Adversaires

Banana : «Paris aura la rage de gagner»

Publie le 21/04/2012 a 15:17



  • Arrivé à Sochaux au mois de janvier dernier, Yaya Banana va découvrir le Paris Saint-Germain et le Parc des Princes dimanche soir. Le défenseur central camerounais sait que son équipe est sous pression et qu’elle doit tout faire pour ramener des points de Paris.

    « La pression sera des deux côtés. Nous, on essaie d’y aller tranquille dans la tête, avec l’objectif de ramener au moins un point car on sait que c’est Paris, que c’est l’une des meilleures équipes du championnat. On y va sans pression, mais il faut rester vraiment concentré, a-t-il confié à l’Est Républicain, lui qui va donc vivre sa première au Parc des Princes. Oui effectivement, j’espère que ça va me porter bonheur. Quand je le vois à la télévision, c’est vraiment étonnant. Pour que j’en garde un bon souvenir, il faudra au moins un point. »

    Concernant les faiblesses du PSG, le joueur de l’équipe du Cameroun des moins de 20 ans n’a pas l’impression que l’attaque parisienne est plus efficace que la défense.« Je ne sais pas, quand je les vois jouer, je n’arrive pas à distinguer ça. C’est les spécialistes qu’ils jugent (sourire). Mais on ne doit pas avoir ça en tête. Nous les défenseurs, il faudra être solides, surtout que Paris a pas mal d’attaquants intelligents. Je ne sais si c’est le bon moment pour les prendre car ils ont aussi la rage de gagner, comme nous. Ils ont la pression car ils courent derrière ce titre. Nous, on y va avec un seul objectif, ramener quelque chose de positif ».

    Enfin, du haut de ses 20 ans, Banana aura l’occasion de se confronter à des grands joueurs. Mais il fera tout pour ne pas se laisser impressionner. « Non mais il y a beaucoup de joueurs expérimentés. Avant, quand j’étais encore en Tunisie, j’appréciais Thiago Motta quand il jouait à l’Inter Milan… Maintenant, tout va vite dans le football. Moi, je reste toujours positif. Si je suis dans un stade, je me dis qu’il est sur un même pied d’égalité que moi. Je n’ai pas la pression de jouer devant tels ou tels noms. Je me contente de faire ce que j’ai à faire. Sinon, tu perds ta concentration. Je reste libéré, je joue comme je sais faire. En fait quand j’arrive dans un stade, que ce soit le Parc ou autre, je me fais plaisir tout en étant sérieux », a conclu le défenseur doubiste, qui devrait être titularisé aux côtés de Carlão, dimanche.

     

    Publie le 21/04/2012 a 15:17

    Banana : «Paris aura la rage de gagner»

    Arrivé à Sochaux au mois de janvier dernier, Yaya Banana va découvrir le Paris Saint-Germain et le Parc des Princes dimanche soir. Le défenseur central camerounais sait que son équipe est sous pression et qu’elle doit tout faire pour ramener des points de Paris.

    « La pression sera des deux côtés. Nous, on essaie d’y aller tranquille dans la tête, avec l’objectif de ramener au moins un point car on sait que c’est Paris, que c’est l’une des meilleures équipes du championnat. On y va sans pression, mais il faut rester vraiment concentré, a-t-il confié à l’Est Républicain, lui qui va donc vivre sa première au Parc des Princes. Oui effectivement, j’espère que ça va me porter bonheur. Quand je le vois à la télévision, c’est vraiment étonnant. Pour que j’en garde un bon souvenir, il faudra au moins un point. »

    Concernant les faiblesses du PSG, le joueur de l’équipe du Cameroun des moins de 20 ans n’a pas l’impression que l’attaque parisienne est plus efficace que la défense.« Je ne sais pas, quand je les vois jouer, je n’arrive pas à distinguer ça. C’est les spécialistes qu’ils jugent (sourire). Mais on ne doit pas avoir ça en tête. Nous les défenseurs, il faudra être solides, surtout que Paris a pas mal d’attaquants intelligents. Je ne sais si c’est le bon moment pour les prendre car ils ont aussi la rage de gagner, comme nous. Ils ont la pression car ils courent derrière ce titre. Nous, on y va avec un seul objectif, ramener quelque chose de positif ».

    Enfin, du haut de ses 20 ans, Banana aura l’occasion de se confronter à des grands joueurs. Mais il fera tout pour ne pas se laisser impressionner. « Non mais il y a beaucoup de joueurs expérimentés. Avant, quand j’étais encore en Tunisie, j’appréciais Thiago Motta quand il jouait à l’Inter Milan… Maintenant, tout va vite dans le football. Moi, je reste toujours positif. Si je suis dans un stade, je me dis qu’il est sur un même pied d’égalité que moi. Je n’ai pas la pression de jouer devant tels ou tels noms. Je me contente de faire ce que j’ai à faire. Sinon, tu perds ta concentration. Je reste libéré, je joue comme je sais faire. En fait quand j’arrive dans un stade, que ce soit le Parc ou autre, je me fais plaisir tout en étant sérieux », a conclu le défenseur doubiste, qui devrait être titularisé aux côtés de Carlão, dimanche.

     




  • Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Rob76600

      Ya bon banan(i)a ^^

    • Jp64

      el unico punto del amor i la banana i la banana!!!! i el unico punto del amor i la banana de mi amor……..olé

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    FCB/PSG : Trapp « Je crois que ça n’arrivera plus jamais »

    Kevin Trapp « La remontada ? Je crois que ça n’arrivera plus jamais…un match inexplicable »

    Club

    Kevin Trapp, gardien de 27 ans du Paris Saint-Germain est une nouvelle fois revenue sur la ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Pep Segura «Verratti? C’est un joueur du PSG. A partir de là, comme c’est le mercato, il y a des possibilités»"
    7 hours ago
    Thomasa publié un new post."La chaîne l'équipe donne des chiffres pour le salaire de Dani Alves"
    10 days ago

    Actualité Féminine

    Le PSG annonce la prolongation de contrat de Formiga « J’apprécie beaucoup ce groupe »

    Actu Féminin

    Miraildes Maciel Mota, plus communément appelée Formiga, est arrivée au Paris Saint-Germain en janvier dernier. La ...

    Vidéos PSG

    Banana : «Paris aura la rage de gagner»

    <Adversaires , Interviews , Ligue 1

    Arrivé à Sochaux au mois de janvier dernier, Yaya Banana va découvrir le Paris Saint-Germain et le Parc des Princes dimanche soir. Le défenseur central camerounais sait que son équipe est sous pression et qu’elle doit tout faire pour ramener des points de Paris.

    « La pression sera des deux côtés. Nous, on essaie d’y aller tranquille dans la tête, avec l’objectif de ramener au moins un point car on sait que c’est Paris, que c’est l’une des meilleures équipes du championnat. On y va sans pression, mais il faut rester vraiment concentré, a-t-il confié à l’Est Républicain, lui qui va donc vivre sa première au Parc des Princes. Oui effectivement, j’espère que ça va me porter bonheur. Quand je le vois à la télévision, c’est vraiment étonnant. Pour que j’en garde un bon souvenir, il faudra au moins un point. »

    Concernant les faiblesses du PSG, le joueur de l’équipe du Cameroun des moins de 20 ans n’a pas l’impression que l’attaque parisienne est plus efficace que la défense.« Je ne sais pas, quand je les vois jouer, je n’arrive pas à distinguer ça. C’est les spécialistes qu’ils jugent (sourire). Mais on ne doit pas avoir ça en tête. Nous les défenseurs, il faudra être solides, surtout que Paris a pas mal d’attaquants intelligents. Je ne sais si c’est le bon moment pour les prendre car ils ont aussi la rage de gagner, comme nous. Ils ont la pression car ils courent derrière ce titre. Nous, on y va avec un seul objectif, ramener quelque chose de positif ».

    Enfin, du haut de ses 20 ans, Banana aura l’occasion de se confronter à des grands joueurs. Mais il fera tout pour ne pas se laisser impressionner. « Non mais il y a beaucoup de joueurs expérimentés. Avant, quand j’étais encore en Tunisie, j’appréciais Thiago Motta quand il jouait à l’Inter Milan… Maintenant, tout va vite dans le football. Moi, je reste toujours positif. Si je suis dans un stade, je me dis qu’il est sur un même pied d’égalité que moi. Je n’ai pas la pression de jouer devant tels ou tels noms. Je me contente de faire ce que j’ai à faire. Sinon, tu perds ta concentration. Je reste libéré, je joue comme je sais faire. En fait quand j’arrive dans un stade, que ce soit le Parc ou autre, je me fais plaisir tout en étant sérieux », a conclu le défenseur doubiste, qui devrait être titularisé aux côtés de Carlão, dimanche.

     

    By
    @
    OTER ?>