Restez connectés avec nous

Adversaires

Didot : « Un moment fort de jouer au Parc »

Vendredi soir, le Paris Saint-Germain accueillera Toulouse lors de la 5e journée de Ligue 1. Un rendez-vous attendu par Etienne Didot, qui trépigne d’impatience à l’idée d’affronter l’ogre parisien dans un stade qu’il admire.

« C’est toujours sympa de venir au Parc des Princes, de jouer dans ce stade. Même si ça fait dix ans que je viens, c’est toujours un moment très fort. Le public est extra. En plus, avec l’équipe de cette saison, c’est encore plus spécial. Ces dernières années, ce n’était pas forcément le cas car le PSG est passé par des saisons de galère. Pendant longtemps, c’était plus face à Lyon qu’on jouait le match de l’année », a déclaré le milieu de terrain du TFC dans les colonnes de But! Paris, avant d’estimer que son équipe avait un coup à jouer. Face au PSG, l’important est de réaliser une bonne entame pour installer le doute dans leur esprit. Vu que le public est très impatient, ça peut vite les stresser s’ils ne marquent pas. Si on fait un bon début de match, on peut les embêter. Ce n’est pas un match de gala. On a vu que Lorient avait mis le PSG en danger, que les Bordelais avaient été solides. On a un coup à jouer. Après, si la machine est en route et que Ibrahimovic est dans un grand jour, on sait que ce sera compliqué. Mais on a notre chance. Il ne faut y aller trop relâché. On a la possibilité de faire un résultat. »

En tout cas, Didot ne préfère pas se baser sur le début de saison pour juger le PSG. « C’est un peu tôt. L’équipe a été poussive sur les trois premiers matchs, mais je l’ai senti très à l’aise sur le dernier face à Lille. Ils ont passé un cap. Et avec un joueur comme Ibrahimovic, c’est forcément plus compliqué. C’est un joueur impressionnant. Il y en a peu comme lui. J’espère que leurs joueurs ne seront pas trop libérés face à nous. Le PSG est en train de monter en puissance pour arriver en forme pour le début de la Ligue des champions. Ils ne vont pas tarder à être au top. J’espère que ce ne sera pas contre nous », a conclu l’ancien Rennais.

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires