Adversaires

Jean-Michel Aulas affirme qu’il y a une envie « d’en découdre » avec le PSG à l’ECA

Jean-Michel Aulas affirme qu'il y a une envie "d'en découdre" avec le PSG à l'ECA
Publie le 11/08/2017 a 20:00



  • Cette semaine une grande réunion de l’ECA (Association européenne des clubs, en français) se tenait à Madrid. Jean-Michel Aulas, président de l’Olympique Lyonnais, faisait partie des conviés. L’occasion de donner des indications sur la position des grands clubs vis-à-vis du Paris Saint-Germain, qui vient de marquer les esprits (et faire peur) en recrutant Neymar au FC Barcelone après avoir payé sa clause libératoire de 222 millions d’euros. Aulas se confie auprès de L’Equipe.

    « Nous avons eu une réunion de bureau ce jeudi et Nasser était là. Nous n’avons pas abordé directement le sujet. On l’a fait plutôt en dehors de la réunion. Et ce n’est pas vraiment un front anti-PSG, mais de nombreux présidents de club sont très réticents à ce qui a été fait et ce qui va se faire. Et comme le fair-play financier intervient seulement a posteriori, il n’y a pas grand-chose à faire. 

    Ce n’est pas une réaction de défense d’intérêts ponctuels, c’est beaucoup plus large que ça’

    J’étais assis entre Agnelli (Juventus) et Bertomeu (Barcelone), donc, oui, j’ai senti un peu d’aigreur, un peu d’envie d’en découdre. (…) Ce n’est pas une réaction de défense d’intérêts ponctuels, c’est beaucoup plus large que ça. Vous savez, si le Real voulait absolument Mbappé, il aurait payé le transfert, il pouvait le faire. Mais il a estimé que c’était trop. (…)

    Moi, j’ai la casquette de responsable du fair-play financier dans le cadre de l’ECA. J’ai la mission d’aider à protéger la collectivité. En même temps, il s’agit d’un club français et si le PSG fait venir les vingt meilleurs joueurs du monde, tous nos stades seront remplis. Mais on va forcément se souvenir aussi qu’il n’y aura qu’une place en Ligue des champions pour les autres. »

    On voit surtout ici que les grands européens n’apprécient pas qu’un nouveau club s’invite à leur table. Certes, l’opération du PSG pour recruter Neymar est d’une ampleur historique. Mais les bénéfices (sportifs et économiques) sont clairement au niveau de la dépense, voire supérieurs (cela dépend de comment se passe les matchs…).

    Il est intéressant de voir des clubs qui ont recruté plusieurs joueurs pour des sommes entre 80 et 100 millions d’euros faire semblent de trouver choquant qu’il y ait une grosse dépense. Ce qui gêne, c’est que ce n’est pas un club habituel et que le PSG risque de changer la hiérarchie établie depuis plusieurs années.

    Une sorte de front anti-PSG pourrait être un problème, mais on ne peut pas dire que la capitale était particulièrement aidée ou appréciée avant tout cela. Cela n’empêche pas Paris de se développer, de recruter et de fermer la porte lorsque ces clubs s’intéressent à ses meilleurs joueurs.

    Publie le 11/08/2017 a 20:00

    Jean-Michel Aulas affirme qu’il y a une envie « d’en découdre » avec le PSG à l’ECA

    Cette semaine une grande réunion de l’ECA (Association européenne des clubs, en français) se tenait à Madrid. Jean-Michel Aulas, président de l’Olympique Lyonnais, faisait partie des conviés. L’occasion de donner des indications sur la position des grands clubs vis-à-vis du Paris Saint-Germain, qui vient de marquer les esprits (et faire peur) en recrutant Neymar au FC Barcelone après avoir payé sa clause libératoire de 222 millions d’euros. Aulas se confie auprès de L’Equipe.

    « Nous avons eu une réunion de bureau ce jeudi et Nasser était là. Nous n’avons pas abordé directement le sujet. On l’a fait plutôt en dehors de la réunion. Et ce n’est pas vraiment un front anti-PSG, mais de nombreux présidents de club sont très réticents à ce qui a été fait et ce qui va se faire. Et comme le fair-play financier intervient seulement a posteriori, il n’y a pas grand-chose à faire. 

    Ce n’est pas une réaction de défense d’intérêts ponctuels, c’est beaucoup plus large que ça’

    J’étais assis entre Agnelli (Juventus) et Bertomeu (Barcelone), donc, oui, j’ai senti un peu d’aigreur, un peu d’envie d’en découdre. (…) Ce n’est pas une réaction de défense d’intérêts ponctuels, c’est beaucoup plus large que ça. Vous savez, si le Real voulait absolument Mbappé, il aurait payé le transfert, il pouvait le faire. Mais il a estimé que c’était trop. (…)

    Moi, j’ai la casquette de responsable du fair-play financier dans le cadre de l’ECA. J’ai la mission d’aider à protéger la collectivité. En même temps, il s’agit d’un club français et si le PSG fait venir les vingt meilleurs joueurs du monde, tous nos stades seront remplis. Mais on va forcément se souvenir aussi qu’il n’y aura qu’une place en Ligue des champions pour les autres. »

    On voit surtout ici que les grands européens n’apprécient pas qu’un nouveau club s’invite à leur table. Certes, l’opération du PSG pour recruter Neymar est d’une ampleur historique. Mais les bénéfices (sportifs et économiques) sont clairement au niveau de la dépense, voire supérieurs (cela dépend de comment se passe les matchs…).

    Il est intéressant de voir des clubs qui ont recruté plusieurs joueurs pour des sommes entre 80 et 100 millions d’euros faire semblent de trouver choquant qu’il y ait une grosse dépense. Ce qui gêne, c’est que ce n’est pas un club habituel et que le PSG risque de changer la hiérarchie établie depuis plusieurs années.

    Une sorte de front anti-PSG pourrait être un problème, mais on ne peut pas dire que la capitale était particulièrement aidée ou appréciée avant tout cela. Cela n’empêche pas Paris de se développer, de recruter et de fermer la porte lorsque ces clubs s’intéressent à ses meilleurs joueurs.




  • Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Dav’One

      Début 90′ c’était Les Sardines, dans les années 2000 c’était HoleAss, en 2017 c’est notre tour ahahah …

    • alpharomeo

      Aulas il veut paraitre faire partie des grands bla bla bla suis assis entre agnelli et bartomeu qu’est ce quon a a foutre d’eux??? Ils nont rien a foutre de lui ou de la france. Heureusement que paris est la pour nous donner un peu de dignité. La vrai affaire l’espagne et ses magouilles les coupes d’europe leur sont destines. Pk personne ne parle de ca au lieu de Paris paris neymar neymar. La LDC na plus de suspense une competition sans enjeu. Luefa doit le comprendre et essayer de mettre tout le monde au meme pied.

    • Papuss78

      Collabo, traitre , charognard….il defend l Europe au lieu De sa l1 a cause d une place en LDC tout en oubliant que nos points feront augmenter le coefficient…..jalousie quand tu nous tient . Meme le graet l a lache

    • psgsanglimite

      Rien que pour sa g envie kon se fassent mbappe fabinho et oblak !!! .
      #onpetedesclauseskeskia

    • RI KO

      Encore un effort et il va la faire son attaque …

    • ecthelion2

      La faute au PSG aussi si il n y à que deux place qualificative en C1 où bien est ce la faute des clubs de ligue 1 qui en ne jouant pas le jeu en europa league par ex ont fait chuté notre classement en uefa

    • Emilie Jonathan Betsche

      Personnellement je trouve que c est facile de taper sur Paris qui recrute a prix fort alors que pendant des années toutes proportions gardées lyon en france milan en italie chelsea en Angleterre tous priver la concurrence avec leurs moyen maintenant les moyens sont plus élevé mais les enjeux financiers aussi donc normal que les prix explosent personnes ne parle de city qui recrute des arrières latéraux pour 50millions ??? Donc mr aulas repensé a lisandro et compagnie quand paris recruter aloisio ,???

    • justo 1958

      « hole ass », traitre au football français. Un vrai gonard !

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Ancelotti La Ligue des Champions sera plus difficile, notamment avec Neymar au PSG

    Ancelotti : « La LDC sera plus difficile », notamment avec Neymar au PSG

    Adversaires

    Carlo Ancelotti, ancien entraîneur du Paris Saint-Germain aujourd’hui au Bayern Munich, a été interrogé en conférence ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa mis à jour un post"Guingamp/PSG - Sorbon "Paris est très fort. Mais cela sert à apprendre""
    3 days ago
    Cassandra Pa mis à jour un post"Ancelotti "Ils étaient déjà forts, ils sont désormais très forts. Neymar est phénoménal""
    9 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Lair "Paris c’est le seul club en France qui peut gagner la Coupe d’Europe chez les filles et les garçons"

    Féminines – Lair « Paris c’est le seul club en France qui peut gagner la Coupe d’Europe chez les filles et les garçons »

    Actu Féminin

    Patrice Lair, entraîneur de 56 ans de l’équipe féminine du Paris Saint-Germain, s’est confié auprès de Ouest ...

    Vidéos PSG

    Jean-Michel Aulas affirme qu’il y a une envie « d’en découdre » avec le PSG à l’ECA

    Jean-Michel Aulas affirme qu'il y a une envie "d'en découdre" avec le PSG à l'ECA <Adversaires

    Cette semaine une grande réunion de l’ECA (Association européenne des clubs, en français) se tenait à Madrid. Jean-Michel Aulas, président de l’Olympique Lyonnais, faisait partie des conviés. L’occasion de donner des indications sur la position des grands clubs vis-à-vis du Paris Saint-Germain, qui vient de marquer les esprits (et faire peur) en recrutant Neymar au FC Barcelone après avoir payé sa clause libératoire de 222 millions d’euros. Aulas se confie auprès de L’Equipe.

    « Nous avons eu une réunion de bureau ce jeudi et Nasser était là. Nous n’avons pas abordé directement le sujet. On l’a fait plutôt en dehors de la réunion. Et ce n’est pas vraiment un front anti-PSG, mais de nombreux présidents de club sont très réticents à ce qui a été fait et ce qui va se faire. Et comme le fair-play financier intervient seulement a posteriori, il n’y a pas grand-chose à faire. 

    Ce n’est pas une réaction de défense d’intérêts ponctuels, c’est beaucoup plus large que ça’

    J’étais assis entre Agnelli (Juventus) et Bertomeu (Barcelone), donc, oui, j’ai senti un peu d’aigreur, un peu d’envie d’en découdre. (…) Ce n’est pas une réaction de défense d’intérêts ponctuels, c’est beaucoup plus large que ça. Vous savez, si le Real voulait absolument Mbappé, il aurait payé le transfert, il pouvait le faire. Mais il a estimé que c’était trop. (…)

    Moi, j’ai la casquette de responsable du fair-play financier dans le cadre de l’ECA. J’ai la mission d’aider à protéger la collectivité. En même temps, il s’agit d’un club français et si le PSG fait venir les vingt meilleurs joueurs du monde, tous nos stades seront remplis. Mais on va forcément se souvenir aussi qu’il n’y aura qu’une place en Ligue des champions pour les autres. »

    On voit surtout ici que les grands européens n’apprécient pas qu’un nouveau club s’invite à leur table. Certes, l’opération du PSG pour recruter Neymar est d’une ampleur historique. Mais les bénéfices (sportifs et économiques) sont clairement au niveau de la dépense, voire supérieurs (cela dépend de comment se passe les matchs…).

    Il est intéressant de voir des clubs qui ont recruté plusieurs joueurs pour des sommes entre 80 et 100 millions d’euros faire semblent de trouver choquant qu’il y ait une grosse dépense. Ce qui gêne, c’est que ce n’est pas un club habituel et que le PSG risque de changer la hiérarchie établie depuis plusieurs années.

    Une sorte de front anti-PSG pourrait être un problème, mais on ne peut pas dire que la capitale était particulièrement aidée ou appréciée avant tout cela. Cela n’empêche pas Paris de se développer, de recruter et de fermer la porte lorsque ces clubs s’intéressent à ses meilleurs joueurs.

    By
    @https://twitter.com/BottemanneNicol
    OTER ?>