Adversaires

Aulas « impossible de battre Paris », Denisot « incarne la victoire »

Aulas fait confiance au PSG pour ne pas fausser la Ligue 1, sinon il propose des playoffs
Publie le 26/02/2016 a 14:40



  • A 2 jours de la réception du Paris Saint-Germain pour le compte de la 28e journée de Ligue 1, Jean-Michel Aulas s’est exprimé dans L’Equipe. Le Président rhodanien n’évoque pas ce match mais le club de la capitale est mentionné plusieurs fois, et il n’y a rien de négatif.

    « Le jour où je redeviendrai champion de France ? Ce jour-là, j’aurais bouclé la boucle. Mais dans l’état actuel des choses, être champion de France devient inaccessible car c’est impossible de battre Paris. (…) 

    Si on ne redevient pas champion de France, alors il faudra être champion d’Europe, vu que sur un match, on peut battre tout le monde. Il faut bien vivre de rêves. »

    Il faut le souligner tant c’est rare et agréable, Aulas parle du PSG sans le critiquer. Et il se montre même plutôt réaliste en affirmant que son équipe ne peut pas finir devant les Parisiens. On pourrait alors croire à manque d’ambition, mais ce n’est pas le genre du président des Gones.

    D’ailleurs, il parle de gagner la Ligue des Champions (« champion d’Europe »). Ce qui semble surprenant, puisqu’il n’imagine pas battre le PSG. Les exploits sont possibles sur un soir, mais il ne faut pas oublier qu’il y a des matchs aller-retour et qu’il est extrêmement difficile de faire tomber les plus grands sur deux matchs.

     

    « Le jour où j’ai été jaloux d’un autre président ? Michel Denisot ! Pour moi, il incarne la victoire. C’est lui qui m’a donné l’envie de gagner. Il le sait. »

    L’ancien président du PSG (1991-1998), avec qui il a remporté une Ligue 1, 3 Coupe de France, 2 Coupe de la Ligue et la Coupe de vainqueurs de coupes, appréciera certainement cette remarque. Il faut dire que son passage au PSG est une réussite.

     

    Publie le 26/02/2016 a 14:40

    Aulas « impossible de battre Paris », Denisot « incarne la victoire »

    A 2 jours de la réception du Paris Saint-Germain pour le compte de la 28e journée de Ligue 1, Jean-Michel Aulas s’est exprimé dans L’Equipe. Le Président rhodanien n’évoque pas ce match mais le club de la capitale est mentionné plusieurs fois, et il n’y a rien de négatif.

    « Le jour où je redeviendrai champion de France ? Ce jour-là, j’aurais bouclé la boucle. Mais dans l’état actuel des choses, être champion de France devient inaccessible car c’est impossible de battre Paris. (…) 

    Si on ne redevient pas champion de France, alors il faudra être champion d’Europe, vu que sur un match, on peut battre tout le monde. Il faut bien vivre de rêves. »

    Il faut le souligner tant c’est rare et agréable, Aulas parle du PSG sans le critiquer. Et il se montre même plutôt réaliste en affirmant que son équipe ne peut pas finir devant les Parisiens. On pourrait alors croire à manque d’ambition, mais ce n’est pas le genre du président des Gones.

    D’ailleurs, il parle de gagner la Ligue des Champions (« champion d’Europe »). Ce qui semble surprenant, puisqu’il n’imagine pas battre le PSG. Les exploits sont possibles sur un soir, mais il ne faut pas oublier qu’il y a des matchs aller-retour et qu’il est extrêmement difficile de faire tomber les plus grands sur deux matchs.

     

    « Le jour où j’ai été jaloux d’un autre président ? Michel Denisot ! Pour moi, il incarne la victoire. C’est lui qui m’a donné l’envie de gagner. Il le sait. »

    L’ancien président du PSG (1991-1998), avec qui il a remporté une Ligue 1, 3 Coupe de France, 2 Coupe de la Ligue et la Coupe de vainqueurs de coupes, appréciera certainement cette remarque. Il faut dire que son passage au PSG est une réussite.

     




  • Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • PSG13100

      Apres Dream bigger voici « reve a la rigueur »…he he…

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC - Un match nul pas rassurant pour le Bayern Munich avant d'affronter le PSG

    LDC – Un match nul pas rassurant pour le Bayern Munich avant d’affronter le PSG

    Adversaires

    A quelques jours d’aller affronter le Paris Saint-Germain au Parc des Princes en Ligue des Champions ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa mis à jour un post"Cavani "Neymar ? Je ne sais pas pourquoi on crée ces histoires...il n'y a aucun problème""
    4 days ago
    Flavien Casinia mis à jour un post"Moulin «la différence entre les deux équipes : deux tirs cadrés pour eux, deux buts»"
    5 days ago

    Actualité Féminine

    Arnaud Péricard « Les filles sont chez elles à Saint-Germain-en-Laye et on veut qu’elles y restent »

    Actu Féminin

    Volte face temporaire du Paris Saint-Germain qui ne veut plus accueillir les matchs officiels de son ...

    Vidéos PSG

    Aulas « impossible de battre Paris », Denisot « incarne la victoire »

    Aulas fait confiance au PSG pour ne pas fausser la Ligue 1, sinon il propose des playoffs <Adversaires , Ligue 1

    A 2 jours de la réception du Paris Saint-Germain pour le compte de la 28e journée de Ligue 1, Jean-Michel Aulas s’est exprimé dans L’Equipe. Le Président rhodanien n’évoque pas ce match mais le club de la capitale est mentionné plusieurs fois, et il n’y a rien de négatif.

    « Le jour où je redeviendrai champion de France ? Ce jour-là, j’aurais bouclé la boucle. Mais dans l’état actuel des choses, être champion de France devient inaccessible car c’est impossible de battre Paris. (…) 

    Si on ne redevient pas champion de France, alors il faudra être champion d’Europe, vu que sur un match, on peut battre tout le monde. Il faut bien vivre de rêves. »

    Il faut le souligner tant c’est rare et agréable, Aulas parle du PSG sans le critiquer. Et il se montre même plutôt réaliste en affirmant que son équipe ne peut pas finir devant les Parisiens. On pourrait alors croire à manque d’ambition, mais ce n’est pas le genre du président des Gones.

    D’ailleurs, il parle de gagner la Ligue des Champions (« champion d’Europe »). Ce qui semble surprenant, puisqu’il n’imagine pas battre le PSG. Les exploits sont possibles sur un soir, mais il ne faut pas oublier qu’il y a des matchs aller-retour et qu’il est extrêmement difficile de faire tomber les plus grands sur deux matchs.

     

    « Le jour où j’ai été jaloux d’un autre président ? Michel Denisot ! Pour moi, il incarne la victoire. C’est lui qui m’a donné l’envie de gagner. Il le sait. »

    L’ancien président du PSG (1991-1998), avec qui il a remporté une Ligue 1, 3 Coupe de France, 2 Coupe de la Ligue et la Coupe de vainqueurs de coupes, appréciera certainement cette remarque. Il faut dire que son passage au PSG est une réussite.

     

    By
    @https://twitter.com/BottemanneNicol
    OTER ?>