Restez connectés avec nous
Aulas avoue que le tacle de Fekir "est sévère", mais justifie la décision de l'arbitre avec une bonne dose de mauvaise foi

Adversaires

Aulas avoue que le tacle de Fekir « est sévère », mais justifie la décision de l’arbitre avec une bonne dose de mauvaise foi

Le Paris Saint-Germain a concédé dimanche soir sa première défaite en Ligue 1 cette saison avec un revers 2-1 sur la pelouse de l’Olympique Lyonnais (2-1). Un match aussi marqué par une scène, même s’il n’a pas une grande influence sur le score finale. A la 92ème, Nabil Fekir (attaquant lyonnais de 25 ans) fait un tacle extrêmement dangereux sur Leandro Paredes (milieu parisien de 24 ans). Un geste sanctionné par un carton jaune par Clément Turpin…

Depuis, le coach parisien Thomas Tuchel n’a pas caché sa colère et l’ancien arbitre Bruno Derrien a expliqué qu’il y avait clairement de quoi mettre un rouge. Mais, invité dans l’émission Breaking Sport sur RMC Sport 1, le président lyonnais Jean-Michel Aulas a trouvé des excuses à l’arbitre.

Aulas inventent des choses et les arbitres oublient des cartons…

« Je l’ai revu, le tacle de Nabil est assez appuyé. C’est vrai que c’est un tacle sévère qui pouvait mériter un jaune ou plus. J’ai essayé de comprendre ce qui s’était passé, et effectivement il y a un tacle pratiquement identique de Draxler sur lui deux minutes avant, donc il a eu peur, a expliqué JMA. Comme il y a eu jaune avant, il y a jaune après. Je comprends que certains aient pu s’émouvoir parce qu’on a connu ça quelques fois, ne serait-ce qu’au match aller.  Au match aller, quand Thiago Silva tacle par derrière Nabil, il sort au bout de cinq minutes du match qu’on va perdre largement  il sort au bout de cinq minutes dans un match qu’on va perdre largement, mais il est absent pendant deux mois, a-t-il rappelé. Et là, il n’y a pas eu autant de réactions qu’hier soir. »

La mauvaise foi du président lyonnais était encore de sortie pour défendre son joueur. Comment est-ce possible de ne pas siffler le carton rouge ? Surtout de nos jours avec la VAR. En direct, il peut y avoir des erreurs car tout va très vite. C’est justement à ça que la vidéo doit servir. Ce type de tacle est souvent sanctionné d’un rouge puisque le joueur « recevant » est en danger. Paredes aurait pu se retrouver avec une fracture et une fin de saison. Là, il a de la chance…donc pas de carton ? C’est un peu le même cas que le tacle de M’Baye Niang sur Thilo Kehrer lors de PSG/Rennes. Au moins, les arbitres à la vidéo avaient dit quelque chose. Il faut une civière pour que le PSG soit arbitré normalement ? Il y a une volonté de voir son effectif être réduit ? C’est hallucinant.

Comme la défense d’Aulas. Il utilise le tacle de Thiago Silva à l’aller, alors qu’il était bien moins dangereux. Ce n’est pas pareil et il ne touche presque pas Fekir. Ce dernier a surtout eu de la malchance. Voici les images, que le président lyonnais ferait bien de revoir pour éviter de n’importe quoi de façon aussi flagrante.

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires