Adversaires

Rami : « Sur le papier, le PSG est meilleur »

Publie le 11/02/2013 a 15:21



  • A la veille du match de Ligue des Champions face au PSG, Adil Rami s’est exprimé sur cette rencontre européenne tant attendue. Le défenseur du FC Valence connait les qualités de l’équipe parisienne et estime que lui et ses coéquipiers seront les outsiders sur cette double-confrontations.

    « Nous revenons bien, la Ligue des Champions arrive très bien. On sait que sur le papier, le PSG est meilleur que nous, on ne va pas se voiler la face. C’est une équipe qui est favorite, clairement. Mais je pense que, collectivement, nous sommes un cran au dessus. Paris est une équipe qui a l’habitude de jouer contre des équipes rétractées derrière. C’est compliqué de jouer contre ces équipes, comme dans le championnat de France où tout le monde attend derrière, tout le monde défend. Là, ce sera différent. Le PSG ? C’est compliqué d’avoir une équipe avec beaucoup d’égo et de stars. Tu as beau mettre des millions, la cohésion dans une équipe et tout ce qui va avec, cela n’a pas de prix. Pour Paris, ce sera compliqué, a annoncé l’international français dans L’Equipe du Dimanche, lui qui sera directement opposé à Zlatan Ibrahimovic, mardi soir. Contre Ibrahimovic ? Ce sera beaucoup d’impact physique, beaucoup d’intimidation. Il va falloir que j’appuie sur le bouton ON pour me battre quatre-vingt-dix minutes. Nous aussi on a nos armes : une gâchette devant, des joueurs très techniques au milieu, et des joueurs qui vont très vite sur les côtés. On a nos petites armes. Un stade comme Mestalla n’est pas facile. Que ce soit Barcelone, le Bayern ou Chelsea, je crois que c’est compliqué de venir ici. On a nos atouts, nos armes, certes, plus discrètes que Paris, mais nous serons présents. »

    Publie le 11/02/2013 a 15:21

    Rami : « Sur le papier, le PSG est meilleur »

    A la veille du match de Ligue des Champions face au PSG, Adil Rami s’est exprimé sur cette rencontre européenne tant attendue. Le défenseur du FC Valence connait les qualités de l’équipe parisienne et estime que lui et ses coéquipiers seront les outsiders sur cette double-confrontations.

    « Nous revenons bien, la Ligue des Champions arrive très bien. On sait que sur le papier, le PSG est meilleur que nous, on ne va pas se voiler la face. C’est une équipe qui est favorite, clairement. Mais je pense que, collectivement, nous sommes un cran au dessus. Paris est une équipe qui a l’habitude de jouer contre des équipes rétractées derrière. C’est compliqué de jouer contre ces équipes, comme dans le championnat de France où tout le monde attend derrière, tout le monde défend. Là, ce sera différent. Le PSG ? C’est compliqué d’avoir une équipe avec beaucoup d’égo et de stars. Tu as beau mettre des millions, la cohésion dans une équipe et tout ce qui va avec, cela n’a pas de prix. Pour Paris, ce sera compliqué, a annoncé l’international français dans L’Equipe du Dimanche, lui qui sera directement opposé à Zlatan Ibrahimovic, mardi soir. Contre Ibrahimovic ? Ce sera beaucoup d’impact physique, beaucoup d’intimidation. Il va falloir que j’appuie sur le bouton ON pour me battre quatre-vingt-dix minutes. Nous aussi on a nos armes : une gâchette devant, des joueurs très techniques au milieu, et des joueurs qui vont très vite sur les côtés. On a nos petites armes. Un stade comme Mestalla n’est pas facile. Que ce soit Barcelone, le Bayern ou Chelsea, je crois que c’est compliqué de venir ici. On a nos atouts, nos armes, certes, plus discrètes que Paris, mais nous serons présents. »




  • Tags de l'article : , , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • maher93

      je n’en peux plus.çà pique

    • Bymuss_93

      Grave !!!!! Je vais compter les heures demain !!!

    • putaaaiinnn vivement demain soir, j’en peux plus d’atendre….

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Konami lance le trailer de PES 2018, qui est clairement inspiré de la remontada du BarçaPSG

    Konami lance le trailer de PES 2018, qui est clairement inspiré de la remontada du Barça/PSG

    Autour du PSG

    Konami, qui développe la série de jeux de simulation de football PES (concurrent de FIFA), a dévoilé ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Johana mis à jour un page"Politique de confidentialité"
    5 days ago
    Johana publié un new page."Politique de confidentialité"
    5 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - 5 joueuses du PSG récompensées à la cérémonie des Trophées de la D1

    Féminines – 5 joueuses du PSG récompensées à la cérémonie des Trophées de la D1

    Actu Féminin

    Les joueuses de l’équipe féminine du Paris Saint-Germain, Katarzyna Kiedrzynek, Irene Paredes, Eve Perisset, Grace Geyoro ...

    Vidéos PSG

    Rami : « Sur le papier, le PSG est meilleur »

    <Adversaires , Interviews , LDC

    A la veille du match de Ligue des Champions face au PSG, Adil Rami s’est exprimé sur cette rencontre européenne tant attendue. Le défenseur du FC Valence connait les qualités de l’équipe parisienne et estime que lui et ses coéquipiers seront les outsiders sur cette double-confrontations.

    « Nous revenons bien, la Ligue des Champions arrive très bien. On sait que sur le papier, le PSG est meilleur que nous, on ne va pas se voiler la face. C’est une équipe qui est favorite, clairement. Mais je pense que, collectivement, nous sommes un cran au dessus. Paris est une équipe qui a l’habitude de jouer contre des équipes rétractées derrière. C’est compliqué de jouer contre ces équipes, comme dans le championnat de France où tout le monde attend derrière, tout le monde défend. Là, ce sera différent. Le PSG ? C’est compliqué d’avoir une équipe avec beaucoup d’égo et de stars. Tu as beau mettre des millions, la cohésion dans une équipe et tout ce qui va avec, cela n’a pas de prix. Pour Paris, ce sera compliqué, a annoncé l’international français dans L’Equipe du Dimanche, lui qui sera directement opposé à Zlatan Ibrahimovic, mardi soir. Contre Ibrahimovic ? Ce sera beaucoup d’impact physique, beaucoup d’intimidation. Il va falloir que j’appuie sur le bouton ON pour me battre quatre-vingt-dix minutes. Nous aussi on a nos armes : une gâchette devant, des joueurs très techniques au milieu, et des joueurs qui vont très vite sur les côtés. On a nos petites armes. Un stade comme Mestalla n’est pas facile. Que ce soit Barcelone, le Bayern ou Chelsea, je crois que c’est compliqué de venir ici. On a nos atouts, nos armes, certes, plus discrètes que Paris, mais nous serons présents. »

    By
    @
    OTER ?>