu la douleur de partir en laissant le club à la première place, ou encore Alain Roche, que j’apprécie. Dans l’effectif actuel, Clément Chantôme me plaît fortement. On sent un garçon entier, discret, pas bling-bling pour un sou. L’altercation Amalfitano-Matuidi, il ne faut pas en faire un fromage, il y a eu un engagement bien plus violent sur d’autres clasicos. Je n’ai pas spécialement discuté avec Leonardo dans les couloirs du Vélodrome. Je respecte l’homme et le joueur, et je ne jugerai pas le directeur sportif. Mais je me sens plus proche, aujourd’hui, d’un Bernard Lacombe, à la longévité et au sérieux impressionnants, a-t-il raconté, avant de conclure tout de même sur sa passion pour Marseille. Marseille, je ne peux pas m’en détacher longtemps. Mais je passe régulièrement sur la capitale, j’ai des amis là-bas, qui tiennent des restaurants, des bars… Et ce ne sont pas que des Marseillais montés à Paris! J’emmène mes enfants à Disney, on va voir des spectacles sur les Grands Boulevards. Je ne passe pas inaperçu, je me fais souvent brancher, pas chahuter. J’ai aussi de la famille à Paris ! Mes neveux, notamment, qui portent le nom d’Anigo. Les pauvres… Parfois, je les plains. » 




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • parizien

      Suis en plein ds mes rêves ou quoi??? Ce mec est entrain d’avouer que Paris est magique. Ça cache quelque chose tout ça les gars!! Il veut les sous du prince ou quoi??

    • atshua

      Bordel!ne meurt pas Grosnigaud,pitié.Quelle confession?J’espère que tu n’es pas gravement atteint.Attend que Paris gagne le championnat et la LDC avant de mourir,s’il te plais.

    • Shyheim974

      Il se fait « brancher » ? Ah je savais pas qu’il aimait les promenades dans les Bois… Petit coquin.

      • magicnene

         mdr

    • Tomichek

      Il déprime ou quoi étonner de lire ça!

    • magicnene

      c’est si émouvant,j’ai versé ma petite larme.

    • Toto_1975

      il a péter un cable le grosnigo???…

    • Michoudu11

      FERME TA BOUCHE

    • Parisien91120

      Alors la je suis sur le cul!!! 

    • Thib094

      Les vestiaires a la Javel qui avaient conduits à des vomissement chez les joueurs du PSG témoignes de sa haine ! Un menteur

    • Airforcemad

      Sale enf… Pour la première fois il a réussi à me faire une de ses interviews sans que je le déteste quoique…

    • 972

      Je lis sa j’ai l’impression que c’est un parisien qu’il parle surtout quand il parle de ronnie j hallucine . Il sent qu’il est sur un siège éjectable a Marseille il veut postuler chez nous?

    • Parisien9511

      Respect! meme si je ne l apprecie pas… Il a discours responsable a ne pas jeter de l huile sur le feu… Il Y a eu assez de problemes autour de ces deux clubs… Les deplacements de supporters reprennent ce soir entre les 2 equipes… Pourvu que ca dure..! Un classico c est une fete pas une guerre!
      Ps: anigo dis ca a cause du contexte et il est intelligent de le faire..

      • Michoudu11

        Tu es bien niais

    • aliii

      Paris SG 3-0 Olympique de Marseille

      Ibrahimovic 37′ 54′
      Morel (csc)

      • inaya60

        MDR

    • Red-benali

      tete de sardin ce mec la

    • Jp64

      faut arreter la bientot il va nous dire qu il aimerait etre dans le staff du psg!!!! ce mec est un faux cul un pinocchio un bouffon et un pietre dirigeant!!!!!!! je le preferais quant il assumait ouvertement sa haine c est tout dire!!!!!!!!!

      • maxwell17

        en même temps ce mec la été sur le banc quand on les corrigé systématiquement , donc peut être qu’après toutes c année ( le temps que son cerveau s’active en gros ) peut etre a t-il a compris qu’il ferait mieux de la fermer :)

        • Jp64

          oui alors comme tu dis qu il la ferme et qu il vienne pas nous jouer son « gentil »

    • grizzli

      Hs : matez la une de la gazetta dello sport…. Du lourd qui arrive au psg, deux portugais qui arrivent d Espagne !!s deviennent aussi minables que l équipe ou 10sport en Italie !!

    • Cabalpsg

      Quel crétin ce Âne nigaud , c’est déclaration changent selon si le match a lieu au parc ou au pissodrome… il a vraiment rien de le slip ce gars. Le meilleur moyen de lui faire fermer sa grande bouche c’est de les battre , alors ce soir il faudra un gros match des parisiens et les renvoyer « direct au bus » .

    • Parigo75020

      ha ha espece de branque maintenant que le psg est trop fort pour ton om tu calmes le jeu!!espece de lache!

    • grizzli

      Il la joue à l envers pour endormir les parisiens…..il sent que le mistral tourne dans sa face !!!les titres, il vont pas encombrer leurs étagères dans les 5/10 années à venir !!! Et ramalfitano faut pas minimiser ce qu il a fait !!il mérite 4/5 matchs point barre !s il avait moins demeuré il l aurait fait dans le couloir, comme à la grande époque….

    • on va dire qui aime bien chatie bien alors :)

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    Marquinhos réaction PSG/Ludogorets

    Marquinhos « La deuxième place n’était pas notre objectif »

    LDC

    Le défenseur du Paris Saint-Germain, Marquinhos, était forcément déçu à la suite du match nul obtenu ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Areola «on va préparer les matches à venir pour être au top»"
    4 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."Emery «Je suis inquiet, aussi bien moi que l'équipe»"
    5 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines – Boquete "Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe"

    Féminines – Boquete « Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe »

    Actu Féminin

    Dans une interview accordée à EFE, Veronica Boquete, milieu de terrain offensif de 29 ans du ...

    Vidéos PSG

    Anigo : « Je n’ai jamais détesté le PSG »

    <Adversaires , Clasico , Interviews

    Marseillais pure souche, José Anigo ne donne pas l’impression de porter le PSG dans son coeur et cela semble réciproque. Pourtant, le directeur sportif de l’OM assure ne pas avoir de haine contre le club de la capitale et s’intéresse même à son évolution depuis de longues années.

    « Je n’ai jamais détesté le PSG, ou un autre club, au point d’en concevoir de la haine. J’ai plutôt joué avec ma marseillitude, je foutais un peu le bordel avant les clasicos, ça me plaisait. Je me suis assagi. Parce que la rivalité s’est déplacée du terrain aux tribunes, puis en dehors, il y a trois ans, avec des événements graves à Marseille. Ça devenait malsain, on allait finir par tuer le clasico. J’ai perdu quatre clasicos comme entraîneur de l’OM. Je vivais sans doute ces matchs beaucoup trop dans l’émotion. Et ça, tes joueurs le ressentent. Il vaut mieux être un entraîneur non-marseillais dans ces moments-là. A Paris, Vahid Halilhodzic était lui aussi à fond. On faisait notre travail, mais à l’époque je faisais aussi mon show. Je ne le referais plus aujourd’hui. Je ne partirais pas en vacances avec Vahid, mais je lui serrerai toujours la main si je le croise. Je ne suis pas rancunier, je défends juste mes couleurs. Et ce qu’il fait avec la sélection algérienne, dans un contexte compliqué, c’est la marque d’un bon entraîneur. Je retiens un souvenir : le but de Basile Boli, cette tête de 18 m (NDLR : 22 mai 1993, 3-1 pour l’OM). J’étais dans les tribunes avec mes potes d’Endoume, j’ai vu un Stade-Vélodrome chavirer sur le toit ! Sinon, j’essaie d’oublier un match, le 3-0 chez nous de mars 2003. Je revois la course de Ronaldinho, sa feinte de frappe, Hemdani piégé et le Brésilien qui tire dans le but vide. On parle beaucoup d’Ibra, mais n’oubliez pas Ronaldinho. Sur la première marche des plus grands du PSG, rajoutez Ronnie », a rappelé le dirigeant marseillais dans Le Parisien.

    Anigo a ensuite énuméré les personnes qui selon lui ont permis au PSG d’avancer et qu’il apprécie particulièrement, avant de s’exprimer sur son homologue Leonardo. « Francis Borelli a été un président emblématique, un homme passionné. Ce genre de mec, ça me plaisait, je le respirais. Idem pour Alain Cayzac, que j’aime beaucoup. Quand je l’entends parler du PSG, il est légitime. D’autres ont juste été des présidents du folklore, qui se sont servis de ce club pour leur notoriété personnelle. Ils se reconnaîtront. Mon PSG, c’est Mustapha Dahleb, un monstre, Antoine Kombouaré, qui a eu la douleur de partir en laissant le club à la première place, ou encore Alain Roche, que j’apprécie. Dans l’effectif actuel, Clément Chantôme me plaît fortement. On sent un garçon entier, discret, pas bling-bling pour un sou. L’altercation Amalfitano-Matuidi, il ne faut pas en faire un fromage, il y a eu un engagement bien plus violent sur d’autres clasicos. Je n’ai pas spécialement discuté avec Leonardo dans les couloirs du Vélodrome. Je respecte l’homme et le joueur, et je ne jugerai pas le directeur sportif. Mais je me sens plus proche, aujourd’hui, d’un Bernard Lacombe, à la longévité et au sérieux impressionnants, a-t-il raconté, avant de conclure tout de même sur sa passion pour Marseille. Marseille, je ne peux pas m’en détacher longtemps. Mais je passe régulièrement sur la capitale, j’ai des amis là-bas, qui tiennent des restaurants, des bars… Et ce ne sont pas que des Marseillais montés à Paris! J’emmène mes enfants à Disney, on va voir des spectacles sur les Grands Boulevards. Je ne passe pas inaperçu, je me fais souvent brancher, pas chahuter. J’ai aussi de la famille à Paris ! Mes neveux, notamment, qui portent le nom d’Anigo. Les pauvres… Parfois, je les plains. » 

    By
    @
    OTER ?>