Restez connectés avec nous
Jean-Michel Aulas veut tirer la leçon du cas Aurier

Adversaires

Aulas : « Leonardo transpire la classe »

Interrogé pour le JDD, Jean-Michel Aulas, l’actuel président de l’Olympique Lyonnais, est conscient que le Paris Saint-Germain sera une équipe très difficile à manœuvrer cette saison et que vu les moyens dont dispose le club, l’erreur ne sera pas vraiment permise. « Si ce n’est pas le cas, c’est qu’il se sera mal débrouillé. Le PSG va avoir des moyens surdimensionnés. C’est un risque, mais aussi une opportunité. Cela s’est fait avec la bénédiction du président de la république. Il faut en bénéficier indirectement. J’aimerais d’ailleurs suggérer au PSG de faire comme Lyon pendant dix ans: ne pas acheter uniquement des joueurs à l’étranger, mais investir aussi de l’argent en Ligue 1 pour faire tourner nos clubs. Ce serait un cercle vertueux. »

Lorsque la question de savoir si Lisandro est à vendre, est posée, même pour 25 millions d’euros , le président se montre ferme. « Lisandro, non! Mais prenons l’exemple d’Eden Hazard. S’il devait partir de Lille, je préférerais que soit au PSG. »

Il précise également qu’il a été en contact avec le brésilien Leonardo il y a de cela quelques mois (automne dernier). « J’ai discuté avec lui, oui. Pas pour être entraineur, mais pour réfléchir à ce qu’on pourrait faire dans un environnement plus large. Leonardo transpire la classe, c’est la meilleure nouvelle pour Paris. »

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires