Adversaires

Bratislava admet son infériorité

Publie le 22/10/2011 a 15:55



  • « On est un peu partagés, parce qu’on est satisfaits de ce point, mais qu’en même temps on a terminé ce match à 11 contre 9. On a eu de la chance de ne pas encaisser de buts, vu les occasions qu’ils se sont créées. Nous, on a eu quelques opportunités en fin de match, surtout sur coups francs, mais on n’a pas marqué. On savait qu’ils étaient bons, et ils l’ont démontré », a admis Martin Dobrotka, le défenseur du Slovan.

    Un sentiment d’infériorité partagé par son coéquipier Juraj Halenár, qui sait que son équipe et le PSG ne jouent pas dans la même cour. « On ne peut pas comparer le PSG et le Slovan. Le PSG possède de grands joueurs, ils sont vraiment forts, alors on a dû beaucoup courir et défendre. On a eu beaucoup de mal à attaquer, on a un peu laissé Filip (Šebo) seul en pointe. On a joué autant que notre adversaire nous l’a permis. Même à dix, c’est eux qui avaient encore la possession de balle. Quand ils ont été réduits à neuf, dans les 10 dernières minutes, ont aurait pu mieux utiliser le ballon et presser davantage », a toutefois regretté l’attaquant slovaque, qui sait sûrement que le match retour au Parc des Princes sera encore plus compliqué pour son équipe.

    Publie le 22/10/2011 a 15:55

    Bratislava admet son infériorité

    « On est un peu partagés, parce qu’on est satisfaits de ce point, mais qu’en même temps on a terminé ce match à 11 contre 9. On a eu de la chance de ne pas encaisser de buts, vu les occasions qu’ils se sont créées. Nous, on a eu quelques opportunités en fin de match, surtout sur coups francs, mais on n’a pas marqué. On savait qu’ils étaient bons, et ils l’ont démontré », a admis Martin Dobrotka, le défenseur du Slovan.

    Un sentiment d’infériorité partagé par son coéquipier Juraj Halenár, qui sait que son équipe et le PSG ne jouent pas dans la même cour. « On ne peut pas comparer le PSG et le Slovan. Le PSG possède de grands joueurs, ils sont vraiment forts, alors on a dû beaucoup courir et défendre. On a eu beaucoup de mal à attaquer, on a un peu laissé Filip (Šebo) seul en pointe. On a joué autant que notre adversaire nous l’a permis. Même à dix, c’est eux qui avaient encore la possession de balle. Quand ils ont été réduits à neuf, dans les 10 dernières minutes, ont aurait pu mieux utiliser le ballon et presser davantage », a toutefois regretté l’attaquant slovaque, qui sait sûrement que le match retour au Parc des Princes sera encore plus compliqué pour son équipe.




  • Tags de l'article :
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Arasof45

      Ben pour le moment, c’est dans ton cul qu’on te les met les petrodollars, et apparemment ça te fait pas du bien….
      On est detesté en france? Pourtant les stades sont pleins pour voir nos joueurs….

      • Guilliemo330

        Peut tu m’expliqué l’utilité de ton commentaire s’il te plaît ? 

        • Reski-95

          Je suis d accord avec toi ont comprend rien a sont texte

          • Fifi03

            « on » comprend rien

        • AmauryCottin

          Apparemment il s’est trompé d’article. C’est magnifique.

        • mec_de_paname_93

          Tu peut pas comprendre il faut que tu demande au modérateur le « pourquoi » de cet reponse… en faite il repondait a un rageux de Marseillais qui a posté un commentaire de merde sur cet article mais les modé en effacé tous les message sauf celui de Arasof45.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Konami lance le trailer de PES 2018, qui est clairement inspiré de la remontada du BarçaPSG

    Konami lance le trailer de PES 2018, qui est clairement inspiré de la remontada du Barça/PSG

    Autour du PSG

    Konami, qui développe la série de jeux de simulation de football PES (concurrent de FIFA), a dévoilé ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Johana mis à jour un page"Politique de confidentialité"
    6 days ago
    Johana publié un new page."Politique de confidentialité"
    6 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - 5 joueuses du PSG récompensées à la cérémonie des Trophées de la D1

    Féminines – 5 joueuses du PSG récompensées à la cérémonie des Trophées de la D1

    Actu Féminin

    Les joueuses de l’équipe féminine du Paris Saint-Germain, Katarzyna Kiedrzynek, Irene Paredes, Eve Perisset, Grace Geyoro ...

    Vidéos PSG

    Bratislava admet son infériorité

    <Adversaires , Europa League , Interviews

    « On est un peu partagés, parce qu’on est satisfaits de ce point, mais qu’en même temps on a terminé ce match à 11 contre 9. On a eu de la chance de ne pas encaisser de buts, vu les occasions qu’ils se sont créées. Nous, on a eu quelques opportunités en fin de match, surtout sur coups francs, mais on n’a pas marqué. On savait qu’ils étaient bons, et ils l’ont démontré », a admis Martin Dobrotka, le défenseur du Slovan.

    Un sentiment d’infériorité partagé par son coéquipier Juraj Halenár, qui sait que son équipe et le PSG ne jouent pas dans la même cour. « On ne peut pas comparer le PSG et le Slovan. Le PSG possède de grands joueurs, ils sont vraiment forts, alors on a dû beaucoup courir et défendre. On a eu beaucoup de mal à attaquer, on a un peu laissé Filip (Šebo) seul en pointe. On a joué autant que notre adversaire nous l’a permis. Même à dix, c’est eux qui avaient encore la possession de balle. Quand ils ont été réduits à neuf, dans les 10 dernières minutes, ont aurait pu mieux utiliser le ballon et presser davantage », a toutefois regretté l’attaquant slovaque, qui sait sûrement que le match retour au Parc des Princes sera encore plus compliqué pour son équipe.

    By
    @
    OTER ?>