Restez connectés avec nous

Clasico

Diarra – Sissoko : Les sentinelles

Ce dimanche, lors de la 31ème journée de Ligue 1, Le Paris Saint-Germain et l’Olympique de Marseille s’affronteront lors du Clasico au Parc des Princes. L’occasion de voir à l’oeuvre Alou Diarra et Mohamed Sissoko. Revenons sur le parcours des deux joueurs cette saison.

Le duel en statistiques :

Alou Diarra Mohamed Sissoko
Matchs joués : 27 Matchs joués : 20
Temps de jeu : 1787 Temps de jeu : 1448
Buts marqués : 2 Buts marqués : 2
% des buts pour l’équipe : 6% % des buts pour l’équipe : 4%
Buts / Temps de jeu : 1 but / 894 min Buts / Temps de jeu : 1 but / 724 min
Passes décisives : 1 Passes décisives : 1
Tirs cadrés : 5 / 19 Tirs cadrés : 4 / 13
Corners : 0 Corners : 0
Hors Jeux : 0 Hors Jeux : 0
Cartons jaunes : 6 Cartons jaunes : 7
Cartons rouges : 0 Cartons rouges : 1
Fautes commises : 48 Fautes commises : 34
Fautes subies : 29 Fautes subies : 35

Leurs points forts / leurs points faibles

Alou Diarra : Arrivé l’été dernier sur la Canebière, l’international tricolore a mis un certain temps avant de réellement s’imposer au sein du milieu de terrain marseillais. Pourtant excellent sous les couleurs bordelaises, notamment lors de l’année du sacre, Alou Diarra n’arrivait pas vraiment à se situer dans le schéma tactique imposé par Didier Deschamps, ce qui lui a valu beaucoup de critiques . Mais depuis plusieurs matches, l’ancien Lyonnais va mieux, et progresse. Sa présence au milieu de terrain sera donc importante pour les Marseillais, surtout face à des joueurs très techniques. Son excès d’engagement et son jeu parfois hâché pourraient d’ailleurs être un problème face à des individualités telles que Nenê et Ménez. Il devra se montrer propre et efficace.

Mohamed Sissoko : Après plusieurs matchs compliqués, des prestations moyennes et un jeu très haché, en raison d’un temps d’adaptation plus long que prévu à la Ligue 1 l’ancien joueur des Reds est revenu en forme et s’avère presque indispensable dans le milieu à trois de Carlo Ancelotti. Efficace et décisif, comme il l’a prouvé face à Nancy, Mohamed Sissoko devra se montrer très costaud dimanche soir sur la pelouse du Parc des Princes face à des rocs comme Diarra et Mbia. Sa force et sa rage seront deux atouts importants pour ses coéquipiers. Et un nouveau coup de tête au fond des cages de Mandanda serait le bienvenu.

La déclaration d’avant-match :

Mohamed Sissoko : « C’est une déception mais le football c’est comme ça. Chapeau à Nancy qui a réalisé un petit hold-up sur la seconde période. Il faudra se relancer lors du Clasico. Nous ne sommes pas très bien sur les derniers matches. Il faut relever la tête. Dimanche nous avons un match important qui nous attend. Cela m’a fait énormément plaisir de marquer et de porter le brassard mais je retiens que nous avons perdu. Nous étions ici avec de bonnes intentions, nous avons fourni un bon travail mais nous ne sommes pas récompensés. Il ne faut pas baisser les bras. Il faut rester soudé et continuer à avancer »,

Il est certain que ces deux joueurs seront très importants dimanche soir sur la pelouse du Parc des Princes. Alors, qui sera le meilleur ? Réponse après le Clasico !

Derniers articles

Autres articles présents dans Clasico