Restez connectés avec nous

Adversaires

Olivier Delcourt « Le PSG, c’est une vraie locomotive pour le football français »

Les acteurs du monde du football qui s’expriment sur le Paris Saint-Germain sont nombreux, surtout lorsqu’il s’agit de casser du sucre sur la direction ou les joueurs.  C’est le sacerdoce de tout supporter parisien, mais on peut apercevoir un changement dans la ligne de conduite des déclarations sur le club parisien. Les critiques pleuvent, mais certains reconnaissent que le PSG apporte une nouvelle dimension au football français. Olivier Delcourt, président du club de Dijon, fait partie, à l’instar de Laurent Nicollin, président du MHSC, de ceux qui reconnaissent cette qualité au club de la capitale  : 

« Agacé par les propos d’Aulas? Non, ça n’a pas lieu d’agacer. Mais il y a de quoi d’être fier d’avoir un grand club comme le PSG. Si on veut un jour gagner la Ligue des Champions, il faut des grands joueurs. Ce que fait le PSG, c’est tout ce qu’il faut pour gagner un jour ce titre. Je leur souhaite sincèrement. C’est une vraie locomotive pour le football français. », a-t-il affirmé au micro de SFR Sport.

Depuis le rachat du PSG par QSI, l’Olympique Lyonnais, et son très célèbre président Jean-Michel Aulas, ne font que radoter sur l’écart entre les clubs (alors que Lyon finit toujours plus loin que 6 points derrière le PSG). Le FC Barcelone, quant à lui, s’exprime sur la perte de Neymar, qu’il aurait pu garder à condition de lui proposer un vrai projet. Deux clubs qui ne cessent de s’en prendre aux Rouges et Bleus pour les mauvaises raisons.

Paris a aidé le championnat de France à grandir.

La déclaration de Delcourt est criante de vérité. Depuis l’arrivée de Nasser Al-Khelaïfi, président du club francilien, et des investisseurs qataris, le championnat de France s’est totalement métamorphosé.

Aujourd’hui, on peut voir évoluer des joueurs comme Balotelli ou Sneijder fouler les pelouses de Ligue 1, à la recherche d’un second souffle dans leur carrière. L’Hexagone aura vu des entraîneurs d’un tout autre calibre sur les bancs, à l’image de Carlo Ancelotti ou encore Claudio Ranieri et Marcelo Bielsa.

Enfin, les droits télés risquent fort d’en s’envoler à la prochaine négociation et tout le monde en profitera. La Ligue 1 bénéficie aujourd’hui d’une couverture médiatique sans précédent, et qui ne semble pas prête à diminuer.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires