Restez connectés avec nous

Adversaires

Girard : « Rien de dramatique »

Tenu en échec par Evian Thonon-Gaillard mardi soir (2-2), Montpellier a perdu deux points précieux dans la course au titre. les Montpelliérains auraient même pu s’incliner face à une équipe haute-savoyarde très bien organisée et René Girard se contentait donc de ce match nul.

« C’est un match que l’on n’a pas bien négocié dans le jeu. On se crée des occasions, on a des possibilités, mais on est à mon goût trop souvent en danger. On n’a pas pris ce match par le bon bout. Je retiens le nul même si la victoire s’échappe à la fin avec ce penalty que l’on ne met pas. Il y encore du temps, il y a encore trois matches, il n’y a pas le feu. Il n’y a rien de dramatique, même si c’était idéal de prendre les trois points », a réagi l’entraîneur héraultais, qui sait que le PSG peut revenir à trois points ce soir en cas de victoire face à Saint-Etienne.

De son côté, Olivier Giroud a senti que son équipe était un peu fatiguée et estime que ce point gagné contre Evian Thonon-Gaillard pourrait bien permettre à Montpellier d’être champion de France à la fin de la saison. « On aurait pu accrocher la victoire. On n’a rien lâché, mais j’ai senti l’équipe un petit peu fatiguée. Cela a été dur jusqu’au bout. On est revenu assez miraculeusement sur la fin. Il n’a pas manqué grand-chose. Le penalty ? Que Souleymane se rassure, personne ne lui en veut. Tout le monde en a déjà raté et je sais de quoi je parle. Vu la physionomie du match de ce soir, face à une bonne équipe, ce point peut être celui du titre. On a un joker si Paris et Lille gagnent », a déclaré l’international français. Mais des jokers, les Montpelliérains ne devront pas trop en griller car les deux prochains matches qui les attendent, face à Rennes et Lille, s’annoncent plutôt compliqués pour eux.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires