Adversaires

Mandanda « On avait fait ce qu’il faut, de ne pas arroser la pelouse aux efforts que l’on a fait ensemble »

Mandanda "On avait fait ce qu'il faut, de ne pas arroser la pelouse aux efforts que l'on a fait ensemble"
Publie le 22/10/2017 a 23:59



  • Ce soir l’Olympique de Marseille recevait le Paris Saint-Germain en clôture de la 10ème journée de Ligue 1. Si le match a pu sembler long pour les supporters parisiens, avec la délivrance dans les dernières minutes d’Edinson (Fucking) Cavani (égalisation sur coup-franc pour arriver au 2-2), les Marseillais, eux, ont cru à l’exploit après le but de Florian Thuavin à la 78ème. Soulagement pour les uns, rebouchage de champagne pour d’autres. Steve Mandanda, le gardien olympien, est revenu sur cette rencontre au micro de Canal+, et la déception est de rigueur :

    « La déception ou un bon résultat ? Là tout de suite c’est une déception. On pensait l’avoir. On avait fait ce qu’il faut, de ne pas arroser la pelouse aux efforts que l’on a fait ensemble. Et puis il y a ce coup-franc cruel. Après, c’est sûr que si on nous avait dit match nul, on aurait signé. Mais là c’est la déception qui domine.

    On aurait aimé faire un meilleur résultat, mais bon c’est comme ça. Il faut être fier de notre performance. On n’a pas vu un grand Paris, mais c’est nous aussi qui avons fait le maximum pour que le PSG ne soit pas aussi grand que d’habitude. »

    Bravo à Marseille, mais le PSG doit faire beaucoup mieux.

    Paris a globalement fait un non match face à une équipe marseillaise concentrée et désireuse de se racheter après la gifle reçue lors de la dernière visite des Parisiens au stade Vélodrome (1-5, le 26 Février 2017). Les Parisiens ont été peu inspirés quand les Marseillais ont su élever leur niveau de jeu au point de faire jeu égal avec les visiteurs. Et même mieux par moments.

    A l’image des déplacements à Montpellier et à Dijon, le PSG ne réussit plus trop à imposer son jeu à l’extérieur en championnat. On peut comprendre les adversaires qui font le match de l’année pour eux. Avec aussi la nouvelle technique du terrain de mauvaise qualité (pas d’arrosage entre autres). Ce qui est très petit. Mais les Parisiens déçoivent dans leur manque d’inspiration et en sont réduit à des exploits solitaires, pas tant réussis que cela. Cela manque de cohésion, et il faudra y remédier avant le déplacement à l’Allianz Arena en Ligue des Champions face au Bayern de Munich en Décembre et pour être sûr de faire la grande saison promise.

    Cavani, le guerrier qui marque pour sauver la soirée.

    Mais c’est là la force du PSG d’aujourd’hui, même dans un mauvais soir, même réduit à 10, les joueurs ont su réagir. Si on peu déplorer le manque d’action qui conduit à l’obligation de réaction ainsi que le penalty oublié pour une main flagrante d’Amavy, on peut noter le rôle, encore une fois magistralement tenu par le numéro 9 parisien, Edinson Cavani. Alors oui le match aurait été différent à 2-1, oui il aurait pu rendre la tâche plus facile à son équipe en marquant plus tôt dans le match , mais il a su prendre ses responsabilités en fin de match en concrétisant un coup-franc somptueux à la 93ème minute. On retient encore une détermination exemplaire.

    Donc du Grand Cavani, brouillon, pas très technique, mais finalement toujours présent. Il y a bien d’autres problèmes à régler que la forme de l’Uruguayen.Ce match a permis de mettre en évidence le besoin de travail et de remise en question du PSG.

    Publie le 22/10/2017 a 23:59

    Mandanda « On avait fait ce qu’il faut, de ne pas arroser la pelouse aux efforts que l’on a fait ensemble »

    Ce soir l’Olympique de Marseille recevait le Paris Saint-Germain en clôture de la 10ème journée de Ligue 1. Si le match a pu sembler long pour les supporters parisiens, avec la délivrance dans les dernières minutes d’Edinson (Fucking) Cavani (égalisation sur coup-franc pour arriver au 2-2), les Marseillais, eux, ont cru à l’exploit après le but de Florian Thuavin à la 78ème. Soulagement pour les uns, rebouchage de champagne pour d’autres. Steve Mandanda, le gardien olympien, est revenu sur cette rencontre au micro de Canal+, et la déception est de rigueur :

    « La déception ou un bon résultat ? Là tout de suite c’est une déception. On pensait l’avoir. On avait fait ce qu’il faut, de ne pas arroser la pelouse aux efforts que l’on a fait ensemble. Et puis il y a ce coup-franc cruel. Après, c’est sûr que si on nous avait dit match nul, on aurait signé. Mais là c’est la déception qui domine.

    On aurait aimé faire un meilleur résultat, mais bon c’est comme ça. Il faut être fier de notre performance. On n’a pas vu un grand Paris, mais c’est nous aussi qui avons fait le maximum pour que le PSG ne soit pas aussi grand que d’habitude. »

    Bravo à Marseille, mais le PSG doit faire beaucoup mieux.

    Paris a globalement fait un non match face à une équipe marseillaise concentrée et désireuse de se racheter après la gifle reçue lors de la dernière visite des Parisiens au stade Vélodrome (1-5, le 26 Février 2017). Les Parisiens ont été peu inspirés quand les Marseillais ont su élever leur niveau de jeu au point de faire jeu égal avec les visiteurs. Et même mieux par moments.

    A l’image des déplacements à Montpellier et à Dijon, le PSG ne réussit plus trop à imposer son jeu à l’extérieur en championnat. On peut comprendre les adversaires qui font le match de l’année pour eux. Avec aussi la nouvelle technique du terrain de mauvaise qualité (pas d’arrosage entre autres). Ce qui est très petit. Mais les Parisiens déçoivent dans leur manque d’inspiration et en sont réduit à des exploits solitaires, pas tant réussis que cela. Cela manque de cohésion, et il faudra y remédier avant le déplacement à l’Allianz Arena en Ligue des Champions face au Bayern de Munich en Décembre et pour être sûr de faire la grande saison promise.

    Cavani, le guerrier qui marque pour sauver la soirée.

    Mais c’est là la force du PSG d’aujourd’hui, même dans un mauvais soir, même réduit à 10, les joueurs ont su réagir. Si on peu déplorer le manque d’action qui conduit à l’obligation de réaction ainsi que le penalty oublié pour une main flagrante d’Amavy, on peut noter le rôle, encore une fois magistralement tenu par le numéro 9 parisien, Edinson Cavani. Alors oui le match aurait été différent à 2-1, oui il aurait pu rendre la tâche plus facile à son équipe en marquant plus tôt dans le match , mais il a su prendre ses responsabilités en fin de match en concrétisant un coup-franc somptueux à la 93ème minute. On retient encore une détermination exemplaire.

    Donc du Grand Cavani, brouillon, pas très technique, mais finalement toujours présent. Il y a bien d’autres problèmes à régler que la forme de l’Uruguayen.Ce match a permis de mettre en évidence le besoin de travail et de remise en question du PSG.




  • Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Dav’One

      Par contre pas voir le péno et mettre jaune à Kylian c’est abusé grave ahahah…

    • Dav’One

      Par contre, je viens de lire l’article, euh Anthony P, t’es en plein délire ou quoi??? Pourquoi ce gros mot entre parenthèse dans le nom de Cavani ahahahah… T’es ouf ahahah…

      • Liensun

        C’est fucking dans le bon sens ^^ il m’exaspère parfois mai je le kiffe en même temps quand même :) mais à la base je n’avais pas mis de parenthèse ^^

        • Dav’One

          Ah c’est toi!!! ahahah… Si j’avais compris mais dans un coms ça passe mais dans un article c’est pas beau enfin c’est pas grave ce soir il nous sauve ahahah…

          • Liensun

            en fait j’avais mis ça pour rigoler pensant qu’à la relecture ça ne passerait pas ^^mais finalement ils l’ont laissé ^^
            Mais vraiment c’était un hommage, car le mot délivrance est faible et il l’a fait de très belle manière :)

            Et ça y est, je me suis découvert ahahah

            • Dav’One

              Franchement je préfère lire ça que le fait d’avoir perdu n’aurait pas déplu à certains afin de faire virer Unaï mais bon pas sur qu’il passe l’hiver nan plus ahahah…

            • Liensun

              un vrai supp ne peut que vouloir gagner contre marseille, ou au moins ne pas perdre ^^
              le fond de jeu manque cruellement ce moment c’est bizarre, comme si on avait un trou à vide…
              Au parc ça joue mais à l’extérieur, ça pique

            • Dav’One

              On veut aller tellement haut et tellement vite qu’on en oublie de jouer l’essentiel, tel que le championnat en pensant avoir fait le plus dur dès le début en prenant avantage sur l’asm, de qlq points mais y a pas que la ldc et puis les coupes nationales vont arriver et Unaï fera enfin plus tourner, donc nos remplaçants auront plus de temps de jeu et se mêleront plus facilement à la concurrence des titus pour maintenir tout le groupe en alerte…

    • Verratti10

      bravo pour ce déni de football. etre fier de ne pas arroser son terrain et mettre des coups. appeler ça une performance. Putain quelle honte de mentalité française de rageux gagne petit ou bien de looser à la con

      • Dav’One

        Normale! ils se battent avec leurs armes ceci depuis des décennies, jamais à la loyale pour un clasico ahahah…

    • Dav’One

      Bon allez la redif sur bein commence, vais quand même mater la première mi-temps ahahah…

      • Verratti10

        good luck car la première demi heure fait mal aux fesses!

        • Dav’One

          J’en suis presque à la mi-temps, Mbappé pas dans le match depuis le début, les sardines avec vraiment plus d’envie, belle égalisation de Jr… En redif c’est plus facile, vous avez bien stressé en direct ahahah…

          • Verratti10

            bah je me disais qu’avec la marge meme en jouant mal ça restait de pauvres sardines ce que Jr a confirmé. Mais à la fon quand rabiot lache le 2eme but j’ai vraiment douté

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Meunier "Cette saison je pense que le niveau de motivation est encore monté d’un cran"

    Meunier « Cette saison je pense que le niveau de motivation est encore monté d’un cran »

    Club

    Sur le site officiel du Paris Saint-Germain, le latéral Thomas Meunier (26 ans) est revenu sur ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Meunier "Cette saison je pense que le niveau de motivation est encore monté d’un cran""
    1 day ago
    Flavien Casinia mis à jour un post"Roustan "Neymar? Même après la remontada il y en avait que pour Messi""
    2 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Le PSG remporte largement le Classico après avoir été mené de 2 buts

    Féminines – Le PSG remporte largement le Classico après avoir été mené de 2 buts

    Actu Féminin

    Ce samedi, l’équipe féminine du Paris Saint-Germain était en déplacement à Marseille pour le compte de ...

    Vidéos PSG

    Mandanda « On avait fait ce qu’il faut, de ne pas arroser la pelouse aux efforts que l’on a fait ensemble »

    Mandanda "On avait fait ce qu'il faut, de ne pas arroser la pelouse aux efforts que l'on a fait ensemble" <Adversaires , Ligue 1

    Ce soir l’Olympique de Marseille recevait le Paris Saint-Germain en clôture de la 10ème journée de Ligue 1. Si le match a pu sembler long pour les supporters parisiens, avec la délivrance dans les dernières minutes d’Edinson (Fucking) Cavani (égalisation sur coup-franc pour arriver au 2-2), les Marseillais, eux, ont cru à l’exploit après le but de Florian Thuavin à la 78ème. Soulagement pour les uns, rebouchage de champagne pour d’autres. Steve Mandanda, le gardien olympien, est revenu sur cette rencontre au micro de Canal+, et la déception est de rigueur :

    « La déception ou un bon résultat ? Là tout de suite c’est une déception. On pensait l’avoir. On avait fait ce qu’il faut, de ne pas arroser la pelouse aux efforts que l’on a fait ensemble. Et puis il y a ce coup-franc cruel. Après, c’est sûr que si on nous avait dit match nul, on aurait signé. Mais là c’est la déception qui domine.

    On aurait aimé faire un meilleur résultat, mais bon c’est comme ça. Il faut être fier de notre performance. On n’a pas vu un grand Paris, mais c’est nous aussi qui avons fait le maximum pour que le PSG ne soit pas aussi grand que d’habitude. »

    Bravo à Marseille, mais le PSG doit faire beaucoup mieux.

    Paris a globalement fait un non match face à une équipe marseillaise concentrée et désireuse de se racheter après la gifle reçue lors de la dernière visite des Parisiens au stade Vélodrome (1-5, le 26 Février 2017). Les Parisiens ont été peu inspirés quand les Marseillais ont su élever leur niveau de jeu au point de faire jeu égal avec les visiteurs. Et même mieux par moments.

    A l’image des déplacements à Montpellier et à Dijon, le PSG ne réussit plus trop à imposer son jeu à l’extérieur en championnat. On peut comprendre les adversaires qui font le match de l’année pour eux. Avec aussi la nouvelle technique du terrain de mauvaise qualité (pas d’arrosage entre autres). Ce qui est très petit. Mais les Parisiens déçoivent dans leur manque d’inspiration et en sont réduit à des exploits solitaires, pas tant réussis que cela. Cela manque de cohésion, et il faudra y remédier avant le déplacement à l’Allianz Arena en Ligue des Champions face au Bayern de Munich en Décembre et pour être sûr de faire la grande saison promise.

    Cavani, le guerrier qui marque pour sauver la soirée.

    Mais c’est là la force du PSG d’aujourd’hui, même dans un mauvais soir, même réduit à 10, les joueurs ont su réagir. Si on peu déplorer le manque d’action qui conduit à l’obligation de réaction ainsi que le penalty oublié pour une main flagrante d’Amavy, on peut noter le rôle, encore une fois magistralement tenu par le numéro 9 parisien, Edinson Cavani. Alors oui le match aurait été différent à 2-1, oui il aurait pu rendre la tâche plus facile à son équipe en marquant plus tôt dans le match , mais il a su prendre ses responsabilités en fin de match en concrétisant un coup-franc somptueux à la 93ème minute. On retient encore une détermination exemplaire.

    Donc du Grand Cavani, brouillon, pas très technique, mais finalement toujours présent. Il y a bien d’autres problèmes à régler que la forme de l’Uruguayen.Ce match a permis de mettre en évidence le besoin de travail et de remise en question du PSG.

    By
    @
    OTER ?>