Interviews

Exclu – Julien Froment « la patte Unai Emery est bien visible »

Thomas Meunier Emery est consciencieux, il aime les détails
Publie le 08/03/2017 a 18:01



  • Ce soir, le Paris Saint-Germain affronte le FC Barcelone au Camp Nou pour une place en quart de finale de Ligue des Champions (4-0 pour Paris à l’aller). A quelques heures de ce choc, Julien Froment, journaliste à Europe1, a répondu nos questions. On évoque notamment l’irrégularité du PSG, la concurrence pour le titre, le match contre le Barça, ainsi que les fins de contrats de Thiago Motta (milieu de 34 ans) et Scherrer Maxwell (arrière gauche de 35 ans).

    Comment expliquer la différence de niveau entre les différentes prestations du PSG, contre le Barça, Toulouse, l’OM, Nancy…

    Ce ne sont pas les mêmes adversaires et ce n’est pas la même motivation. Quand c’est la réception du FC Barcelone en 8e de finale de Ligue des Champions ou face à Marseille, qui est le grand rival, je pense qu’on ne puise pas dans les mêmes ressources.

    Et pour ce qui est de Nancy, la rencontre arrivait juste après un match de coupe qui avait été un peu difficile à cause des conditions et c’était aussi placé juste avant le retour contre le Barça. Et Emery a quand même beaucoup fait tourner son effectif.

    Tous ces paramètres font que l’on n’a pas eu un grand PSG, mais ils ont quand même réussi à s’en sortir.

    Ce n’est pas inquiétant, vu que ce n’est pas la première fois cette saison ? 

    Il faut faire la part des choses. Là, quand on voit l’équipe mise en place par Emery samedi, il y a quand même 6-7 joueurs habituellement titulaires qui étaient absents. Il y avait le Portugais Guedes qui découvrait encore un peu l’équipe. Il n’y a pas de quoi s’inquiéter. C’est le contexte qui fait que Paris n’était pas à 100%.

    Mais dans l’idée où le PSG se qualifie en quart de finale de Ligue des Champions, il y aura d’autres matchs dans ce genre de contexte. Il n’y a pas un risque pour le titre de champion en Ligue 1 ?

    PSG - AS Monaco

    Monaco impressionne et pose des problèmes au PSG dans la course au titre.

    Oui, c’est un peu ça le problème. La marge de manœuvre n’est pas très grande. On est au mois de mars et Monaco a toujours 3 points d’avance, voire 4 avec la différence de buts. Et Nice est à égalité de points. Mais pour le moment, ça passe.

    Mais si Paris va en quart de finale, les matchs seront en avril. D’ici là, le PSG pourra se mettre très sérieusement dans le championnat et sera peut-être plus en adéquation avec le niveau qu’il a montré en Coupe d’Europe.

    Est-ce qu’on peut compter sur quelques faux pas de Monaco ?

    Je ne sais pas, je dois avouer que Monaco m’impressionne pas mal. Ils mettent des buts de partout, derrière c’est assez solide et ils tiennent le rythme depuis le début. Et puis la Ligue des Champions est mal embarquée. S’ils se font sortir dès les 8es, ça peut compliquer la tâche des Parisiens. Mais bon, la saison est encore longue.

    Comment on peut expliquer que les adversaires du PSG jouent presque toujours très défensivement et moins contre Monaco ? 

    Franchement, je trouve que Lille a été très défensif, mais après Toulouse a défendu à 4, Nancy aussi…

    Mais ils jouaient très bas

    Oui, mais peut-être que Monaco arrive mieux à contourner ce genre de problème. Peut-être aussi que les équipes jouent un peu moins défensivement. Il faut voir aussi que cela fait 4 ans que Paris est au-dessus en Ligue 1. Il y a peut-être plus de craintes, même s’il n’y a plus Zlatan Ibrahimovic. Il n’y a pas forcément d’explication rationnelle. Mais je pense que si Monaco est champion ou 2e, les équipes seront plus regroupées l’an prochain.

    « Paris est dépendant de Cavani »

    On peut aussi noter que Monaco est souvent très efficace, alors que le PSG peine dans ce domaine. 

    Paris est dépendant de Cavani. Pastore l’a même dit en zone mixte. Il n’y a qu’un vrai buteur dans l’équipe. Derrière, il y a Lucas avec 9 ou 10 buts et c’est un record pour lui au PSG. Ce n’est pas très élevé. C’est un problème que les dirigeants ont vu, puisqu’ils ont essayé de recruter un buteur cet hiver. Mais cela a été sans succès.

    Zeman Verratti saura faire le bon choix pour son avenir. Je le verrais très bien au FC Barcelone

    Verratti et les milieux du PSG ne tirent presque pas.

    Le problème c’est qu’avec les statistiques de Cavani c’est compliqué de lui trouver un remplaçant. Il faut un joueur qui accepte de ne joueur que des morceaux de matchs, ou les moins importants.

    Il faudrait que les autres joueurs soient plus efficaces. Comme Lucas ou Di Maria. Draxler est pas mal. Il faut plus de prises d’initiative, de frappes de loin. Verratti ne tente jamais sa chance, Rabiot a de rares exceptions. C’est dans l’ADN du PSG. Il y a encore l’héritage de Blanc, ils cherchent à mettre le ballon dans la surface.

    A la base, ce devait être Augustin le second buteur, mais on ne le voit plus trop. C’est lui qui a loupé sa chance ou il a été mal géré ? 

    Je pense tout simplement qu’il n’a pas encore le niveau pour être le remplaçant de Cavani. On l’a vu en Coupe de France contre Niort, il a raté deux occasions franches. Cela n’enlève rien à ses qualités. On les voit en CFA, en Equipe de France en jeunes. Mais il y a des fois des joueurs comme ça qui ont besoin de temps pour passer ce cap. Il n’a pas assez convaincu quand il a eu l’opportunité. Il peut y avoir un déclic. Mais là il va falloir que cela arrive dès qu’il joue. Il n’aura pas beaucoup de temps.

    « Il ne faut pas oublier que Paris sait bien défendre. »

    Paris peut avoir peur en allant au Camp Nou ? 

    Peur, non. Pas quand on voit le 4-0 du match aller. Le Barça peut mettre des buts, il leur est arrivé à maintes reprises de mettre des 5-0, mais pas contre des grandes équipes. Il ne faut pas oublier que Paris sait bien défendre et le Barça va devoir jouer le tout pour l’attaque. Derrière, ce n’est pas très sûr. Ils vont se découvrir et l’une des grandes vertus du PSG avec Emery c’est les contres rapides. Il y aura des opportunités dans le dos de la défense barcelonaise.

    Il y-a-t-il un risque que le PSG ait l’impression d’avoir déjà fait sa Ligue des Champions en arrivant en quart de finale, comme on a pu le voir un peu les années passées ? 

    Non, je ne pense pas. Le PSG veut aller plus loin que le quart de finale, c’est très clair. Ce sera une étape importante, parce que c’est Barcelone, mais faut pas oublier que Paris n’a pas encore dépassé le quart de finale. Je ne pense pas qu’ils seront démobilisés, mais plutôt sur-motivés. Ils auront surtout beaucoup de confiance. C’est différent cette année. Je pense que mentalement il est mieux armé, Emery remet vite les pieds sur terre à ses joueurs.

    L’équipe est mieux préparée, cela veut dire que Laurent Blanc ne gérait pas très bien cet aspect ?

    Je ne sais pas. Mais il ne faut pas oublier qu’Emery a gagné 3 Europa League avec le FC Séville. Même si la Ligue des Champions c’est différent, c’est quelque chose d’intéressant. Il a souvent eu de très bonnes secondes parties de saison avec ses équipes. C’est encore le cas. Le PSG 2017 n’a rien à voir avec celui du début de saison.

    Il faut reconnaître qu’une grande partie de la réussite est due à son travail. Mais c’est difficile de comparer avec Blanc. Lui il avait Zlatan à gérer et d’autres paramètres. Avec Blanc, le PSG n’a pas été ridicule en Ligue des Champions. Mais la patte Unai Emery est bien visible.

    Motta, je pense que c’est la fin d’un cycle

    L’absence de Motta est-elle toujours importante ? Ou le fait que Rabiot soit là suffit ?

    La fin de Motta et Maxwell en tant que joueurs du PSG est sans doute proche.

    Motta, je pense que c’est la fin d’un cycle. Il a apporté beaucoup au PSG, mais à un moment il faut passer à autre chose. On parle d’une prolongation d’un an. Peut-être…mais dans ce cas il faut voir les conditions. Ce peut être dans l’idée d’un accompagnement, d’une transmission. Rabiot, même si ce n’est pas vraiment une sentinelle, il a montré qu’il peut jouer au très haut niveau.

    Paris a du mal depuis plusieurs années à lui trouver un remplaçant, est-ce que ce n’est pas plutôt le style de jeu qu’il faut changer ?

    C’est un poste particulier. On demande à une sentinelle d’être très technique, d’avoir une bonne vision du jeu, d’avoir une bonne relation avec les autres milieux. Et Motta, même s’il va moins vite qu’avant et qu’il fait plus d’erreurs, il reste plusieurs crans au-dessus de Krychowiak. Sans oublier que sa relation avec Verratti est particulière.

    Et avec Rabiot, on voit que Verratti passe derrière quand lui il monte. Rabiot se projette plus vers l’avant. C’est peut-être mieux oui.

    Enfin, est-ce la fin de Maxwell ?

    Il a fait de supers saisons au PSG, mais je crois que c’est la fin pour lui. Kurzawa est performant dans le couloir gauche, même s’il a quelques progrès à faire défensivement. Je pense qu’il serait préférable de recruter. On a parlé de Rodriguez. Ce sera certainement la dernière saison de Maxwell à Paris. Ce serait étonnant qu’il soit prolongé.

    L’Equipe a évoqué un rôle d’ambassadeur. Ce serait mieux s’il était dans le staff d’Emery ?

    Je ne sais pas, cela dépend aussi d’Emery et de ses besoins. Mais comme ambassadeur, ce serait très bien. C’est un modèle. Partout où il est passé il a laissé un bon souvenir, il a la tête du gendre idéal. Ce serait une bonne idée.

     

    Publie le 08/03/2017 a 18:01

    Exclu – Julien Froment « la patte Unai Emery est bien visible »

    Ce soir, le Paris Saint-Germain affronte le FC Barcelone au Camp Nou pour une place en quart de finale de Ligue des Champions (4-0 pour Paris à l’aller). A quelques heures de ce choc, Julien Froment, journaliste à Europe1, a répondu nos questions. On évoque notamment l’irrégularité du PSG, la concurrence pour le titre, le match contre le Barça, ainsi que les fins de contrats de Thiago Motta (milieu de 34 ans) et Scherrer Maxwell (arrière gauche de 35 ans).

    Comment expliquer la différence de niveau entre les différentes prestations du PSG, contre le Barça, Toulouse, l’OM, Nancy…

    Ce ne sont pas les mêmes adversaires et ce n’est pas la même motivation. Quand c’est la réception du FC Barcelone en 8e de finale de Ligue des Champions ou face à Marseille, qui est le grand rival, je pense qu’on ne puise pas dans les mêmes ressources.

    Et pour ce qui est de Nancy, la rencontre arrivait juste après un match de coupe qui avait été un peu difficile à cause des conditions et c’était aussi placé juste avant le retour contre le Barça. Et Emery a quand même beaucoup fait tourner son effectif.

    Tous ces paramètres font que l’on n’a pas eu un grand PSG, mais ils ont quand même réussi à s’en sortir.

    Ce n’est pas inquiétant, vu que ce n’est pas la première fois cette saison ? 

    Il faut faire la part des choses. Là, quand on voit l’équipe mise en place par Emery samedi, il y a quand même 6-7 joueurs habituellement titulaires qui étaient absents. Il y avait le Portugais Guedes qui découvrait encore un peu l’équipe. Il n’y a pas de quoi s’inquiéter. C’est le contexte qui fait que Paris n’était pas à 100%.

    Mais dans l’idée où le PSG se qualifie en quart de finale de Ligue des Champions, il y aura d’autres matchs dans ce genre de contexte. Il n’y a pas un risque pour le titre de champion en Ligue 1 ?

    PSG - AS Monaco

    Monaco impressionne et pose des problèmes au PSG dans la course au titre.

    Oui, c’est un peu ça le problème. La marge de manœuvre n’est pas très grande. On est au mois de mars et Monaco a toujours 3 points d’avance, voire 4 avec la différence de buts. Et Nice est à égalité de points. Mais pour le moment, ça passe.

    Mais si Paris va en quart de finale, les matchs seront en avril. D’ici là, le PSG pourra se mettre très sérieusement dans le championnat et sera peut-être plus en adéquation avec le niveau qu’il a montré en Coupe d’Europe.

    Est-ce qu’on peut compter sur quelques faux pas de Monaco ?

    Je ne sais pas, je dois avouer que Monaco m’impressionne pas mal. Ils mettent des buts de partout, derrière c’est assez solide et ils tiennent le rythme depuis le début. Et puis la Ligue des Champions est mal embarquée. S’ils se font sortir dès les 8es, ça peut compliquer la tâche des Parisiens. Mais bon, la saison est encore longue.

    Comment on peut expliquer que les adversaires du PSG jouent presque toujours très défensivement et moins contre Monaco ? 

    Franchement, je trouve que Lille a été très défensif, mais après Toulouse a défendu à 4, Nancy aussi…

    Mais ils jouaient très bas

    Oui, mais peut-être que Monaco arrive mieux à contourner ce genre de problème. Peut-être aussi que les équipes jouent un peu moins défensivement. Il faut voir aussi que cela fait 4 ans que Paris est au-dessus en Ligue 1. Il y a peut-être plus de craintes, même s’il n’y a plus Zlatan Ibrahimovic. Il n’y a pas forcément d’explication rationnelle. Mais je pense que si Monaco est champion ou 2e, les équipes seront plus regroupées l’an prochain.

    « Paris est dépendant de Cavani »

    On peut aussi noter que Monaco est souvent très efficace, alors que le PSG peine dans ce domaine. 

    Paris est dépendant de Cavani. Pastore l’a même dit en zone mixte. Il n’y a qu’un vrai buteur dans l’équipe. Derrière, il y a Lucas avec 9 ou 10 buts et c’est un record pour lui au PSG. Ce n’est pas très élevé. C’est un problème que les dirigeants ont vu, puisqu’ils ont essayé de recruter un buteur cet hiver. Mais cela a été sans succès.

    Zeman Verratti saura faire le bon choix pour son avenir. Je le verrais très bien au FC Barcelone

    Verratti et les milieux du PSG ne tirent presque pas.

    Le problème c’est qu’avec les statistiques de Cavani c’est compliqué de lui trouver un remplaçant. Il faut un joueur qui accepte de ne joueur que des morceaux de matchs, ou les moins importants.

    Il faudrait que les autres joueurs soient plus efficaces. Comme Lucas ou Di Maria. Draxler est pas mal. Il faut plus de prises d’initiative, de frappes de loin. Verratti ne tente jamais sa chance, Rabiot a de rares exceptions. C’est dans l’ADN du PSG. Il y a encore l’héritage de Blanc, ils cherchent à mettre le ballon dans la surface.

    A la base, ce devait être Augustin le second buteur, mais on ne le voit plus trop. C’est lui qui a loupé sa chance ou il a été mal géré ? 

    Je pense tout simplement qu’il n’a pas encore le niveau pour être le remplaçant de Cavani. On l’a vu en Coupe de France contre Niort, il a raté deux occasions franches. Cela n’enlève rien à ses qualités. On les voit en CFA, en Equipe de France en jeunes. Mais il y a des fois des joueurs comme ça qui ont besoin de temps pour passer ce cap. Il n’a pas assez convaincu quand il a eu l’opportunité. Il peut y avoir un déclic. Mais là il va falloir que cela arrive dès qu’il joue. Il n’aura pas beaucoup de temps.

    « Il ne faut pas oublier que Paris sait bien défendre. »

    Paris peut avoir peur en allant au Camp Nou ? 

    Peur, non. Pas quand on voit le 4-0 du match aller. Le Barça peut mettre des buts, il leur est arrivé à maintes reprises de mettre des 5-0, mais pas contre des grandes équipes. Il ne faut pas oublier que Paris sait bien défendre et le Barça va devoir jouer le tout pour l’attaque. Derrière, ce n’est pas très sûr. Ils vont se découvrir et l’une des grandes vertus du PSG avec Emery c’est les contres rapides. Il y aura des opportunités dans le dos de la défense barcelonaise.

    Il y-a-t-il un risque que le PSG ait l’impression d’avoir déjà fait sa Ligue des Champions en arrivant en quart de finale, comme on a pu le voir un peu les années passées ? 

    Non, je ne pense pas. Le PSG veut aller plus loin que le quart de finale, c’est très clair. Ce sera une étape importante, parce que c’est Barcelone, mais faut pas oublier que Paris n’a pas encore dépassé le quart de finale. Je ne pense pas qu’ils seront démobilisés, mais plutôt sur-motivés. Ils auront surtout beaucoup de confiance. C’est différent cette année. Je pense que mentalement il est mieux armé, Emery remet vite les pieds sur terre à ses joueurs.

    L’équipe est mieux préparée, cela veut dire que Laurent Blanc ne gérait pas très bien cet aspect ?

    Je ne sais pas. Mais il ne faut pas oublier qu’Emery a gagné 3 Europa League avec le FC Séville. Même si la Ligue des Champions c’est différent, c’est quelque chose d’intéressant. Il a souvent eu de très bonnes secondes parties de saison avec ses équipes. C’est encore le cas. Le PSG 2017 n’a rien à voir avec celui du début de saison.

    Il faut reconnaître qu’une grande partie de la réussite est due à son travail. Mais c’est difficile de comparer avec Blanc. Lui il avait Zlatan à gérer et d’autres paramètres. Avec Blanc, le PSG n’a pas été ridicule en Ligue des Champions. Mais la patte Unai Emery est bien visible.

    Motta, je pense que c’est la fin d’un cycle

    L’absence de Motta est-elle toujours importante ? Ou le fait que Rabiot soit là suffit ?

    La fin de Motta et Maxwell en tant que joueurs du PSG est sans doute proche.

    Motta, je pense que c’est la fin d’un cycle. Il a apporté beaucoup au PSG, mais à un moment il faut passer à autre chose. On parle d’une prolongation d’un an. Peut-être…mais dans ce cas il faut voir les conditions. Ce peut être dans l’idée d’un accompagnement, d’une transmission. Rabiot, même si ce n’est pas vraiment une sentinelle, il a montré qu’il peut jouer au très haut niveau.

    Paris a du mal depuis plusieurs années à lui trouver un remplaçant, est-ce que ce n’est pas plutôt le style de jeu qu’il faut changer ?

    C’est un poste particulier. On demande à une sentinelle d’être très technique, d’avoir une bonne vision du jeu, d’avoir une bonne relation avec les autres milieux. Et Motta, même s’il va moins vite qu’avant et qu’il fait plus d’erreurs, il reste plusieurs crans au-dessus de Krychowiak. Sans oublier que sa relation avec Verratti est particulière.

    Et avec Rabiot, on voit que Verratti passe derrière quand lui il monte. Rabiot se projette plus vers l’avant. C’est peut-être mieux oui.

    Enfin, est-ce la fin de Maxwell ?

    Il a fait de supers saisons au PSG, mais je crois que c’est la fin pour lui. Kurzawa est performant dans le couloir gauche, même s’il a quelques progrès à faire défensivement. Je pense qu’il serait préférable de recruter. On a parlé de Rodriguez. Ce sera certainement la dernière saison de Maxwell à Paris. Ce serait étonnant qu’il soit prolongé.

    L’Equipe a évoqué un rôle d’ambassadeur. Ce serait mieux s’il était dans le staff d’Emery ?

    Je ne sais pas, cela dépend aussi d’Emery et de ses besoins. Mais comme ambassadeur, ce serait très bien. C’est un modèle. Partout où il est passé il a laissé un bon souvenir, il a la tête du gendre idéal. Ce serait une bonne idée.

     




  • Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • PSG13100

      Well done petit poney! Tres interessant vraiment…tant les questions (sauf sur LB! Pfff…he he) que les reponses qui sont je pense « adaptees » aux destinataires sans en faire trop…j ai bien aime le « couplet » sur les adversaires par exemple
      Pour TM Rabiot montre de belles choses oui…et Maxou l important c est qu il reste peu importe « ou »…
      Place a la LEGENDE…on va les deglinguer! Dream bigger…

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Barcelone/PSG: La Remontada utilisée pour le trailer de PES 2018

    Barcelone/PSG: La Remontada utilisée pour le trailer de PES 2018

    Jeux

    La remontada subie par le Paris Saint-Germain au Camp Nou en mars dernier est utilisée aujourd’hui ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Zlatan Ibrahimovic pourrait finalement quitter Manchester United"
    17 days ago
    Flavien Casinia publié un new post."Mercato - Hatem Ben Arfa priorité de Galatasaray"
    18 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Vero Boquete non sélectionnée par Espagne pour l'Euro 2017, Paredes si.jpg

    Féminines – Vero Boquete non sélectionnée par Espagne pour l’Euro 2017, Paredes si

    Actu Féminin

    Ce mardi a été présentée la liste de l’équipe féminine d’Espagne pour l’Euro 2017. Veronica Boquete, ...

    Vidéos PSG

    Exclu – Julien Froment « la patte Unai Emery est bien visible »

    Thomas Meunier Emery est consciencieux, il aime les détails <Interviews , Une

    Ce soir, le Paris Saint-Germain affronte le FC Barcelone au Camp Nou pour une place en quart de finale de Ligue des Champions (4-0 pour Paris à l’aller). A quelques heures de ce choc, Julien Froment, journaliste à Europe1, a répondu nos questions. On évoque notamment l’irrégularité du PSG, la concurrence pour le titre, le match contre le Barça, ainsi que les fins de contrats de Thiago Motta (milieu de 34 ans) et Scherrer Maxwell (arrière gauche de 35 ans).

    Comment expliquer la différence de niveau entre les différentes prestations du PSG, contre le Barça, Toulouse, l’OM, Nancy…

    Ce ne sont pas les mêmes adversaires et ce n’est pas la même motivation. Quand c’est la réception du FC Barcelone en 8e de finale de Ligue des Champions ou face à Marseille, qui est le grand rival, je pense qu’on ne puise pas dans les mêmes ressources.

    Et pour ce qui est de Nancy, la rencontre arrivait juste après un match de coupe qui avait été un peu difficile à cause des conditions et c’était aussi placé juste avant le retour contre le Barça. Et Emery a quand même beaucoup fait tourner son effectif.

    Tous ces paramètres font que l’on n’a pas eu un grand PSG, mais ils ont quand même réussi à s’en sortir.

    Ce n’est pas inquiétant, vu que ce n’est pas la première fois cette saison ? 

    Il faut faire la part des choses. Là, quand on voit l’équipe mise en place par Emery samedi, il y a quand même 6-7 joueurs habituellement titulaires qui étaient absents. Il y avait le Portugais Guedes qui découvrait encore un peu l’équipe. Il n’y a pas de quoi s’inquiéter. C’est le contexte qui fait que Paris n’était pas à 100%.

    Mais dans l’idée où le PSG se qualifie en quart de finale de Ligue des Champions, il y aura d’autres matchs dans ce genre de contexte. Il n’y a pas un risque pour le titre de champion en Ligue 1 ?

    PSG - AS Monaco

    Monaco impressionne et pose des problèmes au PSG dans la course au titre.

    Oui, c’est un peu ça le problème. La marge de manœuvre n’est pas très grande. On est au mois de mars et Monaco a toujours 3 points d’avance, voire 4 avec la différence de buts. Et Nice est à égalité de points. Mais pour le moment, ça passe.

    Mais si Paris va en quart de finale, les matchs seront en avril. D’ici là, le PSG pourra se mettre très sérieusement dans le championnat et sera peut-être plus en adéquation avec le niveau qu’il a montré en Coupe d’Europe.

    Est-ce qu’on peut compter sur quelques faux pas de Monaco ?

    Je ne sais pas, je dois avouer que Monaco m’impressionne pas mal. Ils mettent des buts de partout, derrière c’est assez solide et ils tiennent le rythme depuis le début. Et puis la Ligue des Champions est mal embarquée. S’ils se font sortir dès les 8es, ça peut compliquer la tâche des Parisiens. Mais bon, la saison est encore longue.

    Comment on peut expliquer que les adversaires du PSG jouent presque toujours très défensivement et moins contre Monaco ? 

    Franchement, je trouve que Lille a été très défensif, mais après Toulouse a défendu à 4, Nancy aussi…

    Mais ils jouaient très bas

    Oui, mais peut-être que Monaco arrive mieux à contourner ce genre de problème. Peut-être aussi que les équipes jouent un peu moins défensivement. Il faut voir aussi que cela fait 4 ans que Paris est au-dessus en Ligue 1. Il y a peut-être plus de craintes, même s’il n’y a plus Zlatan Ibrahimovic. Il n’y a pas forcément d’explication rationnelle. Mais je pense que si Monaco est champion ou 2e, les équipes seront plus regroupées l’an prochain.

    « Paris est dépendant de Cavani »

    On peut aussi noter que Monaco est souvent très efficace, alors que le PSG peine dans ce domaine. 

    Paris est dépendant de Cavani. Pastore l’a même dit en zone mixte. Il n’y a qu’un vrai buteur dans l’équipe. Derrière, il y a Lucas avec 9 ou 10 buts et c’est un record pour lui au PSG. Ce n’est pas très élevé. C’est un problème que les dirigeants ont vu, puisqu’ils ont essayé de recruter un buteur cet hiver. Mais cela a été sans succès.

    Zeman Verratti saura faire le bon choix pour son avenir. Je le verrais très bien au FC Barcelone

    Verratti et les milieux du PSG ne tirent presque pas.

    Le problème c’est qu’avec les statistiques de Cavani c’est compliqué de lui trouver un remplaçant. Il faut un joueur qui accepte de ne joueur que des morceaux de matchs, ou les moins importants.

    Il faudrait que les autres joueurs soient plus efficaces. Comme Lucas ou Di Maria. Draxler est pas mal. Il faut plus de prises d’initiative, de frappes de loin. Verratti ne tente jamais sa chance, Rabiot a de rares exceptions. C’est dans l’ADN du PSG. Il y a encore l’héritage de Blanc, ils cherchent à mettre le ballon dans la surface.

    A la base, ce devait être Augustin le second buteur, mais on ne le voit plus trop. C’est lui qui a loupé sa chance ou il a été mal géré ? 

    Je pense tout simplement qu’il n’a pas encore le niveau pour être le remplaçant de Cavani. On l’a vu en Coupe de France contre Niort, il a raté deux occasions franches. Cela n’enlève rien à ses qualités. On les voit en CFA, en Equipe de France en jeunes. Mais il y a des fois des joueurs comme ça qui ont besoin de temps pour passer ce cap. Il n’a pas assez convaincu quand il a eu l’opportunité. Il peut y avoir un déclic. Mais là il va falloir que cela arrive dès qu’il joue. Il n’aura pas beaucoup de temps.

    « Il ne faut pas oublier que Paris sait bien défendre. »

    Paris peut avoir peur en allant au Camp Nou ? 

    Peur, non. Pas quand on voit le 4-0 du match aller. Le Barça peut mettre des buts, il leur est arrivé à maintes reprises de mettre des 5-0, mais pas contre des grandes équipes. Il ne faut pas oublier que Paris sait bien défendre et le Barça va devoir jouer le tout pour l’attaque. Derrière, ce n’est pas très sûr. Ils vont se découvrir et l’une des grandes vertus du PSG avec Emery c’est les contres rapides. Il y aura des opportunités dans le dos de la défense barcelonaise.

    Il y-a-t-il un risque que le PSG ait l’impression d’avoir déjà fait sa Ligue des Champions en arrivant en quart de finale, comme on a pu le voir un peu les années passées ? 

    Non, je ne pense pas. Le PSG veut aller plus loin que le quart de finale, c’est très clair. Ce sera une étape importante, parce que c’est Barcelone, mais faut pas oublier que Paris n’a pas encore dépassé le quart de finale. Je ne pense pas qu’ils seront démobilisés, mais plutôt sur-motivés. Ils auront surtout beaucoup de confiance. C’est différent cette année. Je pense que mentalement il est mieux armé, Emery remet vite les pieds sur terre à ses joueurs.

    L’équipe est mieux préparée, cela veut dire que Laurent Blanc ne gérait pas très bien cet aspect ?

    Je ne sais pas. Mais il ne faut pas oublier qu’Emery a gagné 3 Europa League avec le FC Séville. Même si la Ligue des Champions c’est différent, c’est quelque chose d’intéressant. Il a souvent eu de très bonnes secondes parties de saison avec ses équipes. C’est encore le cas. Le PSG 2017 n’a rien à voir avec celui du début de saison.

    Il faut reconnaître qu’une grande partie de la réussite est due à son travail. Mais c’est difficile de comparer avec Blanc. Lui il avait Zlatan à gérer et d’autres paramètres. Avec Blanc, le PSG n’a pas été ridicule en Ligue des Champions. Mais la patte Unai Emery est bien visible.

    Motta, je pense que c’est la fin d’un cycle

    L’absence de Motta est-elle toujours importante ? Ou le fait que Rabiot soit là suffit ?

    La fin de Motta et Maxwell en tant que joueurs du PSG est sans doute proche.

    Motta, je pense que c’est la fin d’un cycle. Il a apporté beaucoup au PSG, mais à un moment il faut passer à autre chose. On parle d’une prolongation d’un an. Peut-être…mais dans ce cas il faut voir les conditions. Ce peut être dans l’idée d’un accompagnement, d’une transmission. Rabiot, même si ce n’est pas vraiment une sentinelle, il a montré qu’il peut jouer au très haut niveau.

    Paris a du mal depuis plusieurs années à lui trouver un remplaçant, est-ce que ce n’est pas plutôt le style de jeu qu’il faut changer ?

    C’est un poste particulier. On demande à une sentinelle d’être très technique, d’avoir une bonne vision du jeu, d’avoir une bonne relation avec les autres milieux. Et Motta, même s’il va moins vite qu’avant et qu’il fait plus d’erreurs, il reste plusieurs crans au-dessus de Krychowiak. Sans oublier que sa relation avec Verratti est particulière.

    Et avec Rabiot, on voit que Verratti passe derrière quand lui il monte. Rabiot se projette plus vers l’avant. C’est peut-être mieux oui.

    Enfin, est-ce la fin de Maxwell ?

    Il a fait de supers saisons au PSG, mais je crois que c’est la fin pour lui. Kurzawa est performant dans le couloir gauche, même s’il a quelques progrès à faire défensivement. Je pense qu’il serait préférable de recruter. On a parlé de Rodriguez. Ce sera certainement la dernière saison de Maxwell à Paris. Ce serait étonnant qu’il soit prolongé.

    L’Equipe a évoqué un rôle d’ambassadeur. Ce serait mieux s’il était dans le staff d’Emery ?

    Je ne sais pas, cela dépend aussi d’Emery et de ses besoins. Mais comme ambassadeur, ce serait très bien. C’est un modèle. Partout où il est passé il a laissé un bon souvenir, il a la tête du gendre idéal. Ce serait une bonne idée.

     

    By
    @https://twitter.com/BottemanneNicol
    OTER ?>