Restez connectés avec nous

Clasico

OM-PSG : place au clasico de prestige !

Publicités

Depuis samedi soir et la victoire de Montpellier à Sochaux (1-3), les Parisiens ne sont plus leaders du Championnat. Battre Marseille au stade Vélodrome pour récupérer le trône fait saliver d’avance. Surtout que ce duel au sommet sera le premier sous l’ère qatarie. Si les Rouges et Bleus restent sur une défaite face à Nancy (0-1) lors de la précédente journée de Ligue 1, ils ne se trouvent pas pour autant au pied du mur. On ne peut pas en dire autant pour les Phocéens. Une nouvelle contre-performance ce dimanche les plongerait inévitablement dans une crise profonde. Pour Antoine Kombouaré, affronter le vice-champion de France dans un tel contexte est une aubaine. « Je ne vais pas faire l’hypocrite. Aujourd’hui, c’est le bon moment pour jouer Marseille. Maintenant, on sait que c’est un match particulier pour les deux équipes. Forcément, tout ce qu’on a pu dire sur Marseille peut être balayé dimanche soir. Ils vont tout faire pour sauver leur mauvaise semaine par un gros résultat face à nous. On va affronter des joueurs qui vont être dans les meilleures conditions psychologiques. Car je pense que Didier Deschamps et moi, on n’aura pas trop besoin de motiver nos joueurs », a confié le technicien kanak en conférence de presse d’avant-match.

Lugano a le profil

Jérémy Ménez et Momo Sissoko reviennent de suspension pour cette affiche de prestige. Les deux milieux de terrain seront probablement titularisés. Si l’international malien est associé à Blaise Matuidi pour débuter le match, il s’agira d’une première. Touché à la hanche, Siaka Tiéné ne sera pas présent dans le couloir gauche de la défense. En charnière centrale, c’est toujours l’incertitude qui plane au sujet de l’identité du joueur qui épaulera Mamadou Sakho. Kombouaré pourrait laisser une chance à Diego Lugano, dont le profil rugueux semble idéal pour prendre part à une rencontre sous haute tension. Le onze de départ francilien devrait ressembler à celui-ci : Sirigu – Ceara, Lugano (ou Camara), Sakho (cap.), Armand  – Sissoko, Matuidi, Ménez, Pastore, Nenê – Gameiro.

« On peut toujours connaître pire situation »

Côté marseillais, Didier Deschamps sera contraint de se passer des services de Rod Fanni, blessé à l’orteil. Victime d’un mal identique, Jérémy Morel est susceptible de tenir sa place en revanche. Fantomatique depuis le début de la saison, Lucho Gonzalez risque d’entamer ce clasico sur le banc de touche. L’entraîneur olympien pourrait lui préférer Morgan Amalfitano. Absent à l’entraînement vendredi pour des « raisons personnelles » (il a témoigné dans une affaire de viol, Ndlr.), Loïc Rémy sera aligné seul à la pointe de l’attaque. Même si Didier Deschamps ne jouera pas sa tête sur cette rencontre, les projecteurs seront braqués sur lui. « On peut toujours connaître pire situation, ça peut être mieux aussi. Il y a des aléas parfois… C’est comme ça… L’avant-match de ce type de rencontre, c’est toujours très animé », relativise l’ancien capitaine de l’équipe de France, qui  préfère ne pas s’attarder pas sur la fragilité de son statut.

Statistiques et pronostics

Malgré le climat délétère qui règne à l’OM, c’est l’équipe du sud de la France qui part favorite (cotes : 2,40 pour une victoire phocéenne, 2,90 le nul et 3 pour un succès parisien). Cette saison, les Marseillais ont perdu leurs quatre matches face aux clubs du top 5 (2-3 contre Lille, 0-1 contre Rennes, 0-2 contre Lyon, 0-1 contre Montpellier). Paris ne s’est plus imposé au Stade Vélodrome depuis la saison 2008-2009 (2-4). Toutefois, l’équipe de la capitale ne s’est encore jamais inclinée à l’extérieur en Ligue 1 cette saison (trois victoires et quatre nuls). Marseille a inscrit 99 buts face au PSG depuis 1971 et cherchera forcément à arrondir ce nombre. Ce clasico pourrait également  être l’occasion pour le PSG d’atteindre les 2000 buts inscrits dans l’histoire du club en première division. Et si Javier Pastore inscrivait un doublé pour y parvenir ?

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Clasico