Restez connectés avec nous
France Football : "Les diffuseurs s’agacent des reports" de matchs, l'inversement de rencontre envisagé

Ligue 1

France Football : « Les diffuseurs s’agacent des reports » de matchs, l’inversement de rencontre envisagé

Publicités

Ce soir, les Girondins de Bordeaux et le Paris Saint-Germain s’affrontent en match en retard de la 35e journée de Ligue 1, alors que la fin du championnat est ce samedi. Mais cette rencontre n’est qu’un petit exemple des nombreux matchs décalés durant une saison, ce qui est un problème pour les diffuseurs (essentiels au championnat, notamment pour les droits TV). Et la Ligue de Football Professionnel penserait à des solutions, dont une plutôt radicale, selon France Football.

« Les diffuseurs commencent à sérieusement s’agacer de la multiplication des reports de matches à la suite de demandes préfectorales. 19 rencontres de L1 ont ainsi été reportées, très souvent pour soulager les forces de l’ordre déjà très sollicitées par la mise en œuvre de l’état d’urgence. Trois ou quatre pistes sont à l’étude pour en finir avec ces reports parfois très tardifs et très contraignants.

Outre une meilleure concertation avec le ministère de l’intérieur, l’une des solutions envisagées est d’inverser le lieu de la rencontre, qu’il s’agisse de la phase aller ou retour. Dans le cadre d’une possible révision des règlements, le conseil d’administration devra se pencher sur cette question lors ces prochaines réunions. »

Un tel changement ferait forcément réfléchir avant de demandé un report du match, mais pourrait aussi énerver les supporters et les joueurs. Par exemple, si cela se passe au match retour, cela veut dire que l’équipe est privée d’un match à domicile, pendant que l’autre en a un de plus. De quoi faire râler des supporters, qui auraient déjà acheté un billet ou seraient des abonnés.

La mesure pourrait être dissuasive et le problème ne se poserait alors pas. Mais si un club tentait tout de même le coup, on voit déjà arriver des manifestations et grèves de supporters, déjà peu contents de la façon dont ils sont généralement traités.

Il y a un vrai problème avec des matchs à replacer dans des calendrier déjà très bien chargés (surtout si des clubs français se décident à faire de bons parcours européens). C’est là qu’on peut se dire que la Coupe de la Ligue est peut-être de trop. Mais si on veut garder toutes les compétions (et le LFP y tient certainement), il faudra réussir à aménager les saisons pour éviter les injustices (pour les clubs et les supporters) ainsi que les problèmes de sécurité (qu’il ne faut bien sûr pas prendre à la légère).

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Ligue 1