Ligue 1

Paris neutralisé par Bordeaux

Publie le 06/11/2011 a 23:06



  • 20 points. C’est ce qui pouvait ce soir séparer Bordeaux du PSG, en cas de victoire du leader du championnat sur le quinzième. Un gouffre, surtout que ces Girondins, comme Antoine Kombouaré l’avait rappelé, étaient «il n’y a pas si longtemps» sur le toit de la Ligue 1. C’était donc une équipe bordelaise moribonde et sans aucune victoire à domicile cette saison qui accueillait l’armada parisienne.

    Sous les yeux de Jean-Claude Blanc, les Parisiens ont attaqué le match par le bon bout. Ils ont d’ailleurs eu la très bonne idée d’ouvrir le score dès la 9e minute par l’intermédiaire de Sissoko, qui a repris de la tête un corner de Nenê (0-1, 9e). Un but qui aurait pu replonger les Bordelais dans leurs travers du début de saison. Mais malheureusement, la défense parisienne a fait l’erreur de laisser Trémoulinas ajuster son centre pour la tête de Gouffran, qui a égalisé dans la foulée (1-1, 13e).

    Sirigu et Carrasso mis à contribution

    Dans «un stade qui ne réussit pas» au club de la capitale (Armand) et qui avait pour l’occasion décidé d’arrêter son boycott, il a fallu attendre la demi-heure de jeu pour voir Plasil tester Sirigu. Mais le portier italien a encore montré qu’il était impérial dans les airs (31e). Nenê a aussi tenté sa chance mais Carrasso a pu boxer sa tentative (35e). La deuxième mi-temps a d’ailleurs vu ces mêmes hommes s’illustrer. Nenê a perforé la défense girondine pour finalement buter sur Planus (48e) et Sirigu est resté vigilent sur un coup franc lointain de Ben Khalfallah (73e).

    Peu aidés par un apport quasi-nul des latéraux et un Jérémy Ménez souvent nonchalant, Nenê et Pastore ont persisté à passer par l’axe tandis que Gameiro était bien impuissant face à Sané et Planus. Seul Sakho a réussi à égayer la fin de match en déviant d’abord un centre de Diabaté au ras de son poteau (69e) puis en plaçant sa tête sur un centre de Nenê (76e).

    Les sorties de Ménez (78e), Nenê (79e) et la rentrée d’Armand (87e) ont alors fait comprendre aux 29 496 spectateurs de Chaban-Delmas  que ce partage des points ne déplaisait finalement pas tant que ça aux deux équipes. Alors oui, avant cette salvatrice trêve internationale, Paris manque l’occasion de prendre 5 points d’avance sur Montpellier, mais reste invaincu et conserve son trône. On s’en contentera.

    Publie le 06/11/2011 a 23:06

    Paris neutralisé par Bordeaux

    20 points. C’est ce qui pouvait ce soir séparer Bordeaux du PSG, en cas de victoire du leader du championnat sur le quinzième. Un gouffre, surtout que ces Girondins, comme Antoine Kombouaré l’avait rappelé, étaient «il n’y a pas si longtemps» sur le toit de la Ligue 1. C’était donc une équipe bordelaise moribonde et sans aucune victoire à domicile cette saison qui accueillait l’armada parisienne.

    Sous les yeux de Jean-Claude Blanc, les Parisiens ont attaqué le match par le bon bout. Ils ont d’ailleurs eu la très bonne idée d’ouvrir le score dès la 9e minute par l’intermédiaire de Sissoko, qui a repris de la tête un corner de Nenê (0-1, 9e). Un but qui aurait pu replonger les Bordelais dans leurs travers du début de saison. Mais malheureusement, la défense parisienne a fait l’erreur de laisser Trémoulinas ajuster son centre pour la tête de Gouffran, qui a égalisé dans la foulée (1-1, 13e).

    Sirigu et Carrasso mis à contribution

    Dans «un stade qui ne réussit pas» au club de la capitale (Armand) et qui avait pour l’occasion décidé d’arrêter son boycott, il a fallu attendre la demi-heure de jeu pour voir Plasil tester Sirigu. Mais le portier italien a encore montré qu’il était impérial dans les airs (31e). Nenê a aussi tenté sa chance mais Carrasso a pu boxer sa tentative (35e). La deuxième mi-temps a d’ailleurs vu ces mêmes hommes s’illustrer. Nenê a perforé la défense girondine pour finalement buter sur Planus (48e) et Sirigu est resté vigilent sur un coup franc lointain de Ben Khalfallah (73e).

    Peu aidés par un apport quasi-nul des latéraux et un Jérémy Ménez souvent nonchalant, Nenê et Pastore ont persisté à passer par l’axe tandis que Gameiro était bien impuissant face à Sané et Planus. Seul Sakho a réussi à égayer la fin de match en déviant d’abord un centre de Diabaté au ras de son poteau (69e) puis en plaçant sa tête sur un centre de Nenê (76e).

    Les sorties de Ménez (78e), Nenê (79e) et la rentrée d’Armand (87e) ont alors fait comprendre aux 29 496 spectateurs de Chaban-Delmas  que ce partage des points ne déplaisait finalement pas tant que ça aux deux équipes. Alors oui, avant cette salvatrice trêve internationale, Paris manque l’occasion de prendre 5 points d’avance sur Montpellier, mais reste invaincu et conserve son trône. On s’en contentera.




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Wassa

      no comment ce match; trop decevant.  ils jouent un match de ligue 1 ou un match du quartier 

    • Garry88

      Prestation vraiment decevante ya rien eu pendant ce match je plein vraiment gameiro qui ne reçois aucun ballon personne ne joue ac lui pourtan c pas comme si qui ne fesait pas d’ apel de balle et puis que dire de pastore encore une fois transparent jve bien qu on dise que c la fatigue mais a un moment ça passe plus aucune envie sur le terrain on a l impression qui s’amuse plus j espère vraiment que cet trêve va lui faire du bien sinon sissoko monte vraiment en puissance

    • poloclub1976

      pastore inexistant, sisoko bon match carton severe, et le pauvre gameiro jamais de ballon, paris devrait jouer avec:
                      sirigu
      ceara  sakho camara tiene

        menez             nene
                 pastore
      car kevin il a ete inexistant la faute a qui??? et cela fait plusieurs matchs…..
      mais aussi les changements pkoi ne pas faire rentrer erding a la place de bodmer ou pastore et cela plutot dans la partie 2 attaquants faut mieux qu’1 

      • Kakashigoldsaint

        D’accord avec toi pour les deux attaquants!

    • Panamkiller

      Degoute, laisse tombé le problème est qu’il nous manque un makelele c’est trop la ( personne qui gueule sur le terrain ) !!!

      Consigne pas respecté !!
      Bodmer dsl trop lent c’est chaud !!!
      Menez doit apprendre a regardé le jeux mince
      Nene a fait de bonne chose mais garde trop le ballon .

      Ak
      baehebeck loooooool changement inutile je préfère kebano.
       
      FUCK LARBITRE

    • Flgcorp Flg

      l’année dernière a chaque fois que paris avait l’occasion de prendre la 1er place il louper le coche 

      cette année a chaque fois que l’on doit ECRASER des equipes inférieures a nous on les laisse nous DOMINER oui j’ai bien dit dominer traiter moi de footix mais vous avez pas vu le meme match que moi si vous dites que paris a dominer ces equipes inférieures on a chaque fois produit un jeu plus JOLIE que nous sa craint
      certes la seconde mi-temps est meilleure mais sa reste très faible

      on aurait du écraser bordeaux on est plus fort qu’eux et sa c’est une réalité

      certes on reste premier mais je crois qu’il faut qu’on ce calme tant que notre equipe et surtout nos joueurs et notre coach n’auront pas définit un jeu a donner a cette equipe 
      on a aucun style de jeu chacun joue comme il veux c’est grave quand meme!!!!!

      menez il fait son mea culpa mais continue a jouer sans faire de passes
      pastore doit être sur le banc pour un repos mériter et une remise en forme mais notre AK lui laisse pas l’occasion de souffler boumer peut jouer a sa place il a les qualité bordel

      gameiro il court il court il court le pauvre mais il court toujours sans ballons sa doit lui manquer lorient ou il avait des ballons sur pratiquement tous ces appels 

      bref on perd pas mais sa fait maintenant 4_5 matchs qu’on accumule de la déception 

      mais bon on est premier et c’est sa qui compte quand meme 

      • Jayvy1984

        On est leader avec un effectif a 80% nouveau il y a 5 mois la plus par des joueur se connaissait meme pas donc on ne peu pas faire du bo jeux tous de suite, faut laissé du temps a cette équipe .

        • Flgcorp Flg

          sa je le sais moi le premier je le pense faut laisser du temps mais 
          un moment faut pas déconner on laisse du temps pour installer un style d ejeu 

          mais arrête moi si je me trompe tous ces joueurs sont pro non? bon donc tu laisse combien de temps a des pros pour ce faire des simple passes pour suivre les mouvements de l’attaquant  etc etc etc 

          combien de temps tu leur laisse pour juste jouer au foot…

          • Okocha

            C’est trop extreme comme réaction. Comme dit au dessus seulemnt 3 mois de compét, un effectif nouveau (les 4 devants, n’ont jamais joué ensemble), et surtout pas de possibilité de bien travailler la relation entre les joueurs avec 1 match tout les 3 jours.
            Ca reste 1 points de pris à l’extérieur.

    • Kakashigoldsaint

      Cool l’arbitre! Sinon bravo aux bordelais. Typiquement le genre de match qui prouve que:
      1-Matuidi est difficile à remplacer
      2-On a pas pas un banc aussi fourni que ce que l’on dit partout, il manque clairement un attaquant et des doublures Ménez et Néné.
      La trêve va nous faire du bien, dommage que Ménez et Javier soient sélectionnés…

      • Flgcorp Flg

        Matuidi est indispensable y’a pas photo 

        menez et néné sont les rois ils savent qu’ils sont intouchable AUCUNE concurrence sa craint

        le retour d’hoarau va obliger l’équipe a jouer différemment 

        AK doit mettre pastore sur le banc il doit ce reposer c’est pas une machine et sa sa faut pour 
        GAmeiro,menez,néné, 

        • Kakashigoldsaint

          un match ou deux pour Pastore sur le banc et, on joue en 442 sans lui.
          Sirigu
          Jallet Camara (ou Lugano/Bisevac) Sakho Armand (Tiéné)
          Ménez Bodmer Sissoko (s’il a pas de rouge) Néné
          Gameiro Erding
          Je me doute que la présence de Mev va faire rire beaucoup de monde, mais je pense que pour Gameiro avoir un compatriote en attaque lui ouvre des espaces supplémentaires

          • Flgcorp Flg

            c’est clair avec deux pointes et surtout erding qui décroche sa ouvrira des portes a gameiro

    • Flgcorp Flg

      ridicule

    • Yaya92

      neutralisé?Il y a eu match nul…

      • Kakashigoldsaint

        donc neutralisé

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    LDC – Lukoki « ils ne communiquaient pas entre eux…ils ne jouaient pas en équipe »

    Adversaires

    Jody Lukoki, ailier droit de 24 ans de Ludogorets, a été interrogé par L’Equipe à propos du match ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Mercato - Lucas Alario, cible du PSG selon RMC"
    21 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."Dugarry: Ben Arfa "Comment on peut avoir aussi peu d’intelligence footballistique ?""
    22 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Lair "On veut gagner ce match pour jouer une petite finale face à l'Olympique Lyonnais"

    Féminines – Lair « On veut gagner ce match pour jouer une petite finale face à l’Olympique Lyonnais »

    Actu Féminin

    Ce samedi 10 décembre, l’équipe féminine du Paris Saint-Germain reçoit Juvisy à Saint-Germain-en-Laye dans le cadre ...

    Vidéos PSG

    Paris neutralisé par Bordeaux

    <Ligue 1 , Une

    20 points. C’est ce qui pouvait ce soir séparer Bordeaux du PSG, en cas de victoire du leader du championnat sur le quinzième. Un gouffre, surtout que ces Girondins, comme Antoine Kombouaré l’avait rappelé, étaient «il n’y a pas si longtemps» sur le toit de la Ligue 1. C’était donc une équipe bordelaise moribonde et sans aucune victoire à domicile cette saison qui accueillait l’armada parisienne.

    Sous les yeux de Jean-Claude Blanc, les Parisiens ont attaqué le match par le bon bout. Ils ont d’ailleurs eu la très bonne idée d’ouvrir le score dès la 9e minute par l’intermédiaire de Sissoko, qui a repris de la tête un corner de Nenê (0-1, 9e). Un but qui aurait pu replonger les Bordelais dans leurs travers du début de saison. Mais malheureusement, la défense parisienne a fait l’erreur de laisser Trémoulinas ajuster son centre pour la tête de Gouffran, qui a égalisé dans la foulée (1-1, 13e).

    Sirigu et Carrasso mis à contribution

    Dans «un stade qui ne réussit pas» au club de la capitale (Armand) et qui avait pour l’occasion décidé d’arrêter son boycott, il a fallu attendre la demi-heure de jeu pour voir Plasil tester Sirigu. Mais le portier italien a encore montré qu’il était impérial dans les airs (31e). Nenê a aussi tenté sa chance mais Carrasso a pu boxer sa tentative (35e). La deuxième mi-temps a d’ailleurs vu ces mêmes hommes s’illustrer. Nenê a perforé la défense girondine pour finalement buter sur Planus (48e) et Sirigu est resté vigilent sur un coup franc lointain de Ben Khalfallah (73e).

    Peu aidés par un apport quasi-nul des latéraux et un Jérémy Ménez souvent nonchalant, Nenê et Pastore ont persisté à passer par l’axe tandis que Gameiro était bien impuissant face à Sané et Planus. Seul Sakho a réussi à égayer la fin de match en déviant d’abord un centre de Diabaté au ras de son poteau (69e) puis en plaçant sa tête sur un centre de Nenê (76e).

    Les sorties de Ménez (78e), Nenê (79e) et la rentrée d’Armand (87e) ont alors fait comprendre aux 29 496 spectateurs de Chaban-Delmas  que ce partage des points ne déplaisait finalement pas tant que ça aux deux équipes. Alors oui, avant cette salvatrice trêve internationale, Paris manque l’occasion de prendre 5 points d’avance sur Montpellier, mais reste invaincu et conserve son trône. On s’en contentera.

    By
    @
    OTER ?>