Restez connectés avec nous

Interviews

Kombouaré : «Il faut rester humble»

En cas de victoire dimanche sur la pelouse d’Evian, le PSG pourrait alors enchainer sur une série de sept victoires consécutives, ce qui est historique pour le club. « Je ne le savais pas. Très honnêtement, c’est le cadet de mes soucis. Ce qui est important, c’est de rester humble, rigoureux. J’ai déjà mis les joueurs en garde. Nous sommes en train de monter en puissance. Mais ce n’est pas évident car il manque du monde. Aujourd’hui, on ne peut pas penser aux records. Moi, je dirige avec cet esprit. Après, les gens sont libres de penser comme ils veulent. Evian-TG s’est concentré toute la semaine et nous attend de pied ferme. Nous, on a joué la Ligue Europa et ça s’est bien passé. Mais il faut vite se remettre en question, ce n’est que le début de saison. »

Avec de nombreuses « stars » au sein de son effectif, Antoine Kombouaré est certainement l’un des entraineurs les plus « garnis » cette saison en terme de recrutement. Cependant, le coach parisien reste calme et veut avant tout se concentrer. « Je ne suis pas dans l’émotion. Après la Coupe d’Europe, j’ai vu tout le monde s’exciter, s’enflammer. Moi, je reste calme. Sur ce match, plein de choses ne m’ont pas plu. Ce qui nous guette, c’est la facilité, le relâchement. La saison dernière, le PSG avait déjà une équipe très offensive. Plus que celle-ci même avec Giuly, Nene et deux attaquants purs. Mais aujourd’hui, on a une équipe qui a plus de talent. On est toujours dans le souci de trouver le meilleur équilibre, être capable d’attaquer sans pour autant se découvrir pour ne pas se mettre en danger. Tout le monde est concerné par le repli défensif. La notion de bloc est encore plus importante aujourd’hui. »

Le Paris Saint-Germain est, disons-le, logiquement favori face à Evian dimanche après-midi. Mais l’ancien entraineur de Valenciennes souhaite rester prudent. « Tout le monde nous voit gagner 5-0 là-bas. Cette équipe est toujours sur la dynamique de la montée. Elle a un bon groupe, un amalgame entre joueurs d’expérience comme Govou, Sorlin, Leroy, des jeunes et d’autres qui arrivent de L2. Je la crains et j’ai beaucoup de respect pour le travail que fait (l’entraîneur) Bernard Casoni, un garçon qui a du tempérament

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Interviews