EDF

Ménez a tout d’un grand chez les Bleus

Publie le 16/06/2012 a 10:00



  • Auteur de trois très bons derniers mois au PSG, Jérémy Ménez a eu l’honneur d’être sélectionné par Laurent Blanc pour participer à l’Euro 2012 avec l’équipe de France. Remplaçant lors du premier match face à l’Angleterre, l’attaquant parisien était titulaire vendredi soir face à l’Ukraine et en a profité pour se montrer virevoltant et décisif.

    Ceux qui ont ouvert les yeux devant ce match face à l’Ukraine, ce qui n’était pas le cas de Jean-Michel Larqué, absolument insupportable sur l’antenne de M6, sont tous d’accord pour dire que Ménez a été l’un des joueurs français les plus précieux sur la pelouse humide de la Donbass Arena de Donetsk. Karim Benzema, passeur sur le but de Ménez, était en tout cas très heureux de voir l’un de ses meilleurs amis trouver le chemin des filets, et ainsi permettre aux Bleus de prendre le dessus sur une équipe ukrainienne accrocheuse. « En plus, c’est Ménez qui marque. Je suis content, c’est mon pote. Il pourrait marquer encore plus de buts si, dans sa tête, il se mettait d’autres objectifs. C’est un très, très grand joueur. Il a raté des occasions mais il a fini par mettre ce but, je suis vraiment content » , a confié le buteur du Real Madrid après la rencontre, aussitôt imité par Franck Ribéry. « Jérémy, c’est quelqu’un qui a besoin de confiance, qui a besoin de jouer. Je suis très content car on s’entend très bien. Quand il a raté sa première occasion, ce n’était pas évident car il risquait de perdre confiance. Sur le terrain, je lui ai dit : « Continue, tu vas nous faire gagner le match.  » Le coach a eu la même réaction à la mi-temps. C’est ce qu’il s’est passé. Ce but va lui faire du bien », a assuré l’ailier du Bayern Munich, excellent lors de ce deuxième match des Bleus à l’Euro. Un sentiment également partage par Samir Nasri, lui aussi très proche du N°7 parisien. « Ça me fait plaisir, surtout  qu’en première mi-temps il en loupe une et il commence à avoir la tête dans le sac. A la mi-temps on lui a parlé en lui disant qu’il allait marquer. Ça lui a souri. Je suis vraiment content pour lui. Il est sur sa lancée de fin de saison avec le PSG où les trois derniers mois il a été remarquable. »

    Et en plus de ses trois amis et coéquipiers, Jérémy Ménez a reçu les louanges de ses deux entaîneurs. Carlo Ancelotti, présent devant son poste de télévision vendredi soir, a apprécié la prestation de son joueur, qui a selon lui été l’homme du match (le quotidien espagnol Marca a également estimé que Ménez avait été l’homme de la rencontre). « Pour moi, c’était le meilleur joueur sur le terrain. Il a souvent été dangereux, a attaqué la profondeur, souvent combiné avec ses coéquipiers. Surtout, il a mis un but très important pour son équipe. Avec Ménez à droite, Ribéry à gauche, la France, c’est pas mal quand même, a avoué l’entraîneur du PSG, qui sait que Ménez peut être aussi efficace en équipe de France que sous le maillot francilien. J’espère surtout qu’il jouera comme ça, la saison prochaine, avec nous. Mais depuis mars, il reste sur trois très bons mois en club. »

    De son côté, Laurent Blanc a également été séduit et n’a pas manqué de féliciter son numéro 14.  « Je ne veux pas sortir une individualité ce soir. Mais Jérémy est quelqu’un qui a besoin de confiance et qui possède une qualité, de plus en plus rare : il est capable de prendre la profondeur. On savait que l’Ukraine laisserait des espaces, elle est joueuse. Ménez a du talent, il faut qu’il prenne plus confiance au niveau international pour donner la pleine mesure de son talent. C’est encourageant pour lui », a noté le sélectionneur des Bleus, heureux de la prestation de son équipe.

    En tout cas, s’il n’a pas été assez efficace dans le dernier geste en première période, et qu’il a frôlé l’expulsion, Jérémy Ménez a prouvé qu’il était doté d’une grosse force mentale. Il l’avait d’ailleurs annoncé vendredi matin en confiant qu’il « ne doutait jamais très longtemps », même après avoir manqué une grosse occasion ou avoir été sifflé par des « supporters » (si on peut appeler ça comme ça) français au Mans lors du match amical face à l’Estonie. Une force qui pourrait faire de lui l’un des meilleurs attaquants d’Europe s’il venait à gagner en régularité et en efficacité. Car pour le reste, notre Jérémy a absolument tout pour lui.

    Publie le 16/06/2012 a 10:00

    Ménez a tout d’un grand chez les Bleus

    Auteur de trois très bons derniers mois au PSG, Jérémy Ménez a eu l’honneur d’être sélectionné par Laurent Blanc pour participer à l’Euro 2012 avec l’équipe de France. Remplaçant lors du premier match face à l’Angleterre, l’attaquant parisien était titulaire vendredi soir face à l’Ukraine et en a profité pour se montrer virevoltant et décisif.

    Ceux qui ont ouvert les yeux devant ce match face à l’Ukraine, ce qui n’était pas le cas de Jean-Michel Larqué, absolument insupportable sur l’antenne de M6, sont tous d’accord pour dire que Ménez a été l’un des joueurs français les plus précieux sur la pelouse humide de la Donbass Arena de Donetsk. Karim Benzema, passeur sur le but de Ménez, était en tout cas très heureux de voir l’un de ses meilleurs amis trouver le chemin des filets, et ainsi permettre aux Bleus de prendre le dessus sur une équipe ukrainienne accrocheuse. « En plus, c’est Ménez qui marque. Je suis content, c’est mon pote. Il pourrait marquer encore plus de buts si, dans sa tête, il se mettait d’autres objectifs. C’est un très, très grand joueur. Il a raté des occasions mais il a fini par mettre ce but, je suis vraiment content » , a confié le buteur du Real Madrid après la rencontre, aussitôt imité par Franck Ribéry. « Jérémy, c’est quelqu’un qui a besoin de confiance, qui a besoin de jouer. Je suis très content car on s’entend très bien. Quand il a raté sa première occasion, ce n’était pas évident car il risquait de perdre confiance. Sur le terrain, je lui ai dit : « Continue, tu vas nous faire gagner le match.  » Le coach a eu la même réaction à la mi-temps. C’est ce qu’il s’est passé. Ce but va lui faire du bien », a assuré l’ailier du Bayern Munich, excellent lors de ce deuxième match des Bleus à l’Euro. Un sentiment également partage par Samir Nasri, lui aussi très proche du N°7 parisien. « Ça me fait plaisir, surtout  qu’en première mi-temps il en loupe une et il commence à avoir la tête dans le sac. A la mi-temps on lui a parlé en lui disant qu’il allait marquer. Ça lui a souri. Je suis vraiment content pour lui. Il est sur sa lancée de fin de saison avec le PSG où les trois derniers mois il a été remarquable. »

    Et en plus de ses trois amis et coéquipiers, Jérémy Ménez a reçu les louanges de ses deux entaîneurs. Carlo Ancelotti, présent devant son poste de télévision vendredi soir, a apprécié la prestation de son joueur, qui a selon lui été l’homme du match (le quotidien espagnol Marca a également estimé que Ménez avait été l’homme de la rencontre). « Pour moi, c’était le meilleur joueur sur le terrain. Il a souvent été dangereux, a attaqué la profondeur, souvent combiné avec ses coéquipiers. Surtout, il a mis un but très important pour son équipe. Avec Ménez à droite, Ribéry à gauche, la France, c’est pas mal quand même, a avoué l’entraîneur du PSG, qui sait que Ménez peut être aussi efficace en équipe de France que sous le maillot francilien. J’espère surtout qu’il jouera comme ça, la saison prochaine, avec nous. Mais depuis mars, il reste sur trois très bons mois en club. »

    De son côté, Laurent Blanc a également été séduit et n’a pas manqué de féliciter son numéro 14.  « Je ne veux pas sortir une individualité ce soir. Mais Jérémy est quelqu’un qui a besoin de confiance et qui possède une qualité, de plus en plus rare : il est capable de prendre la profondeur. On savait que l’Ukraine laisserait des espaces, elle est joueuse. Ménez a du talent, il faut qu’il prenne plus confiance au niveau international pour donner la pleine mesure de son talent. C’est encourageant pour lui », a noté le sélectionneur des Bleus, heureux de la prestation de son équipe.

    En tout cas, s’il n’a pas été assez efficace dans le dernier geste en première période, et qu’il a frôlé l’expulsion, Jérémy Ménez a prouvé qu’il était doté d’une grosse force mentale. Il l’avait d’ailleurs annoncé vendredi matin en confiant qu’il « ne doutait jamais très longtemps », même après avoir manqué une grosse occasion ou avoir été sifflé par des « supporters » (si on peut appeler ça comme ça) français au Mans lors du match amical face à l’Estonie. Une force qui pourrait faire de lui l’un des meilleurs attaquants d’Europe s’il venait à gagner en régularité et en efficacité. Car pour le reste, notre Jérémy a absolument tout pour lui.




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , , , , , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • vtec

      Larqué insupportable oh oui il a été absolument infecte ce vieux stéphanois, c’est vraiment honteux de commenter avec autant de venin !

    • Pedroreviens

      Le pire c’est quand meme  Denis Balbir qui, lors du match Angleterre- Suede sort un truc du genre  » Ah Ibra quel grand joueur, les supporters parisiens peuvent rever »

    • PatrickMazzucotelliChellouf

      excusez moi Paris team je sais pas si quelqu’un vous la dit mais je crois qu’il y a une erreur dans la dernière phrase de l’article. 
           vous dites « si menez gagne en irrégularité »   je crois que c’est plutôt l’inverse que vous vouliez mettre.
       en tout cas très bon article   Allez Paris et vive les Bleus 

    • magic nene

      est ce quelqu’un sait à quelle année il faut remonter pour voir un parisien marquer lors d’une phase finale parce que moi j’en ai aucune idée.

      • Leocat3

        Youri Djorkaëff il me semble?

        • magic nene

           euro 96 contre l’espagne??
          merci,oui c’est possible.

          • Fourbinator

            2000 tu veux dire? :)

            • magic nene

               non euro 96,mais il a aussi marqué à l’euro 2000 contre l’espagne mais il ne jouait plus au psg à ce moment la.

    • Kids

      BEIn sport c’était tout le contraire les 2consultant était content de lui faut dire qu’ils ont tous le même patron mais bon menez à était très bon mais encore une foi son gros défaut c’est la finition même au parc il m’en a fait baver.jai remarquer justement que la il a voulu marquer les 1ère foi en placent le ballon il a voulu trop s’appliquer il a pas encor le geste pure le petit piquer qui tu le gardien faut qu’il élargi sa pallette et la se fera des dégât et s

      • Kids

        Et sont but il a pas réfléchi pas essayer de faire le geste propre et c’est la que sa à fait mouche faut qu’il se lâche

        • paulepoulpe

          Cette saison, il a redécouvert qu’il avait aussi un pied gauche… s’il arrête de viser les poteaux, il doublera ses stats illico presto !

    • J’ai regardé le match sur une chaîne belge, le commentateur voulait le faire sortir à la mi-temps mais n’était pas loin de le désigner homme du match quand il est sorti ^^. Perso, je l’ai pas trouvé extraordinaire mais je suis content qu’il ait marqué et j’espère qu’il jouera mieux contre la Suède. Sinon, j’ai trouvé la défense vraiment inquiétante, entre les mauvaises passes des défenseurs centraux et les latéraux qui ne revenaient jamais..

    • Noufaa

      J ai regarde le match sur be in sport car j ai la chance de l avoir et heuresement d apres les coms que je lis . ils ont pas descendu menez pendant le match au contraire au chiotte m6 et c vieux commentateur pas objectif

      • magic nene

         j’ai vu la redif en 2ème période ,pires a dit bravo jérémy menez ,c’est l’homme du match avec christophe josse,ils étaient sur la meme longueur d’onde.

    • ZoUbIdO

      J’ai pas vu la première mi-temps, mais en deuxième Larqué ne m’a choqué à aucun moment je dois dire… j’ai même été un peu plus dur que lui avec Jérémy par moment. Je veux dire, il sait faire des choses tellement incroyable avec ses pieds, que le fait de le voir rater certaines choses simples ou perdre certains ballons parce qu’il n’est pas totalement impliqué et appliqué, c’est pour moi extrêmement dommage ! 
      Il a bien sûr fait un bon match, mais sérieusement, si il jouait avec un peu moins de nonchalance par moment, il pourrait être tout simplement le meilleur joueur offensif de toutes les équipes dans lesquelles il joue ! C’est ce qui pousse à être assez exigeant avec lui par moment… mais c’est parce qu’on l’aime Jérémy =)

    • Arfer

      RIP Thierry Rolland. On peut l’aimer ou pas mais c’était une grande voix du foot Français.

      • Kefran77

        En effet, on a tous grandis dans ce monde du football avec lui!!
        RIP à lui et condoléance à tout ceux qui aime le football qui rassemble, qui fédère!!!
        Et bien sur à sa famille!

      • coupe du monde 98, victoire de la france T.Roland « bien maintenant on peut mourrir tranquille » Larqué « oui mais le plus tard possible quand même » , je pensait pas que Titi allait nous quitter si vite , je me rappelle quand il commenait les match du psg en europa league « mon petit  » c’est comme ça qu’il appelait Menez, une page du foot à l télé en france se tourne RIP mr roland…

    • Sam10

      Larqué hier il m’a epuisé ! C’etait son premier match en tant que titu ds une compet ac les A !
      Je trouve qu’il s’en est tres bien sorti ! Un but , des dribbles , des bonnes passes ! Tt les autres joueurs lui font des eloges donc ils ont confiance en lui ! J’espere qu’il a gagné une place de titu ! Car il fait trop de bien ! Et pour moi l’homme du match c’est Ribery , il faut pas etre chauvin ! :)
      Ok Menez debloque tt ac son but , mais Ribery a etait partout a tt fait , a multiplie les courses ! Ce que ribery a fait hier c’est ce que menez fait tt le temps a paris ! Quand il aura pris confiance sava mas rigoler sur les 2 cotés !

    • Leocat3

      Hier soir je zappais entre M6 et Bein Sport. Ma parabole ne répondant plus suite aux intempéries, je passais sur la TNT et donc M6. Les commentaires élogieux de Bein Sport ont laissé place à une avalanche de critiques de Larqué sur M6. Quand ce monsieur n’aime pas un joueur, cela s’entend!!! Jeremy à été littéralement descendu par le commentateur ex footballeur des années 70. « cadre Jeremy », « défend Jeremy », « on n’a pas le droit de rater ça Jeremy »…. J’en passe. Ce manque d’objectivité m’a rendu fou. J’ai cru me retrouver avec le fameux « crime contre l’équipe de France » de Houiller à l’encontre de Ginola!!!

    • Dicidentpsp

      Je voulais intervenir sur l’article. Moi je trouve que c’est l’homme du match, il a ete percutant, accrocheur parfois, buteur etc. Mais suis je le seul ? Tous les autres journaux nous l’ont tué en mettant 4 en note. Rmc dans l’afrer lui ont taillé un short, disant qu’il n’etait pas impliqué etc. Est ce de l’antiparisianisme de leur part ? Ou sommes nous trop chauvin entant que supp parisiens ??? En tout cas les supp hier ont scandé son nom a sa sortie et ca m’a fait plaisir pr lui.

      • Lamiranbenoit

        ok

      • magic nene

        anti parisianisme,sur be in sport c’est l’homme du match.Mme un avaeugle se rendrait compte de l’apport de menez.

        • Be

          Il n’y a pas que chez les « journalistes sportifs » que l’anti-parisianisme est aussi fort. J’ai fais l’erreur de regarder le match avec mon oncle, mais oreilles sifflent encore tant il a gueulé sur les actions de Jérem’ et pas un bravo pour son but. Mais Nasri qui a été transparent hier, alors là, c’est éloges sur éloges

    • Nasser Al-Khelaifi

      Félicitations pour ton But Jérémy  , tu mérite tes 2 semaines de vacances en plus ! Bon courage pour la suite .

      • Christopher

        Oui et aussi une augmentation salarial tant qu’on y est

        • Nasser Al-Khelaifi

           Mais quel idée génial Christopher !! Sa te dirais de rejoindre l’équipe de direction du PSG ? Je sens que tes idée pourront énormément nous aider pour la suite !

      • JeremyMenez

        Merci Président. On se voit a Doha pendant les vacances.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    LDC – Lukoki « ils ne communiquaient pas entre eux…ils ne jouaient pas en équipe »

    Adversaires

    Jody Lukoki, ailier droit de 24 ans de Ludogorets, a été interrogé par L’Equipe à propos du match ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Mercato - Lucas Alario, cible du PSG selon RMC"
    1 day ago
    Flavien Casinia publié un new post."Dugarry: Ben Arfa "Comment on peut avoir aussi peu d’intelligence footballistique ?""
    1 day ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Lair "On veut gagner ce match pour jouer une petite finale face à l'Olympique Lyonnais"

    Féminines – Lair « On veut gagner ce match pour jouer une petite finale face à l’Olympique Lyonnais »

    Actu Féminin

    Ce samedi 10 décembre, l’équipe féminine du Paris Saint-Germain reçoit Juvisy à Saint-Germain-en-Laye dans le cadre ...

    Vidéos PSG

    Ménez a tout d’un grand chez les Bleus

    <EDF , Euro 2012 , Interviews , Sélection

    Auteur de trois très bons derniers mois au PSG, Jérémy Ménez a eu l’honneur d’être sélectionné par Laurent Blanc pour participer à l’Euro 2012 avec l’équipe de France. Remplaçant lors du premier match face à l’Angleterre, l’attaquant parisien était titulaire vendredi soir face à l’Ukraine et en a profité pour se montrer virevoltant et décisif.

    Ceux qui ont ouvert les yeux devant ce match face à l’Ukraine, ce qui n’était pas le cas de Jean-Michel Larqué, absolument insupportable sur l’antenne de M6, sont tous d’accord pour dire que Ménez a été l’un des joueurs français les plus précieux sur la pelouse humide de la Donbass Arena de Donetsk. Karim Benzema, passeur sur le but de Ménez, était en tout cas très heureux de voir l’un de ses meilleurs amis trouver le chemin des filets, et ainsi permettre aux Bleus de prendre le dessus sur une équipe ukrainienne accrocheuse. « En plus, c’est Ménez qui marque. Je suis content, c’est mon pote. Il pourrait marquer encore plus de buts si, dans sa tête, il se mettait d’autres objectifs. C’est un très, très grand joueur. Il a raté des occasions mais il a fini par mettre ce but, je suis vraiment content » , a confié le buteur du Real Madrid après la rencontre, aussitôt imité par Franck Ribéry. « Jérémy, c’est quelqu’un qui a besoin de confiance, qui a besoin de jouer. Je suis très content car on s’entend très bien. Quand il a raté sa première occasion, ce n’était pas évident car il risquait de perdre confiance. Sur le terrain, je lui ai dit : « Continue, tu vas nous faire gagner le match.  » Le coach a eu la même réaction à la mi-temps. C’est ce qu’il s’est passé. Ce but va lui faire du bien », a assuré l’ailier du Bayern Munich, excellent lors de ce deuxième match des Bleus à l’Euro. Un sentiment également partage par Samir Nasri, lui aussi très proche du N°7 parisien. « Ça me fait plaisir, surtout  qu’en première mi-temps il en loupe une et il commence à avoir la tête dans le sac. A la mi-temps on lui a parlé en lui disant qu’il allait marquer. Ça lui a souri. Je suis vraiment content pour lui. Il est sur sa lancée de fin de saison avec le PSG où les trois derniers mois il a été remarquable. »

    Et en plus de ses trois amis et coéquipiers, Jérémy Ménez a reçu les louanges de ses deux entaîneurs. Carlo Ancelotti, présent devant son poste de télévision vendredi soir, a apprécié la prestation de son joueur, qui a selon lui été l’homme du match (le quotidien espagnol Marca a également estimé que Ménez avait été l’homme de la rencontre). « Pour moi, c’était le meilleur joueur sur le terrain. Il a souvent été dangereux, a attaqué la profondeur, souvent combiné avec ses coéquipiers. Surtout, il a mis un but très important pour son équipe. Avec Ménez à droite, Ribéry à gauche, la France, c’est pas mal quand même, a avoué l’entraîneur du PSG, qui sait que Ménez peut être aussi efficace en équipe de France que sous le maillot francilien. J’espère surtout qu’il jouera comme ça, la saison prochaine, avec nous. Mais depuis mars, il reste sur trois très bons mois en club. »

    De son côté, Laurent Blanc a également été séduit et n’a pas manqué de féliciter son numéro 14.  « Je ne veux pas sortir une individualité ce soir. Mais Jérémy est quelqu’un qui a besoin de confiance et qui possède une qualité, de plus en plus rare : il est capable de prendre la profondeur. On savait que l’Ukraine laisserait des espaces, elle est joueuse. Ménez a du talent, il faut qu’il prenne plus confiance au niveau international pour donner la pleine mesure de son talent. C’est encourageant pour lui », a noté le sélectionneur des Bleus, heureux de la prestation de son équipe.

    En tout cas, s’il n’a pas été assez efficace dans le dernier geste en première période, et qu’il a frôlé l’expulsion, Jérémy Ménez a prouvé qu’il était doté d’une grosse force mentale. Il l’avait d’ailleurs annoncé vendredi matin en confiant qu’il « ne doutait jamais très longtemps », même après avoir manqué une grosse occasion ou avoir été sifflé par des « supporters » (si on peut appeler ça comme ça) français au Mans lors du match amical face à l’Estonie. Une force qui pourrait faire de lui l’un des meilleurs attaquants d’Europe s’il venait à gagner en régularité et en efficacité. Car pour le reste, notre Jérémy a absolument tout pour lui.

    By
    @
    OTER ?>