Restez connectés avec nous

Interviews

Douchez-Sirigu, la vérité éclate !

Invité ce dimanche sur le plateau de 100% Foot, Antoine Kombouaré en a profité pour clarifier la situation entre Sirigu et Douchez.

Le coach du Paris Saint-Germain a largement appuyé sur le fait que l’ancien gardien rennais, recruté au départ pour être le numéro un du poste, s’était blessé au pire des moments. Il a également certifié que tout lui avait été expliqué quant au recrutement possible de son homologue évoluant à Palerme.

« Tout à été expliqué avec Nicolas Douchez. Pour lui en tout cas il n’a pas eu de chance car il s’est blessé au plus mauvais moment. S’il n’est pas blessé, il joue. »

Le Kanak explique par la suite que la venue du portier italien dans la capitale, Salvatore Sirigu, avait une condition morale : être maintenu à son poste s’il est performant.

« Au moment où Douchez se blesse, on décide alors de faire venir Sirigu, et la condition de l’italien c’est « coach ok je viens mais à une seule condition, c’est que si je joue et que je suis bon, je reste. »

En ce cas, Antoine Kombouaré à voulu annoncer lui même l’arrivée de Sirigu à son homologue Douchez. Lui expliquant les conditions de l’italien et la situation actuelle compte tenu de sa blessure. Agissant pour le bien du club, le Kanak se félicite maintenant d’avoir dans son effectif deux gardiens de haut niveau où la hiérarchie est aujourd’hui clairement dessinée.

« J’ai donc été voir Nico pour lui dire que je fais venir un très jeune gardien qui est international italien et la condition pour lui qu’il vienne, c’est que si il joue et qu’il est bon, je suis obligé de le laisser. Toi aujourd’hui t’es blessé, manque de chance pour toi, mais c’est comme ça. Le principal maintenant c’est qu’il a compris et qu’aujourd’hui on a la chance d’avoir deux très bons gardiens. »

Derniers articles

Autres articles présents dans Interviews