Restez connectés avec nous

Adversaires

L’entrée de Ménez « a fait du mal » à Reims

Samedi, le Stade de Reims a presque créé la sensation au Parc des Princes en ayant l’opportunité de mener au score en première période. Hubert Fournier, le coach rémois, a donc quelques regrets et avoue que l’entrée en jeu de Jérémy Ménez à la pause a véritablement gêné son équipe.

« On a fait une excellente première mi-temps. On menait à la marque, aux points. Malheureusement on a lâché en terme d’intensité lors de l’entame de la deuxième mi-temps. Je pense que la rentrée de Jérémy Ménez nous a fait du mal. Il a été tout de suite très entreprenant dans la percussion. Personne n’était dans le registre de la percussion en première mi-temps. On n’était pas venu ici en victimes. On n’était pas loin face au PSG et ses stars. Il y a une armada offensive en face, on a un peu baissé pavillon. On est déçu du résultat, pas de notre prestation. On a le sentiment d’avoir fait des choses intéressantes, notamment lors de la première mi-temps. Face à une équipe comme Paris, il est important de capitaliser dans ses temps forts. Malheureusement, on n’a pas eu la réussite nécessaire lorsque la chance s’est présentée. On n’est jamais à l’abri de prendre un but. J’ai bien aimé la réaction de l’équipe. Suite au but encaissé, on a plutôt dominé sur la fin du match. Malheureusement, ça ne rapporte pas de point. On repart avec 0 point. On est déçu. Perdre 1-0 au Parc et être déçu, pour un promu, c’est plutôt positif. On n’est pas frustré de notre prestation. On a été très discipliné collectivement et on a su se projeter vers l’avant. Le penalty arrêté par Sirigu constitue peut être un tournant. 0-1, ça n’aurait pas été pareil du tout, l’équipe parisienne aurait peut-être douté juste avant la mi-temps », a analysé Fournier après la rencontre.

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires