Adversaires

Hély : « Ecrire son histoire au Parc »

Publie le 22/04/2012 a 12:15



  • Eric Hély, l’entraîneur de Sochaux, se déplacera au Parc des Princes ce dimanche soir dans l’optique de prendre des points précieux dans la course au maintien. Le technicien doubiste annonce aussi qu’il sera impossible pour son équipe de défendre à tout-va comme a pu le faire une équipe comme Nancy.

    « On y va pour faire une performance. On va tenter de prendre le match à bras-le-corps et on fera les comptes après. Franchement, sur l’intention, je n’ai pas d’inquiétude. Ce rendez-vous ne fait pas parti des plus difficiles à préparer. Les joueurs sont demandeurs de tels matches, ils sont prêts à tout donner. Je dirais même que j’ai moins de souci sur leur méfiance, leur vigilance car il existe toujours une petite inquiétude avant ces rendez-vous. Après, l’image du club ne s’arrête pas à ce match. Elle s’est construite depuis 80 ans et cela continuera j’espère encore pendant 50 ans. En revanche, ce groupe, cette équipe doit écrire son histoire et au Parc, c’est une page de cette histoire. Il faudra tout faire pour que cette page soit belle. (…) En fait, je me préoccupe très peu du PSG. C’est mon équipe, ma véritable préoccupation. Qu’elle arrive à afficher la rigueur défensive déjà montrée devant Dijon et qu’elle parvienne à se lâcher offensivement. J’aimerais que nous soyons nous-mêmes. La semaine dernière, j’ai trouvé qu’en première mi-temps, nous avions joué avec le frein à main. En fait, nous avons besoin de trouver le bon dosage car on ne doit pas oublier que les Parisiens sont très bons en contre-attaques. Vu leurs individualités, ils sont très durs à arrêter quand ils ont de l’espace. On peut être punis rapidement. Dans ce sens, les joueurs de chez nous qui ne sont pas à vocation offensive doivent penser à être placés en cas de contre, anticiper notre perte de balle », a expliqué Hély dans l’est républicain, avant donc de revenir sur la philosophie de jeu de son équipe.

    « Nous ne pouvons pas copier les autres. Nous ne présentons pas les mêmes caractéristiques. On ne peut pas jouer comme Nancy (N.D.L.R. : l’ASNL s’était imposé 1-0). Et si on doit s’appuyer sur Montpellier qui a pris des points au Parc, excusez-moi, mais il faut replacer les choses dans leur contexte. Nous ne sommes pas dans la même catégorie. Quand à Bordeaux qui a réussi un nul, idem. Ils sont dans le haut du tableau toute l’année et sur une bonne dynamique depuis novembre, a-t-il déclaré, lui qui n’a pas l’intention de se mesurer directement à une figure du football mondial comme Carlo Ancelotti. Franchement, je ne fais pas de complexe mais je respecte les gens. Je ne vais pas commencer à dire moi, alors que je n’ai que cinq matches en Ligue1. Disons que je sais qui est Ancelotti et je sais qui je suis. Il n’existe pas de duel à distance avec Ancelotti. Je ne suis pas du tout dans cet état d’esprit-là. »

    Le Pays

    Publie le 22/04/2012 a 12:15

    Hély : « Ecrire son histoire au Parc »

    Eric Hély, l’entraîneur de Sochaux, se déplacera au Parc des Princes ce dimanche soir dans l’optique de prendre des points précieux dans la course au maintien. Le technicien doubiste annonce aussi qu’il sera impossible pour son équipe de défendre à tout-va comme a pu le faire une équipe comme Nancy.

    « On y va pour faire une performance. On va tenter de prendre le match à bras-le-corps et on fera les comptes après. Franchement, sur l’intention, je n’ai pas d’inquiétude. Ce rendez-vous ne fait pas parti des plus difficiles à préparer. Les joueurs sont demandeurs de tels matches, ils sont prêts à tout donner. Je dirais même que j’ai moins de souci sur leur méfiance, leur vigilance car il existe toujours une petite inquiétude avant ces rendez-vous. Après, l’image du club ne s’arrête pas à ce match. Elle s’est construite depuis 80 ans et cela continuera j’espère encore pendant 50 ans. En revanche, ce groupe, cette équipe doit écrire son histoire et au Parc, c’est une page de cette histoire. Il faudra tout faire pour que cette page soit belle. (…) En fait, je me préoccupe très peu du PSG. C’est mon équipe, ma véritable préoccupation. Qu’elle arrive à afficher la rigueur défensive déjà montrée devant Dijon et qu’elle parvienne à se lâcher offensivement. J’aimerais que nous soyons nous-mêmes. La semaine dernière, j’ai trouvé qu’en première mi-temps, nous avions joué avec le frein à main. En fait, nous avons besoin de trouver le bon dosage car on ne doit pas oublier que les Parisiens sont très bons en contre-attaques. Vu leurs individualités, ils sont très durs à arrêter quand ils ont de l’espace. On peut être punis rapidement. Dans ce sens, les joueurs de chez nous qui ne sont pas à vocation offensive doivent penser à être placés en cas de contre, anticiper notre perte de balle », a expliqué Hély dans l’est républicain, avant donc de revenir sur la philosophie de jeu de son équipe.

    « Nous ne pouvons pas copier les autres. Nous ne présentons pas les mêmes caractéristiques. On ne peut pas jouer comme Nancy (N.D.L.R. : l’ASNL s’était imposé 1-0). Et si on doit s’appuyer sur Montpellier qui a pris des points au Parc, excusez-moi, mais il faut replacer les choses dans leur contexte. Nous ne sommes pas dans la même catégorie. Quand à Bordeaux qui a réussi un nul, idem. Ils sont dans le haut du tableau toute l’année et sur une bonne dynamique depuis novembre, a-t-il déclaré, lui qui n’a pas l’intention de se mesurer directement à une figure du football mondial comme Carlo Ancelotti. Franchement, je ne fais pas de complexe mais je respecte les gens. Je ne vais pas commencer à dire moi, alors que je n’ai que cinq matches en Ligue1. Disons que je sais qui est Ancelotti et je sais qui je suis. Il n’existe pas de duel à distance avec Ancelotti. Je ne suis pas du tout dans cet état d’esprit-là. »

    Le Pays




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Erma

      un coach objectif!!qui a donné un 2eme souffle a sochaux,mais j espere qu on va les taper ce soir….
       

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    Marquinhos réaction PSG/Ludogorets

    Marquinhos « La deuxième place n’était pas notre objectif »

    LDC

    Le défenseur du Paris Saint-Germain, Marquinhos, était forcément déçu à la suite du match nul obtenu ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Areola «on va préparer les matches à venir pour être au top»"
    2 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."Emery «Je suis inquiet, aussi bien moi que l'équipe»"
    3 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines – Boquete "Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe"

    Féminines – Boquete « Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe »

    Actu Féminin

    Dans une interview accordée à EFE, Veronica Boquete, milieu de terrain offensif de 29 ans du ...

    Vidéos PSG

    Hély : « Ecrire son histoire au Parc »

    <Adversaires , Interviews , Ligue 1

    Eric Hély, l’entraîneur de Sochaux, se déplacera au Parc des Princes ce dimanche soir dans l’optique de prendre des points précieux dans la course au maintien. Le technicien doubiste annonce aussi qu’il sera impossible pour son équipe de défendre à tout-va comme a pu le faire une équipe comme Nancy.

    « On y va pour faire une performance. On va tenter de prendre le match à bras-le-corps et on fera les comptes après. Franchement, sur l’intention, je n’ai pas d’inquiétude. Ce rendez-vous ne fait pas parti des plus difficiles à préparer. Les joueurs sont demandeurs de tels matches, ils sont prêts à tout donner. Je dirais même que j’ai moins de souci sur leur méfiance, leur vigilance car il existe toujours une petite inquiétude avant ces rendez-vous. Après, l’image du club ne s’arrête pas à ce match. Elle s’est construite depuis 80 ans et cela continuera j’espère encore pendant 50 ans. En revanche, ce groupe, cette équipe doit écrire son histoire et au Parc, c’est une page de cette histoire. Il faudra tout faire pour que cette page soit belle. (…) En fait, je me préoccupe très peu du PSG. C’est mon équipe, ma véritable préoccupation. Qu’elle arrive à afficher la rigueur défensive déjà montrée devant Dijon et qu’elle parvienne à se lâcher offensivement. J’aimerais que nous soyons nous-mêmes. La semaine dernière, j’ai trouvé qu’en première mi-temps, nous avions joué avec le frein à main. En fait, nous avons besoin de trouver le bon dosage car on ne doit pas oublier que les Parisiens sont très bons en contre-attaques. Vu leurs individualités, ils sont très durs à arrêter quand ils ont de l’espace. On peut être punis rapidement. Dans ce sens, les joueurs de chez nous qui ne sont pas à vocation offensive doivent penser à être placés en cas de contre, anticiper notre perte de balle », a expliqué Hély dans l’est républicain, avant donc de revenir sur la philosophie de jeu de son équipe.

    « Nous ne pouvons pas copier les autres. Nous ne présentons pas les mêmes caractéristiques. On ne peut pas jouer comme Nancy (N.D.L.R. : l’ASNL s’était imposé 1-0). Et si on doit s’appuyer sur Montpellier qui a pris des points au Parc, excusez-moi, mais il faut replacer les choses dans leur contexte. Nous ne sommes pas dans la même catégorie. Quand à Bordeaux qui a réussi un nul, idem. Ils sont dans le haut du tableau toute l’année et sur une bonne dynamique depuis novembre, a-t-il déclaré, lui qui n’a pas l’intention de se mesurer directement à une figure du football mondial comme Carlo Ancelotti. Franchement, je ne fais pas de complexe mais je respecte les gens. Je ne vais pas commencer à dire moi, alors que je n’ai que cinq matches en Ligue1. Disons que je sais qui est Ancelotti et je sais qui je suis. Il n’existe pas de duel à distance avec Ancelotti. Je ne suis pas du tout dans cet état d’esprit-là. »

    Le Pays

    By
    @
    OTER ?>