Interviews

Kombouaré : «Une très belle victoire»

Publie le 22/09/2011 a 14:38



  • Lors de la conférence de presse d’après-match, le coach parisien Antoine Kombouaré s’est montré satisfait par la prestation offerte par ses hommes. « C’est une très belle victoire, acquise dans la difficulté. Mais c’est beau, avec des garçons concernés, accrocheurs. C’est bien. Trois points, c’est la meilleure façon de préparer le déplacement à Montpellier.» a t-il déclaré.

    Lors de la première mi-temps, le PSG a montré un visage très prometteur avec un collectif bien rodé. « En première période, on a tordu le coup à ceux qui disent qu’on ne peut pas jouer ensemble. Ça a été une première période fantastique, la meilleure de mon équipe cette saison. En deuxième, ça a été moins bien, on a trop reculé, on a oublié de mettre de l’impact dans les duels. Cela a rendu confiance à Nice, même si finalement on prend un but sur une action qui part à 80 mètres de nos buts. »

    Après 7 journées, les organismes commencent petit à petit à crier. « Il y a de la fatigue. Les joueurs font des gros efforts. Tout le monde travaille à la récupération. Il y a eu une débauche d’énergie qui nous a compliqué la vie en deuxième période, on y a laissé des plumes. Mais on continue à engranger des points, on garde la confiance. »

    L’ancien entraineur valenciennois est également revenu sur la « micro-altercation » entre Nenê et Gameiro lors du premier penalty. « Ce n’est pas grave. Je les laisse, ce sont des grands garçons. Mais Nene est tireur n°1. Après, ils se font l’accolade, c’est le plus important. Quand les joueurs ont des réactions sur le terrain, c’est aussi qu’ils ont la pression. Mais après il n’y a jamais de souci, ça rentre dans le vestiaire, ça discute. On gagne et on règle les petits soucis après. Dans un vestiaire, il y a des égos, de la testostérone et c’est bien. Je n’aime pas les morts-vivants. Les gars qui ont du caractère nous font gagner des matches. Pas ceux qui se cachent

    Publie le 22/09/2011 a 14:38

    Kombouaré : «Une très belle victoire»

    Lors de la conférence de presse d’après-match, le coach parisien Antoine Kombouaré s’est montré satisfait par la prestation offerte par ses hommes. « C’est une très belle victoire, acquise dans la difficulté. Mais c’est beau, avec des garçons concernés, accrocheurs. C’est bien. Trois points, c’est la meilleure façon de préparer le déplacement à Montpellier.» a t-il déclaré.

    Lors de la première mi-temps, le PSG a montré un visage très prometteur avec un collectif bien rodé. « En première période, on a tordu le coup à ceux qui disent qu’on ne peut pas jouer ensemble. Ça a été une première période fantastique, la meilleure de mon équipe cette saison. En deuxième, ça a été moins bien, on a trop reculé, on a oublié de mettre de l’impact dans les duels. Cela a rendu confiance à Nice, même si finalement on prend un but sur une action qui part à 80 mètres de nos buts. »

    Après 7 journées, les organismes commencent petit à petit à crier. « Il y a de la fatigue. Les joueurs font des gros efforts. Tout le monde travaille à la récupération. Il y a eu une débauche d’énergie qui nous a compliqué la vie en deuxième période, on y a laissé des plumes. Mais on continue à engranger des points, on garde la confiance. »

    L’ancien entraineur valenciennois est également revenu sur la « micro-altercation » entre Nenê et Gameiro lors du premier penalty. « Ce n’est pas grave. Je les laisse, ce sont des grands garçons. Mais Nene est tireur n°1. Après, ils se font l’accolade, c’est le plus important. Quand les joueurs ont des réactions sur le terrain, c’est aussi qu’ils ont la pression. Mais après il n’y a jamais de souci, ça rentre dans le vestiaire, ça discute. On gagne et on règle les petits soucis après. Dans un vestiaire, il y a des égos, de la testostérone et c’est bien. Je n’aime pas les morts-vivants. Les gars qui ont du caractère nous font gagner des matches. Pas ceux qui se cachent




  • Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Konami lance le trailer de PES 2018, qui est clairement inspiré de la remontada du BarçaPSG

    Konami lance le trailer de PES 2018, qui est clairement inspiré de la remontada du Barça/PSG

    Autour du PSG

    Konami, qui développe la série de jeux de simulation de football PES (concurrent de FIFA), a dévoilé ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Johana mis à jour un page"Politique de confidentialité"
    6 days ago
    Johana publié un new page."Politique de confidentialité"
    6 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - 5 joueuses du PSG récompensées à la cérémonie des Trophées de la D1

    Féminines – 5 joueuses du PSG récompensées à la cérémonie des Trophées de la D1

    Actu Féminin

    Les joueuses de l’équipe féminine du Paris Saint-Germain, Katarzyna Kiedrzynek, Irene Paredes, Eve Perisset, Grace Geyoro ...

    Vidéos PSG

    Kombouaré : «Une très belle victoire»

    <Interviews , Ligue 1

    Lors de la conférence de presse d’après-match, le coach parisien Antoine Kombouaré s’est montré satisfait par la prestation offerte par ses hommes. « C’est une très belle victoire, acquise dans la difficulté. Mais c’est beau, avec des garçons concernés, accrocheurs. C’est bien. Trois points, c’est la meilleure façon de préparer le déplacement à Montpellier.» a t-il déclaré.

    Lors de la première mi-temps, le PSG a montré un visage très prometteur avec un collectif bien rodé. « En première période, on a tordu le coup à ceux qui disent qu’on ne peut pas jouer ensemble. Ça a été une première période fantastique, la meilleure de mon équipe cette saison. En deuxième, ça a été moins bien, on a trop reculé, on a oublié de mettre de l’impact dans les duels. Cela a rendu confiance à Nice, même si finalement on prend un but sur une action qui part à 80 mètres de nos buts. »

    Après 7 journées, les organismes commencent petit à petit à crier. « Il y a de la fatigue. Les joueurs font des gros efforts. Tout le monde travaille à la récupération. Il y a eu une débauche d’énergie qui nous a compliqué la vie en deuxième période, on y a laissé des plumes. Mais on continue à engranger des points, on garde la confiance. »

    L’ancien entraineur valenciennois est également revenu sur la « micro-altercation » entre Nenê et Gameiro lors du premier penalty. « Ce n’est pas grave. Je les laisse, ce sont des grands garçons. Mais Nene est tireur n°1. Après, ils se font l’accolade, c’est le plus important. Quand les joueurs ont des réactions sur le terrain, c’est aussi qu’ils ont la pression. Mais après il n’y a jamais de souci, ça rentre dans le vestiaire, ça discute. On gagne et on règle les petits soucis après. Dans un vestiaire, il y a des égos, de la testostérone et c’est bien. Je n’aime pas les morts-vivants. Les gars qui ont du caractère nous font gagner des matches. Pas ceux qui se cachent

    By
    @
    OTER ?>