Restez connectés avec nous
Exclu - Christophe Josse Emery est parti sur une autre animation collective, avec un recrutement cohérent

Autour du PSG

Exclu – Christophe Josse « Emery est parti sur une autre animation collective, avec un recrutement cohérent »

La trêve internationale est terminée et le Paris Saint-Germain reprend la compétition ce soir avec la réception de l’AS Saint-Etienne pour le compte de la 4e journée de Ligue 1. Un match qui vient après la première défaite de la saison (à Monaco, 3-1) avant la réception d’Arsenal pour le premier match en Ligue des Champions. Sans oublier que le mercato s’est terminé au milieu de pause internationale avec la vente de David Luiz (défenseur) et le départ refusé à Blaise Matuidi (milieu de terrain). Christophe Josse, commentateur sur beIN Sports, a accepté de répondre à nos questions afin de revenir sur cette période un peu agitée et les nombreux changements qu’il y a eu au PSG depuis le début de l’été, avec aussi quelques réflexions pour la Ligue 1 et son développement.

Est-ce que c’est particulier de commenter un match du PSG?

Particulier oui, surtout sur les dernières années. C’est l’équipe phare en France et une des meilleures équipes d’Europe, l’une des plus attractives, qui fait le plus parler d’elle, etc. Ce n’est pas anodin de commenter le PSG. C’est l’équipe de la capitale. Paris, le Parc des Princes, ce n’est pas rien. C’est un décor, c’est une équipe, c’est un public.

Vous pensez qu’on peut revenir à une ambiance un peu plus « chaude » au Parc?

C’est une évolution que j’ai déjà vécue en tant que commentateur et observateur en Angleterre. J’ai commenté le football anglais avant qu’il n’y ait les énormes drames liés au hooliganisme. Et j’ai vu ensuite les mesures drastiques qui ont été prises en Angleterre pour qu’il y ait une amélioration. Cela s’est fait essentiellement par un « filtre financier », si je peux appeler ça comme ça. Par un fichage aussi, qui était nécessaire en Angleterre parce que ça devenait vraiment dramatique.

Aujourd’hui en Angleterre, on a certains stades où il y a moins d’ambiance. Par exemple, Chelsea est beaucoup plus calme aujourd’hui. Mais est-ce que c’est un mal? Je ne suis pas sûr. Il y a eu des moments où aller à Chelsea n’était pas hyper rassurant, aujourd’hui on y va confortablement. Je suis un grand partisan des grosses ambiances dans les stades, mais il faut trouver le juste équilibre.

Je pense qu’il sera trouvé à Paris. Il y a des gens intelligents des deux côtés. On devrait arriver à quelque chose de cohérent. Et le Parc des Princes est une caisse de résonance formidable donc je pense qu’on arrivera à revenir à quelque chose de très sympa.

Vous pensez qu’il y aura plus de spectacle cette saison au Parc, avec le style de jeu d’Emery?

Blanc : le vestiaire et le président douteraient de "sa capacité à porter Paris sur le toit de l’Europe"

« Je trouve que l’on balaye un peu vite ce qui a été fait par Blanc »

Je me méfie toujours des commentaires précipités. Emery a réussi en Espagne et surtout sur le plan européen. C’était une priorité puisque le titre national était réservé à l’un des Madrid ou au Barça, et il a très bien réussi. La politique du FC Séville est à saluer. Ils ont fait de l’Europa League une priorité et ils ont réussi 3 ans de suite. Ils ont mis les moyens pour gagner. Au passage, ce serait bien qu’en France on ait le même genre de réflexion. Gagner l’Europa League ce n’est pas rien, c’est mieux que d’être 5e du Championnat de France, par exemple.

Et pour ce qui est du spectacle, honnêtement je ne sais pas. Je crois que l’on a été assez gâtés niveau spectacle ces dernières années. Je trouve que l’on balaye un peu vite ce qui a été fait par Blanc. Je ne suis pas particulièrement supporter de Laurent Blanc, mais j’ai un grand respect pour ce qu’il fait. Il a gagné de nombreux titres avec le PSG. Il faut le respecter.

Je pense que le balayer c’est le meilleur moyen de se louper et d’être déçu. J’attends de voir. Ibrahimovic m’a éclaté, on ne marque pas 30 buts par saison en étant un peintre…

« Ibrahimovic, on a souvent été trop sévère sur son rendement en Ligue des Champions »

Ibrahimovic va vous manquer en tant que commentateur? 

Quand on est commentateur, tous les joueurs qui marquent des buts et qui offrent du spectacle manquent quand ils ne sont plus là. Ibra nous manque. C’est un personnage qui dépasse le cadre du football. Et pour un commentateur, l’avoir sur une pelouse c’est bien. En plus il provoque toujours des débats parce qu’il ne laisse pas indifférent et c’est toujours plus sympa à commenter.

Quand Ibrahimovic était là, beaucoup de consultants affirmaient que Paris ne pourrait pas avancer en Ligue des Champions. Maintenant qu’il est parti, ils sont
encore inquiets. Comment l’expliquer?

Je trouve qu’on l’a beaucoup trop critiqué pour son rendement en Ligue des Champions. Il a quand même marqué des buts. Certes il rate une énorme occasion contre Manchester City, mais est-ce qu’il est le seul? J’avais l’impression que c’était le seul joueur à ne pas être efficace en Ligue des Champions…

C’est vrai, il ne l’a jamais gagné. Il traîne cela un peu comme un boulet et il ne l’a gagnera pas cette année puisque Manchester ne la joue pas. Mais il a quand même gagné les titres domestiques dans tous les clubs où il est passé. Je trouve qu’on a souvent été trop sévère sur son rendement en Ligue des Champions. Je ne pense pas qu’il soit le seul responsable.

Je persiste à croire qu’il aurait pu être un formidable guide pour mener Paris vers le titre. Il est parmi les meilleurs attaquants au monde. Les autres ont maintenant une grande responsabilité, à eux de prouver qu’ils peuvent faire mieux.

Cavani est capable de mettre les buts qu’il faut pour le PSG?

Edinson Cavani 2016

Cavani « Je n’arrive pas à croire qu’il est aussi maladroit que ce qu’il a laissé entrevoir en début de saison »

Il en marquait déjà beaucoup les précédentes saisons. Ibrahimovic lui faisait un peu d’ombre, notamment au niveau des commentaires, de la résonance médiatique et de la vox populi. Mais il a mis de nombreux buts depuis qu’il a le maillot du PSG. Une partie d’ailleurs grâce à Ibra. Donc je souhaite pour lui qu’il y ait quelqu’un qui lui permette de marquer autant de buts.

Je n’arrive pas à croire qu’il est aussi maladroit que ce qu’il a laissé entrevoir en début de saison. J’espère pour lui qu’il va retrouver la confiance. C’est quelqu’un que j’avais découvert en Italie quand il jouait à Naples, avec une équipe de contres. Peut-être que là le jeu qui sera plus en contre et plus direct vers l’avant pourra lui convenir.

Est-ce que ce jeu plus rapide sera vraiment possible en Ligue 1, face à des blocs défensifs?

Beaucoup d’observateurs, joueurs et tacticiens étrangers qui arrivent en Ligue 1 se rendent compte de la difficulté de marquer des buts en France. Si on n’a certainement pas le championnat le plus sexy du monde, il faut quand même lui reconnaître des vertus.

On fait souvent avec les moyens du bord et je trouve qu’on ne le fait pas trop mal. Ce n’est pas toujours très spectaculaire, mais défendre c’est aussi une qualité. Il y a beaucoup d’équipes qui essayent de faire à peu près bien dans ce domaine-là. Et il n’est donc pas si simple de marquer.

Je pense qu’Emery va être confronté à des oppositions beaucoup plus coriaces qu’en Espagne. Le jeu y est beaucoup plus ouvert. Donc, parfois cela va certainement lui donner quelques maux de tête.

Pour débloquer les matchs, on compte sur certains joueurs au PSG, comme Lucas. Est-ce qu’il peut enfin avoir un déclic?

C’est le genre de joueur dont on attend beaucoup parce qu’on les ultra-valorisent dès leur arrivée. Ils arrivent jeunes et on nous promet monts et merveilles. C’est souvent notre faute, nous les journalistes, on est très en attente tout de suite « vous allez voir ce que vous allez voir » (rires).

Lucas est encore un jeune joueur, il a des qualités, mais il doit encore progresser dans plein de domaines. Là, dans ses premières déclarations de la saison, il nous promet que ce sera mieux, qu’il travaille plus et différemment, que le style de jeu va favoriser son expression. Il n’est pas le seul à avoir ces propos. Encore une fois, j’attends de voir. C’est un genre de déclarations précipitées. A un moment, il sera trop tard, le wagon sera passé. A lui de nous prouver qu’il a les qualités qu’on lui prêtait.

« Ce qui me semble bénéfique cette année, c’est que le PSG sera moins dépendant d’Ibrahimovic et de Verratti »

La nouvelle formule semble être : la star c’est l’équipe, le collectif. Vous pensez que c’est une bonne solution ou il faut une superstar?

Marco Verratti "Le plus dur est passé...le football, c'est un plaisir"

« On ressentira moins certaines absences. »

En tout cas, ce qui me semble bénéfique cette année, c’est que le PSG sera moins dépendant d’Ibrahimovic et de Verratti. Ces dernières saisons, chaque fois qu’il y avait absence c’était un drame, ‘comment on va faire sans eux?’. Là, je pense que l’animation collective d’Emery laisse plus la place à différentes formules et associations. On ressentira moins certaines absences. Notamment de Verratti. Cela nuira moins à la performance globale du club, mais aussi à l’approche psychologique des grands rendez-vous.

Verratti reste tout de même important

Oui, bien sûr. Pour le moment, il est toujours rentré en numéro 10. Il a commencé à grincer des dents pendant le regroupement avec l’Italie, mais il a débuté à ce poste-là et il a les qualités pour y réussir. Il devra s’y faire de toute façon s’il veut se fondre dans le collectif.

Il y a plusieurs postes interchangeables où il y a plusieurs joueurs qui pourront occuper les postes. On l’a vu avec Ben Arfa au Trophée des Champions où il a joué attaquant de pointe. Il l’a remarquablement fait jouer autour de lui d’ailleurs. Il est à l’origine du premier but, il en marque un superbe, sa qualité de passes et de déplacement ont été utiles. Ce n’est pas son poste de prédilection, mais il a su s’adapter et réussir des choses intéressantes. Je pense que quand tout le monde aura accepté cette interchangeabilité, il y aura un rendement intéressant.

Ben Arfa a ensuite été peu utilisé en Ligue 1 et n’a pas forcément été très convaincant, alors certains s’inquiètent. Est-ce un peu trop tôt pour cela?

Je crois qu’il n’a pas trop à s’inquiéter. Quand on a les qualités qu’il possède, l’évolution qu’il a eue dans sa carrière, dans sa vie, son évolution en tant qu’homme, cela doit lui permettre d’être un peu plus patient. Je pense qu’il peut être vraiment très performant sous le maillot du PSG.

ICC - PSG / Inter : Paris en 4-3-3, Ben Arfa en pointe et Areola titulaire

Ben Arfa « Il veut représenter sa ville. Il y a plein de bons signaux »

Pour le moment, ils ne sont pas tous au même niveau de forme. Quand ce sera le cas, je crois que tous apporteront beaucoup et il en fera partie. Il a des qualités exceptionnelles. Je serais un peu triste que ça ne fonctionne pas pour lui. Il le mérite vraiment, il en a toujours rêvé, c’est un gamin de Paris, il est tellement fier de porter le maillot. Il veut représenter sa ville. Il y a plein de bons signaux. Cela amène peut-être un peu de précipitation dans ses premiers matchs, il veut trop bien faire trop vite, mais ça va s’aplanir. On est encore en tout début de saison. Il ne faut pas tirer de bilan définitif.

Il y a pourtant déjà beaucoup de critiques autour du PSG

Oui, c’est le jeu un peu. Cela nous fait parler. Cela crée des débats. Le temps que la Ligue 1 reprenne? Un peu…mais ce qui va être important là c’est la Ligue des Champions. Il y a deux matchs très importants là.

Saint-Etienne ce vendredi et Arsenal mardi. Contre Saint-Etienne ce serait bien que le PSG fasse un résultat pour effacer la défaite contre Monaco. Et Arsenal, le premier match des phases de poules il conditionne toute la suite de la compétition. Surtout que là il tombe contre l’adversaire principal du groupe. Celui-là, il faut le réussir.

Si le PSG perd, est-ce qu’il faudra commencer à s’inquiéter pour la saison?

Si y’a défaite, ce n’est pas rédhibitoire, mais c’est ennuyeux. Mais s’ils gagnent, il ne faudra pas dire « ça y est c’est fait », comme on a pu le dire après la victoire lors du Trophée des Champions. Lyon y était pour quelque chose aussi, ils ont pris 4 buts aussi contre Dijon. Il faut tempérer, même si c’était une victoire spectaculaire. C’était une belle démonstration, mais il fallait garder la raison. On sait que dans ces périodes c’est très fluctuant.

« S’il ont laissé partir David Luiz, je pense qu’il y a des raisons »

Matuidi gardé de force pendant le mercato, un danger pour lui et le collectif?

Il est confronté aujourd’hui à la concurrence. Il y a beaucoup de joueurs de qualité qui peuvent occuper son poste. Des joueurs recrutés, des joueurs qui reviennent en forme, d’autres qui confirment leur potentiel, comme Adrien Rabiot. Que les joueurs soient impatients d’en découdre sur la pelouse, c’est bon signe. Cela montre qu’ils ont envie. Plus il y en a, mieux c’est.

Je pense que Matuidi va ravaler sa déception. Il aura du temps, peut-être moins que sous l’ère Laurent Blanc. Mais c’est aussi la rançon du succès. Quand on joue dans un grand club comme Paris, il faut accepter la concurrence, sinon on ne progresse pas.

Le départ de David Luiz est-il inquiétant?

Cela fait partie de la vie des grands clubs et je ne suis pas certain que ce soit une mauvaise chose. A cause de ses performances? J’ai l’impression que c’est un ensemble. Les dirigeants parisiens ont une difficulté à se séparer de joueurs. Ils n’aiment pas cela, ils veulent tous les garder, ils aiment leurs joueurs, c’est fou. C’est un déchirement pour eux. S’ils ont laissé partir David Luiz, je pense qu’il y a des raisons.

Et il y a des joueurs pour le remplacer normalement

Je crois oui. Laisser partir David Luiz, pour une somme d’argent conséquente, et qu’on permette à Kimpembe de s’épanouir c’est une politique qui ne me déplaît pas. Il y a de la ressource à Paris.

Kimpembe apprécie le style Unai Emery ainsi que la concurrence et évoque sa prolongation

« Kimpembe dégage un truc impressionnant »

C’est donc positif de laisser de la place aux jeunes?

Oui, un jeune comme Kimpembe dégage déjà un truc impressionnant. Est-il prêt à jouer la Ligue des Champions? Peut-être pas, mais il y viendra. C’est pour cela aussi que c’est important de réussir le premier match, cela permettra à Kimpembe de jouer plus tard dans le groupe.

Et Augustin? 

Pourquoi pas. Imaginons que Cavani ait des soucis. Augustin apporte des qualités de vitesse, de profondeur. C’est un vrai attaquant de pointe. Je pense qu’il part d’un peu plus loin que Kimpembe, mais je pense qu’il aura sa chance aussi.

Je trouve que c’est plutôt bon signe de garder ces jeunes-là, qu’on les inscrive sur les listes pour la Coupe d’Europe. Je préfère les voir s’émanciper avec le maillot du PSG que de les voir transférés à Watford ou Derby County et qu’au bout de 3 matchs ils disent « mince j’ai fait une connerie ». Je pense qu’ils sont mieux à Paris. On grandit mieux quand on est sous son toit.

Donc le mercato du PSG est plutôt réussi?

Oui, plutôt. Il s’agissait de remplacer Ibrahimovic, mais en l’occurrence…pas vraiment. Emery est parti sur une autre animation collective, moins dépendante d’un attaquant star en pointe, qui soit un peu un pivot. Ils sont partis sur une autre voie avec un recrutement qui est plutôt cohérent dans ce cadre-là.

Jesé il est plutôt apte à se fondre dans ce moule-là d’attaques rapides. Il comprend le langage, le football, d’Emery. Je ne sais pas si c’est forcément « réussi », mais je trouve ce recrutement cohérent.

On peut s’attendre à une belle saison?

Bien sûr. Franchement, Paris fait rêver. Vous vous rendez compte de la chance que vous avez d’être fans du PSG? Je suis supporter de Saint-Etienne, je les ai surtout vu en 2e division ou se battre pour le maintient. Il y a quelques belles années, deux fois champions de France, finalistes de la Coupe d’Europe… mais Paris c’est extraordinaire.

Une Ligue 1 frileuse qui ne pense pas assez à former des joueurs techniques et garder ses jeunes talents

Et on doit s’attendre à quel Saint-Etienne ce soir au Parc? Les Verts pourraient essayer de jouer? 

Christophe Galtier"Ibrahimovic est un porte parole important de la Ligue 1"

Ils vont essayer de jouer? « J’ai bien envie d’être surpris »

(rires) Ils vont essayer de? J’ai bien envie d’être surpris. Je n’imagine pas trop autre chose qu’une équipe très défensive. Saint-Etienne a pris des gros scores au Parc. Je pense que Galtier va utiliser une défense à 3. Et il y a des recrues comme Saivet ou Veretout qui sont des joueurs de ballon. Beric, l’attaquant, est intéressant. Le milieu Selnaes, est un vrai joueur de ballon, qui joue simple et qui ressort les ballons.

Il y a des joueurs pour jouer au ballon et je ne demande que ça. Tu viens au Parc, tu sais qu’il y a de bonnes chances de perdre et de prendre plusieurs buts. Alors autant essayer de se faire plaisir et d’en mettre aussi. Quitte à perdre 6-3. Les supporters prennent du plaisir, tout le monde est content. On a envie de ça. De toute façon, Saint-Etienne terminera 5 ou 6e et ce n’est pas Paris qui va changer la saison.

Mais alors pourquoi les équipes jouent seulement le défensif face au PSG en général? 

C’est notre culture. Mais cette saison, ce n’est pas si mal parti. Je ne sais pas si c’est parce qu’il y a des bons attaquants ou les équipes qui ont une certaine envie d’aller de l’avant en se disant « qu’est-ce qu’on risque en étant 13e ou 14e? ». Mais je pense quand même qu’il y a un problème culturel, une frilosité qui est parfois agaçante.

Il faut dire aussi que la seule équipe qui a essayé de jouer haut contre Paris, c’était Lyon et ils en ont pris 4. Il y a de quoi décourager les autres?

Oui, cela peut décourager. Malheureusement, il faut s’attendre souvent à des équipes très défensives comme Bastia face au PSG. Alors qu’en Liga, face au Barça, il y a très peu d’équipes qui essayent de garer l’auto-bus. Beaucoup essayent de jouer. Mais je crois qu’on se cache beaucoup derrière l’aspect culturel. Il y a, je crois, une approche technique qui est un peu rustre chez nous. Dans beaucoup d’équipes, techniquement il n’y a pas le compte. Cela n’aide pas pour jouer au ballon. Et cela nous contraint à défendre.

Il faut améliorer les terrains aussi? 

Bien sûr, il faut de bonnes pelouses. Mais il faut aussi une volonté technique. Dupraz a dit que Saint-Etienne / Toulouse était une purge parce qu’on n’arrivait pas à enchaîner contrôle, passe et déplacement. La base du football. Regardez le nombre de joueurs qui arrivent à enchaîner tout cela sans souffrir, et même juste le contrôle – passe. Parfois, ce n’est pas gagné.

Et pensez-vous que les quotas évoqués ces derniers jours soient une vraie solution pour aider la Ligue 1?

Je pense qu’à partir du moment où le modèle parisien a un caractère exceptionnel, il faut trouver une autre formule. Et je crois que la richesse du football français arrivera par sa formation. Lyon a ce développement-là, sa formation est une richesse. Je crois que c’est un modèle à suivre.

Les clubs pourront suivre ces quotas, avec une vraie qualité?

Quand on est obligé, on fait en général. Cela évitera d’aller chercher des joueurs à l’étranger que l’on lâche 2ans après en disant que finalement il ne correspond pas. Si on est obligé de sortir des jeunes, on le fera. Et les jeunes s’adapteront. Encore une fois, on grandit mieux chez soi qu’à l’étranger. Cela m’agace de voir des joueurs formés en France aller s’épanouir, ou pas d’ailleurs, à l’extérieur. Et je pense que certains réussiraient mieux en restant un peu plus dans leur club.

Il faudrait donc que les clubs arrivent à garder les jeunes talents, comme Dembélé?

Pour Griezmann le PSG avait un "projet très attrayant" selon son conseiller, mais il "a prolongé avec plaisir"

« Le fait que Griezmann soit recalé en France…ça fait mal »

Que l’on n’arrive pas à les garder, c’est dur, ça fait mal des fois. Mais si on est parvenu à le sortir, c’est qu’on est capable d’avoir des joueurs talentueux. Mais c’est une vraie politique de formation à avoir, c’est une politique technique.

Peut-être qu’on a pris un mauvais virage depuis 1 génération où l’on voulait absolument de la présence athlétique. Par exemple, le fait que Griezmann soit recalé en France et qu’il devienne
ce qu’il est en Espagne parce que là-bas on a d’abord regardé ses qualités techniques, ça fait mal. J’aimerais qu’on ait aussi ce
regard-là en France. Le football est quand même un jeu de passes. Le ballon va toujours plus vite que les joueurs, quand on le lâche et vite qu’on se déplace. Ce serait bien que cette vision revienne.

Des fois, est-ce compliqué de revenir à commenter la Ligue 1 après une semaine de Ligue des Champions?

Parfois oui (rires). Je crois que si on ne le dit pas, on ne rend pas service au football français. Il ne faut pas prendre les gens pour des cons. Les gens payent des abonnements, des places pour aller au stade, quand ce n’est pas bon il faut le dire. Les supporters le voient aussi. Les joueurs sont les premiers concernés et ils savent quand ce n’est pas bon.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG