Adversaires

L’espoir fait vivre !

Publie le 19/05/2012 a 20:30



  • A la veille du dernier match de sa saison, le PSG a presque abandonné tout espoir d’être sacré champion de France. Et si le miracle se produisait tout de même dimanche soir ?

    Pour soulever ce trophée qui le fuit depuis 1994, le club de la capitale doit s’imposer à Lorient dimanche soir (21h), en espérant qu’Auxerre batte Montpellier dans le même temps au Stade L’Abbé-Deschamps. Sur le papier, l’équation est simple mais anéantit quasiment tout espoir francilien. Et pourtant, ce type de scénario s’est déjà réalisé par le passé, lors de l’année 2000, en Allemagne. Le Bayer Leverkusen possédait trois points d’avance sur le Bayern Munich avant la dernière journée et n’avait besoin que d’un match nul face au modeste SpVgg Unterhaching, déjà assuré de son maintien. Pendant que les Bavarois battaient le Werder Brême, les joueurs de la Ruhr s’inclinaient. « Objectivement nous n’avons pas beaucoup de chances. Notre travail est de gagner, c’est la seule chance que nous avons. Il faut absolument battre Lorient. Nous voulons finir la saison en beauté et  ensuite nous verrons ce qu’il se passe à Auxerre », a confié Carlo Ancelotti en conférence de presse ce samedi. La dernière fois qu’un club français s’est emparé du fauteuil de leader lors de la dernière journée, c’était en 2001/2002. Lyon avait alors dépassé Lens.

    Gameiro de retour dans le onze

    Pour cette ultime rencontre de Ligue 1, le technicien italien devra se passer des services de l’un de ses meilleurs joueurs, Jérémy Ménez (suspendu). Pas de suspens concernant l’identité de son remplaçant : il s’agira de Kevin Gameiro, habitué par le passé à jouer sur la pelouse synthétique des Merlus. « Même si il n’a pas beaucoup marqué lorsqu’il a joué, il a réalisé de bonnes prestations avec beaucoup de bons mouvements.  Peut-être qu’à Lorient, ce sera la bonne occasion pour lui de marquer », imagine l’entraîneur des Rouge et Bleu. Hormis Ménez, tous les éléments de l’effectif francilien seront opérationnels. Longtemps incertain en raison d’une lésion musculaire à une cuisse, Blaise Matuidi est finalement apte à tenir sa place. Quant à Thiago Motta, il effectue son retour dans le groupe après avoir purgé un match de suspension à Rennes (0-3).

    Gourcuff : « On joue notre avenir »

    Sauf surprise, le onze de départ sera donc le suivant : Sirigu- Jallet (cap.), Camara, Alex, Maxwell- Sissoko, Thiago Motta, Matuidi- Pastore, Gameiro, Nene. L’équipe lorientaise qui devrait débuter face à Paris sera sans doute identique à celle alignée face à Bordeaux, lors de la précédente journée, si l’on se réfère à la mise en place effectuée samedi en fin d’après-midi par Christian Gourcuff. « On joue notre avenir », a confié le technicien breton. Quatorzième avec 39 points, Lorient n’a pas encore assuré mathématiquement son maintien parmi l’élite. Toutefois, il faudrait un véritable concours de circonstances pour que les joueurs au maillot rayé tango et noir soient relégués en Ligue 1, même après avoir perdu contre le PSG.

    Statistiques et pronostics

    En championnat, le PSG s’est déplacé sept fois à Lorient. Les résultats sont plutôt équilibrés (deux victoires, trois nuls et deux défaites). Généralement, ces matches se révèlent pauvres en termes de buts (seulement onze au total). La dernière victoire des Merlus remonte au 19 janvier 2008, avec un but de Gégory Bourillon marqué… contre son camp (1-0). Sur les différents sites de paris sportifs, Paris est donné favori (1,65 pour une victoire, 3,50 le nul et 4,50 pour un succès breton). Attention : Lorient n’a perdu que quatre de ses 18 derniers matches de Ligue 1 disputés au Moustoir. Nous vous conseillons de miser sur un but de Kevin Gameiro face à son ancienne équipe (cote : 2,25).

    Publie le 19/05/2012 a 20:30

    L’espoir fait vivre !

    A la veille du dernier match de sa saison, le PSG a presque abandonné tout espoir d’être sacré champion de France. Et si le miracle se produisait tout de même dimanche soir ?

    Pour soulever ce trophée qui le fuit depuis 1994, le club de la capitale doit s’imposer à Lorient dimanche soir (21h), en espérant qu’Auxerre batte Montpellier dans le même temps au Stade L’Abbé-Deschamps. Sur le papier, l’équation est simple mais anéantit quasiment tout espoir francilien. Et pourtant, ce type de scénario s’est déjà réalisé par le passé, lors de l’année 2000, en Allemagne. Le Bayer Leverkusen possédait trois points d’avance sur le Bayern Munich avant la dernière journée et n’avait besoin que d’un match nul face au modeste SpVgg Unterhaching, déjà assuré de son maintien. Pendant que les Bavarois battaient le Werder Brême, les joueurs de la Ruhr s’inclinaient. « Objectivement nous n’avons pas beaucoup de chances. Notre travail est de gagner, c’est la seule chance que nous avons. Il faut absolument battre Lorient. Nous voulons finir la saison en beauté et  ensuite nous verrons ce qu’il se passe à Auxerre », a confié Carlo Ancelotti en conférence de presse ce samedi. La dernière fois qu’un club français s’est emparé du fauteuil de leader lors de la dernière journée, c’était en 2001/2002. Lyon avait alors dépassé Lens.

    Gameiro de retour dans le onze

    Pour cette ultime rencontre de Ligue 1, le technicien italien devra se passer des services de l’un de ses meilleurs joueurs, Jérémy Ménez (suspendu). Pas de suspens concernant l’identité de son remplaçant : il s’agira de Kevin Gameiro, habitué par le passé à jouer sur la pelouse synthétique des Merlus. « Même si il n’a pas beaucoup marqué lorsqu’il a joué, il a réalisé de bonnes prestations avec beaucoup de bons mouvements.  Peut-être qu’à Lorient, ce sera la bonne occasion pour lui de marquer », imagine l’entraîneur des Rouge et Bleu. Hormis Ménez, tous les éléments de l’effectif francilien seront opérationnels. Longtemps incertain en raison d’une lésion musculaire à une cuisse, Blaise Matuidi est finalement apte à tenir sa place. Quant à Thiago Motta, il effectue son retour dans le groupe après avoir purgé un match de suspension à Rennes (0-3).

    Gourcuff : « On joue notre avenir »

    Sauf surprise, le onze de départ sera donc le suivant : Sirigu- Jallet (cap.), Camara, Alex, Maxwell- Sissoko, Thiago Motta, Matuidi- Pastore, Gameiro, Nene. L’équipe lorientaise qui devrait débuter face à Paris sera sans doute identique à celle alignée face à Bordeaux, lors de la précédente journée, si l’on se réfère à la mise en place effectuée samedi en fin d’après-midi par Christian Gourcuff. « On joue notre avenir », a confié le technicien breton. Quatorzième avec 39 points, Lorient n’a pas encore assuré mathématiquement son maintien parmi l’élite. Toutefois, il faudrait un véritable concours de circonstances pour que les joueurs au maillot rayé tango et noir soient relégués en Ligue 1, même après avoir perdu contre le PSG.

    Statistiques et pronostics

    En championnat, le PSG s’est déplacé sept fois à Lorient. Les résultats sont plutôt équilibrés (deux victoires, trois nuls et deux défaites). Généralement, ces matches se révèlent pauvres en termes de buts (seulement onze au total). La dernière victoire des Merlus remonte au 19 janvier 2008, avec un but de Gégory Bourillon marqué… contre son camp (1-0). Sur les différents sites de paris sportifs, Paris est donné favori (1,65 pour une victoire, 3,50 le nul et 4,50 pour un succès breton). Attention : Lorient n’a perdu que quatre de ses 18 derniers matches de Ligue 1 disputés au Moustoir. Nous vous conseillons de miser sur un but de Kevin Gameiro face à son ancienne équipe (cote : 2,25).




  • Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Allez Auxerre après 32 ans en Ligue 1 faut sortir la tête haute.. Je crois au miracle pour ça il faut un très beau discours de Wallemme pour donner cette motivation au joueurs.. Et nous serons !

    • leo pastore

      Je vais voir auxerre_mtp en grand ecrzn a montpellier, je serai le seul parisien

    • Abdel 78

      C clair le pire c qu’ il veulent pas le prolonger c un grand Mr du foot il faut lui rendre hommage sauf que n oublier pas sont retour au parc avec chelsea les mecs avant d lui ériger une statut

    • FANDUPSG

      MOI,POUR DEMAIN J’Y CROIS JE C PAS PRKOI MS JE KOI O MIRACLE.
      MON CHAMPAGNE EST DÉJÀ O FRIGO

    • :erm:

      Ldc = grand gardien
      Psg = Sirigu

    • Jp64

      hyper merite ce but du bayern!!!!! la biere va couler a flot!!!!!! et demain ce sera a paris qu elle coulera a flot!!!!!!!!!!!

      • Jp64

        pour la biere ca va attendre…quel but de drogba

        • Arfer

          c’est peut etre une sardine mais ce mec est un dieux ! il donne la cup à Chelsea et la en demie et en final, il les a encore porter sur les épaules et tous sa a 34-35 ans. RESPECT monsieur Drogba pour l’ensemble de votre carrière.

          • Jp64

            c est clair qu il est enorme comme joueur ca y a rien a dire…pour sa provoc quand il etait venu au parc avec chelsea et gueuler om om apres son but ca m avait degouté…au fait liza t as raison sa comparaison entre ak et di mateo c etait bien bien nul et pourri…  

            • Arfer

              Moi aussi, j’avais été dégouté mais c’est de bonne guerre. Si Ménez par exemple avait dit Paris est magique au Vel’ pendant un Om-Roma, tu aurais kiffé comme tous les parisiens je pense.

            • Jp64

              ah caaaaaaaaa ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii……mon coeur est parisien l ami !!!!!!!!!

          • Felix-rouah

            Un grand merci à toi. Un commentaire qui sent l’amour du foot à plein nez. Malgré ses accointances marseillaises. Malgré son chambrage au Parc avec Chelsea, Je hais ce mec mais putain, c’est un grand monsieur du football. Un grand respect Monsieur Didier Drogba.

          • paris60

            tu as raison hier il merite une statue a son efigie devant le stade de chelsea

    • Arfer

      ce taré de Lizarazu qui compare le fait que Di Mateo va se faire virer en gagnant peut etre la LDC avec le fait que AK qui s’est fait viré. pff n’importe quoi !

    • Pariguo10

      mais ceux qui vivent d’espoir meurent de faim!

    • psg93

      demain il faut gagner pour ne pas avoir de regret  

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Ancelotti La Ligue des Champions sera plus difficile, notamment avec Neymar au PSG

    Ancelotti : « La LDC sera plus difficile », notamment avec Neymar au PSG

    Adversaires

    Carlo Ancelotti, ancien entraîneur du Paris Saint-Germain aujourd’hui au Bayern Munich, a été interrogé en conférence ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa mis à jour un post"Guingamp/PSG - Sorbon "Paris est très fort. Mais cela sert à apprendre""
    3 days ago
    Cassandra Pa mis à jour un post"Ancelotti "Ils étaient déjà forts, ils sont désormais très forts. Neymar est phénoménal""
    9 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Lair "Paris c’est le seul club en France qui peut gagner la Coupe d’Europe chez les filles et les garçons"

    Féminines – Lair « Paris c’est le seul club en France qui peut gagner la Coupe d’Europe chez les filles et les garçons »

    Actu Féminin

    Patrice Lair, entraîneur de 56 ans de l’équipe féminine du Paris Saint-Germain, s’est confié auprès de Ouest ...

    Vidéos PSG

    L’espoir fait vivre !

    <Adversaires , Editos , Ligue 1 , Une

    A la veille du dernier match de sa saison, le PSG a presque abandonné tout espoir d’être sacré champion de France. Et si le miracle se produisait tout de même dimanche soir ?

    Pour soulever ce trophée qui le fuit depuis 1994, le club de la capitale doit s’imposer à Lorient dimanche soir (21h), en espérant qu’Auxerre batte Montpellier dans le même temps au Stade L’Abbé-Deschamps. Sur le papier, l’équation est simple mais anéantit quasiment tout espoir francilien. Et pourtant, ce type de scénario s’est déjà réalisé par le passé, lors de l’année 2000, en Allemagne. Le Bayer Leverkusen possédait trois points d’avance sur le Bayern Munich avant la dernière journée et n’avait besoin que d’un match nul face au modeste SpVgg Unterhaching, déjà assuré de son maintien. Pendant que les Bavarois battaient le Werder Brême, les joueurs de la Ruhr s’inclinaient. « Objectivement nous n’avons pas beaucoup de chances. Notre travail est de gagner, c’est la seule chance que nous avons. Il faut absolument battre Lorient. Nous voulons finir la saison en beauté et  ensuite nous verrons ce qu’il se passe à Auxerre », a confié Carlo Ancelotti en conférence de presse ce samedi. La dernière fois qu’un club français s’est emparé du fauteuil de leader lors de la dernière journée, c’était en 2001/2002. Lyon avait alors dépassé Lens.

    Gameiro de retour dans le onze

    Pour cette ultime rencontre de Ligue 1, le technicien italien devra se passer des services de l’un de ses meilleurs joueurs, Jérémy Ménez (suspendu). Pas de suspens concernant l’identité de son remplaçant : il s’agira de Kevin Gameiro, habitué par le passé à jouer sur la pelouse synthétique des Merlus. « Même si il n’a pas beaucoup marqué lorsqu’il a joué, il a réalisé de bonnes prestations avec beaucoup de bons mouvements.  Peut-être qu’à Lorient, ce sera la bonne occasion pour lui de marquer », imagine l’entraîneur des Rouge et Bleu. Hormis Ménez, tous les éléments de l’effectif francilien seront opérationnels. Longtemps incertain en raison d’une lésion musculaire à une cuisse, Blaise Matuidi est finalement apte à tenir sa place. Quant à Thiago Motta, il effectue son retour dans le groupe après avoir purgé un match de suspension à Rennes (0-3).

    Gourcuff : « On joue notre avenir »

    Sauf surprise, le onze de départ sera donc le suivant : Sirigu- Jallet (cap.), Camara, Alex, Maxwell- Sissoko, Thiago Motta, Matuidi- Pastore, Gameiro, Nene. L’équipe lorientaise qui devrait débuter face à Paris sera sans doute identique à celle alignée face à Bordeaux, lors de la précédente journée, si l’on se réfère à la mise en place effectuée samedi en fin d’après-midi par Christian Gourcuff. « On joue notre avenir », a confié le technicien breton. Quatorzième avec 39 points, Lorient n’a pas encore assuré mathématiquement son maintien parmi l’élite. Toutefois, il faudrait un véritable concours de circonstances pour que les joueurs au maillot rayé tango et noir soient relégués en Ligue 1, même après avoir perdu contre le PSG.

    Statistiques et pronostics

    En championnat, le PSG s’est déplacé sept fois à Lorient. Les résultats sont plutôt équilibrés (deux victoires, trois nuls et deux défaites). Généralement, ces matches se révèlent pauvres en termes de buts (seulement onze au total). La dernière victoire des Merlus remonte au 19 janvier 2008, avec un but de Gégory Bourillon marqué… contre son camp (1-0). Sur les différents sites de paris sportifs, Paris est donné favori (1,65 pour une victoire, 3,50 le nul et 4,50 pour un succès breton). Attention : Lorient n’a perdu que quatre de ses 18 derniers matches de Ligue 1 disputés au Moustoir. Nous vous conseillons de miser sur un but de Kevin Gameiro face à son ancienne équipe (cote : 2,25).

    By
    @
    OTER ?>