Restez connectés avec nous
Ramos "L’arbitrage permissif, c’est celui contre le PSG. Piqué aime parler des arbitres"

Adversaires

Ramos “L’arbitrage permissif, c’est celui contre le PSG. Piqué aime parler des arbitres”

Durant le Classico dimanche soir remporté 2-3 par le FC Barcelone (33e journée de Ligue 1), Sergio Ramos, défenseur de 31 ans du Real Madrid, a pris un carton rouge pour un tacle sur Lionel Messi (ailier de 29 ans). Forcément, cela a amené des protestations et des polémiques. De quoi amener le défenseur catalan Gérard Piqué (30 ans) a lancé un tacle aux Madrilènes en zone mixe.

“Je suis sûr que quand Ramos rentrera chez lui, il verra qu’il y avait bien rouge. C’était très clair, il arrive les deux pieds décollés, sans toucher le ballon. Il n’y a pas de discussion possible. Ce qu’il se passe, c’est qu’ils sont habitués à des arbitrages très permissifs et quand ce n’est pas le cas, ils ont des réactions comme celle-ci.”

Ce à quoi le capitaine madrilène Sergio Ramos a répondu en envoyant une pique concernant le 8e de finale retour de Ligu des Champions contre le Paris Saint-Germain.

“L’arbitrage permissif, c’est celui contre le PSG. Piqué aime parler des arbitres. À Gerard, je lui dis : à force de mettre autant de pression et de se plaindre à chaque tweet, cela conduit à des situations comme celle-ci. Il a une autre façon de voir le football et il se sent obligé de parler des arbitre. Nous ne faisons pas ça, ce n’est pas notre style.”

La rivalité entre les deux clubs est impressionnantes et donne souvent place à des matchs spectaculaires et intenses. Mais aussi des polémiques, qui sont plus ou moins utiles ou intéressantes. Ces derniers, Gerard Piqué et Sergio Ramos s’envoie de nombreuses piques. Notamment au sujet de l’arbitre. Le Madrilène reprend alors toujours comme référence le match contre le PSG.

Difficile d’oublier ce match et le rôle de l’arbitre, même si les Parisiens sont aussi responsables dans cet échec.

Il faut dire qu’il y a de quoi se plaindre et faire réagir. Même si Paris doit surtout s’en vouloir d’avoir loupé son match, un arbitrage juste aurait permis de se qualifier. Mais plusieurs décisions très étranges ont aidé le Barça. Les Catalans n’ont certainement pas fini d’en entendre parler et le PSG non plus. Même si l’arbitrage a sa part de responsabilité, les Parisiens n’avaient pas le droit d’autant laisser le match leur échapper.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Adversaires