Restez connectés avec nous
Hermant : Pour le PSG, Aulas "est dépassé", même si Al-Khelaïfi lui parlera certainement

Adversaires

Aulas « n’imagine pas » concurrencer le PSG

En l’emportant hier soir à Valenciennes (2-0), Lyon a repris la place de leader de la Ligue 1. Les Lyonnais ont réalisé un match plein qui a visiblement plu à leur président.

En effet, Jean-Michel Aulas était très satisfait de la prestation de ses joueurs et l’a fait savoir après la rencontre. Mais il a aussi ironisé sur les rumeurs parues dans la presse selon lesquelles le groupe lyonnais était psychologiquement bousculé par le mercato et les départs annoncés. « J’ai vu une équipe motivée qui voulait faire plaisir à son président. J’ai cru comprendre que certains craignaient qu’elle ne le fût point. La dernière fois qu’on a gagné à Valenciennes, en 2007-2008, nous avons été champions de France, mais je n’imagine pas, avec tous nos problèmes psychologiques internes, que l’on puisse concurrencer le PSG, a une nouvelle fois confié le patron de l’OL, qui a quelques minutes plus tard écrit quelque chose de bien différent sur son compte Twitter. Belle victoire de Rémi et des joueurs, heureux de leur performance à Valenciennes. Quand je pense que les médias parlaient de problèmes entre nous. »

Jean-Michel Aulas, qui a plus ou moins confirmé le départ de Michel Bastos hier soir, utilise donc la carte du fin psychologue pour tenter de faire évacuer la pression qui pourrait s’exercer sur les épaules de ses joueurs. Car en étant virtuellement leader au beau milieu de la 22ème journée de Ligue 1, l’OL ne peut absolument plus cacher ses ambitions. Au PSG de faire le nécessaire pour être plus régulier que son rival lyonnais, en commençant par exemple par enregistrer une 7ème victoire en 8 matches de Ligue 1 dimanche soir face à Lille.

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires