Ligue 1

Berenguer: « On a eu la baraka »

Publie le 11/05/2011 a 22:09



  • « Je vais être honnête, on a eu aussi la baraka avec nous. Ils ont tiré trois fois sur les poteaux et peut-être que la roue a enfin tourné du bon côté. »

    A l’image de Pascal Berenguer, les nancéiens ont réalisé un gros match et si la défaite n’était pas forcement méritée, elle aurait très bien pu tomber sur l’ASNL qui a eu beaucoup de chance avec pas moins de trois poteaux durant la rencontre.

    « Cela aurait été trop frustrant de perdre. Il nous fallait absolument un point. Personne ne nous croyait capables de faire un coup à Paris, qui joue la qualification en Ligue des champions. Mais, nous, on sait ce qu’on vaut. On a du cœur et on l’a démontré. Ce match, on l’a eu en main plusieurs fois et on aurait même pu le gagner. Dommage, ces petites errances en défense. Dans le vestiaire (à la mi-temps), on était super en colère et on s’est dit qu’il fallait absolument revenir à la condition de baisser la tête et de mettre le bleu de chauffe. C’est ce qu’on a fait. On a enfin réussi à marquer sur une action de jeu. Je vais être honnête, on a eu aussi la baraka avec nous. »

    Publie le 11/05/2011 a 22:09

    Berenguer: « On a eu la baraka »

    « Je vais être honnête, on a eu aussi la baraka avec nous. Ils ont tiré trois fois sur les poteaux et peut-être que la roue a enfin tourné du bon côté. »

    A l’image de Pascal Berenguer, les nancéiens ont réalisé un gros match et si la défaite n’était pas forcement méritée, elle aurait très bien pu tomber sur l’ASNL qui a eu beaucoup de chance avec pas moins de trois poteaux durant la rencontre.

    « Cela aurait été trop frustrant de perdre. Il nous fallait absolument un point. Personne ne nous croyait capables de faire un coup à Paris, qui joue la qualification en Ligue des champions. Mais, nous, on sait ce qu’on vaut. On a du cœur et on l’a démontré. Ce match, on l’a eu en main plusieurs fois et on aurait même pu le gagner. Dommage, ces petites errances en défense. Dans le vestiaire (à la mi-temps), on était super en colère et on s’est dit qu’il fallait absolument revenir à la condition de baisser la tête et de mettre le bleu de chauffe. C’est ce qu’on a fait. On a enfin réussi à marquer sur une action de jeu. Je vais être honnête, on a eu aussi la baraka avec nous. »




  • Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Johan Micoud L'Equipe21

    Micoud « Pendant 90 minutes voire plus, il faut qu’il y ait ce stade, ce public, derrière à pousser comme ils ne l’ont jamais fait »

    LDC

    Sur la chaîne L’Équipe, le consultant Johan Micoud a souligné l’importance qu’auront les supporters lors du ...

    Actualité Féminine

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Actu Féminin

    Corinne Diacre (43 ans), la sélectionneuse de l’équipe de France Féminine a livré sa liste pour ...

    Vidéos PSG

    Berenguer: « On a eu la baraka »

    <Ligue 1

    « Je vais être honnête, on a eu aussi la baraka avec nous. Ils ont tiré trois fois sur les poteaux et peut-être que la roue a enfin tourné du bon côté. »

    A l’image de Pascal Berenguer, les nancéiens ont réalisé un gros match et si la défaite n’était pas forcement méritée, elle aurait très bien pu tomber sur l’ASNL qui a eu beaucoup de chance avec pas moins de trois poteaux durant la rencontre.

    « Cela aurait été trop frustrant de perdre. Il nous fallait absolument un point. Personne ne nous croyait capables de faire un coup à Paris, qui joue la qualification en Ligue des champions. Mais, nous, on sait ce qu’on vaut. On a du cœur et on l’a démontré. Ce match, on l’a eu en main plusieurs fois et on aurait même pu le gagner. Dommage, ces petites errances en défense. Dans le vestiaire (à la mi-temps), on était super en colère et on s’est dit qu’il fallait absolument revenir à la condition de baisser la tête et de mettre le bleu de chauffe. C’est ce qu’on a fait. On a enfin réussi à marquer sur une action de jeu. Je vais être honnête, on a eu aussi la baraka avec nous. »

    By
    @
    OTER ?>