Restez connectés avec nous

Adversaires

Montpellier perd et s’en fout de Paris

Pendant que le PSG obtenait le point du match nul (2-2) sur la pelouse de Caen, samedi soir, Montpellier s’inclinait à Nancy (1-0) et finissait la rencontre à 9. Une désillusion pour les Montpelliérains, qui font semblant de ne pas s’intéresser au parcours du PSG.

« On s’en fout de Paris. Je sais que j’ai perdu deux garçons ce soir (Hilton et Stambouli exclus, NDLR). Je trouve que c’est vraiment dommage. Maintenant, pour la suite, il y a du monde, on a des joueurs frais, de jeunes joueurs. Ils auront leur baptême du feu en Corse. Cela ne change rien qu’on soit second, premier. Il faut avancer. Ce soir, on a pris zéro point. Devant, ils prennent un point, ce n’est pas catastrophique. Derrière, s’ils gagnent, ils nous prendront trois points. Il n’y a rien de joué. Tout est encore faisable. Les matches, on va les prendre les uns après les autres. Ce qui est embêtant, ce n’est pas de perdre des joueurs sur un match, c’est sur la durée. J’espère que le rapport sera favorable. Il ne me reste plus que cela », a déclaré René Girard, qui n’a pas cessé de pester contre l’arbitre, qui a exclu deux de ses joueurs en plus d’accord un penalty aux Nancéiens.

De son côté, Olivier Giroud s’est montré plus mesuré et sait qu’il n’y a que deux points entre son équipe et le leader parisien. « C’est notre première défaite en 2012. Il va falloir la digérer, l’analyser et repartir en Championnat. A la maison, il va falloir prendre un maximum de points. On reste dans le coup. En plus Paris n’a pas gagné, on les garde à portée de tir », a observé le meilleur buteur du championnat, muet hier soir sur la pelouse synthétique du stade Marcel-Picot.

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires