Adversaires

OL / PSG – Le Progrès « démontrer qu’ils sont durs à chatouiller dans leur domaine »

OL / PSG - Le Progrès "démontrer qu’ils sont durs à chatouiller dans leur domaine"
Publie le 27/02/2016 a 18:20



  • Demain soir, en clôture de la 28e journée de Ligue 1, l’Olympique Lyonnais accueille le Paris Saint-Germain. Difficile d’être confiance à Lyon avec 39 points au compteur face aux 73 des Parisiens. Mais Le Progrès, le journal régional, a tenté de montrer qu’il y a de quoi croire à un exploit.

    « L’Olympique Lyonnais a pris possession de son Parc OL avec une certaine aisance. Et il aura l’occasion de mesurer devant le Paris-Saint-Germain demain soir, à quel point sa nouvelle enceinte peut décupler ses forces. C’est un fait, en quatre matches dans sa nouvelle arène (Troyes, Marseille, Bordeaux, Caen), le club lyonnais n’a pas encore mordu la poussière et a même trouvé le chemin des filets à douze reprises.

    Face à l’armada parisienne, l’équipe de Bruno Genesio tâchera de s’appuyer sur les 58 000 spectateurs annoncés, et prêts sans doute à aider ‘leurs petits’, s’ils montrent courage et ténacité. (…)

    Le dernier entraîneur visiteur à avoir investi les lieux, Patrice Garande avec le Stade Malherbe de Caen, était assez élogieux : ‘Quand on arrive ici on sent que l’on est à l’OL, il y a du Olympique Lyonnais de partout, et on voit que les joueurs lyonnais ont très bien trouvé leurs repères dans ce stade. À Lyon, et je suis Lyonnais, je peux le dire, on joue au ballon, ça veut dire quelque chose. Il y a tout dans ce stade pour jouer à la lyonnaise’.

    Devant le PSG qu’il affronte pour la cinquième fois de la saison et qu’il n’a toujours pas terrassé (4 défaites), l’Olympique Lyonnais tâchera de rester invaincu dans son stade et qui sait…

    (…) Toujours invaincu en L1, le PSG aura comme challenge celui d’éteindre le Parc OL. Alors les Olympiens même en partant de loin tâcheront de démontrer qu’ils sont durs à chatouiller dans leur domaine. »

    L’OL peut en effet se sentir fort de son invincibilité à domicile, mais résister aux 4 équipes reçues puisque son départ de Gerland n’est pas forcément une grande preuve. Troyes est dernier, alors que Marseille, Bordeaux et Caen ont connu un début d’année 2016 difficile.

    De toute façon, il n’est presque pas nécessaire de rappeler que le PSG est au-dessus de la Ligue 1 et que c’est un match à part. D’ailleurs, Le Progrès ose à peine parler d’une victoire et se concentre plutôt sur l’obtention d’un nul, ou au moins bien figurer face au PSG.

    Devant son public, sur un plutôt bon terrain, Lyon est dans de bonnes conditions pour affronter Paris. Seulement, les nombreux absents côtés lyonnais (Tolisso, Valbuena, Grenier, Umtiti, Jallet et Fekir) cassent un peu un possible optimisme.

    Le PSG est favori dans tout ses matchs sur la scène nationale et cette rencontre ne fait pas exception. Mais les Gones se battront, bien poussés par leur public, cela ne fait aucun doute.

    Publie le 27/02/2016 a 18:20

    OL / PSG – Le Progrès « démontrer qu’ils sont durs à chatouiller dans leur domaine »

    Demain soir, en clôture de la 28e journée de Ligue 1, l’Olympique Lyonnais accueille le Paris Saint-Germain. Difficile d’être confiance à Lyon avec 39 points au compteur face aux 73 des Parisiens. Mais Le Progrès, le journal régional, a tenté de montrer qu’il y a de quoi croire à un exploit.

    « L’Olympique Lyonnais a pris possession de son Parc OL avec une certaine aisance. Et il aura l’occasion de mesurer devant le Paris-Saint-Germain demain soir, à quel point sa nouvelle enceinte peut décupler ses forces. C’est un fait, en quatre matches dans sa nouvelle arène (Troyes, Marseille, Bordeaux, Caen), le club lyonnais n’a pas encore mordu la poussière et a même trouvé le chemin des filets à douze reprises.

    Face à l’armada parisienne, l’équipe de Bruno Genesio tâchera de s’appuyer sur les 58 000 spectateurs annoncés, et prêts sans doute à aider ‘leurs petits’, s’ils montrent courage et ténacité. (…)

    Le dernier entraîneur visiteur à avoir investi les lieux, Patrice Garande avec le Stade Malherbe de Caen, était assez élogieux : ‘Quand on arrive ici on sent que l’on est à l’OL, il y a du Olympique Lyonnais de partout, et on voit que les joueurs lyonnais ont très bien trouvé leurs repères dans ce stade. À Lyon, et je suis Lyonnais, je peux le dire, on joue au ballon, ça veut dire quelque chose. Il y a tout dans ce stade pour jouer à la lyonnaise’.

    Devant le PSG qu’il affronte pour la cinquième fois de la saison et qu’il n’a toujours pas terrassé (4 défaites), l’Olympique Lyonnais tâchera de rester invaincu dans son stade et qui sait…

    (…) Toujours invaincu en L1, le PSG aura comme challenge celui d’éteindre le Parc OL. Alors les Olympiens même en partant de loin tâcheront de démontrer qu’ils sont durs à chatouiller dans leur domaine. »

    L’OL peut en effet se sentir fort de son invincibilité à domicile, mais résister aux 4 équipes reçues puisque son départ de Gerland n’est pas forcément une grande preuve. Troyes est dernier, alors que Marseille, Bordeaux et Caen ont connu un début d’année 2016 difficile.

    De toute façon, il n’est presque pas nécessaire de rappeler que le PSG est au-dessus de la Ligue 1 et que c’est un match à part. D’ailleurs, Le Progrès ose à peine parler d’une victoire et se concentre plutôt sur l’obtention d’un nul, ou au moins bien figurer face au PSG.

    Devant son public, sur un plutôt bon terrain, Lyon est dans de bonnes conditions pour affronter Paris. Seulement, les nombreux absents côtés lyonnais (Tolisso, Valbuena, Grenier, Umtiti, Jallet et Fekir) cassent un peu un possible optimisme.

    Le PSG est favori dans tout ses matchs sur la scène nationale et cette rencontre ne fait pas exception. Mais les Gones se battront, bien poussés par leur public, cela ne fait aucun doute.




  • Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC - Iniesta "Ce sera compliqué, mais nous devons y croire"

    LDC – Iniesta « Ce sera compliqué, mais nous devons y croire »

    Adversaires

    Aujourd’hui, suite à l’entrainement matinal, le milieu de terrain du FC Barcelone de 32 ans, André Iniesta ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Emjeïsa mis à jour un post"OM/PSG - Rod Fanni "On n’a pas été à notre niveau (...) l’écart se voit""
    16 hours ago
    Emjeïsa mis à jour un post"OM/PSG - Malleville "On s’est fait piétiner. Même les joueurs de Paris ont été étonnés""
    19 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Amandine Henry "On est contente ce soir, c’était un beau match"

    Féminines – Amandine Henry « On est contente ce soir, c’était un beau match »

    Actu Féminin

    Après la victoire de l’Olympique Lyonnais à Montpellier, le Paris Saint-Germain n’avait pas le droit à ...

    Vidéos PSG

    OL / PSG – Le Progrès « démontrer qu’ils sont durs à chatouiller dans leur domaine »

    OL / PSG - Le Progrès "démontrer qu’ils sont durs à chatouiller dans leur domaine" <Adversaires , Ligue 1

    Demain soir, en clôture de la 28e journée de Ligue 1, l’Olympique Lyonnais accueille le Paris Saint-Germain. Difficile d’être confiance à Lyon avec 39 points au compteur face aux 73 des Parisiens. Mais Le Progrès, le journal régional, a tenté de montrer qu’il y a de quoi croire à un exploit.

    « L’Olympique Lyonnais a pris possession de son Parc OL avec une certaine aisance. Et il aura l’occasion de mesurer devant le Paris-Saint-Germain demain soir, à quel point sa nouvelle enceinte peut décupler ses forces. C’est un fait, en quatre matches dans sa nouvelle arène (Troyes, Marseille, Bordeaux, Caen), le club lyonnais n’a pas encore mordu la poussière et a même trouvé le chemin des filets à douze reprises.

    Face à l’armada parisienne, l’équipe de Bruno Genesio tâchera de s’appuyer sur les 58 000 spectateurs annoncés, et prêts sans doute à aider ‘leurs petits’, s’ils montrent courage et ténacité. (…)

    Le dernier entraîneur visiteur à avoir investi les lieux, Patrice Garande avec le Stade Malherbe de Caen, était assez élogieux : ‘Quand on arrive ici on sent que l’on est à l’OL, il y a du Olympique Lyonnais de partout, et on voit que les joueurs lyonnais ont très bien trouvé leurs repères dans ce stade. À Lyon, et je suis Lyonnais, je peux le dire, on joue au ballon, ça veut dire quelque chose. Il y a tout dans ce stade pour jouer à la lyonnaise’.

    Devant le PSG qu’il affronte pour la cinquième fois de la saison et qu’il n’a toujours pas terrassé (4 défaites), l’Olympique Lyonnais tâchera de rester invaincu dans son stade et qui sait…

    (…) Toujours invaincu en L1, le PSG aura comme challenge celui d’éteindre le Parc OL. Alors les Olympiens même en partant de loin tâcheront de démontrer qu’ils sont durs à chatouiller dans leur domaine. »

    L’OL peut en effet se sentir fort de son invincibilité à domicile, mais résister aux 4 équipes reçues puisque son départ de Gerland n’est pas forcément une grande preuve. Troyes est dernier, alors que Marseille, Bordeaux et Caen ont connu un début d’année 2016 difficile.

    De toute façon, il n’est presque pas nécessaire de rappeler que le PSG est au-dessus de la Ligue 1 et que c’est un match à part. D’ailleurs, Le Progrès ose à peine parler d’une victoire et se concentre plutôt sur l’obtention d’un nul, ou au moins bien figurer face au PSG.

    Devant son public, sur un plutôt bon terrain, Lyon est dans de bonnes conditions pour affronter Paris. Seulement, les nombreux absents côtés lyonnais (Tolisso, Valbuena, Grenier, Umtiti, Jallet et Fekir) cassent un peu un possible optimisme.

    Le PSG est favori dans tout ses matchs sur la scène nationale et cette rencontre ne fait pas exception. Mais les Gones se battront, bien poussés par leur public, cela ne fait aucun doute.

    By
    @https://twitter.com/BottemanneNicol
    OTER ?>