Restez connectés avec nous

Ligue 1

Paris stoppe sa série face à Nancy

Le premier face à l’avant-dernier. La deuxième meilleure attaque de Ligue 1 contre la plus mauvaise. Comme l’avait annoncé Jean Fernandez, le rapport de force était pour le moins «déséquilibré» ce soir entre le PSG et Nancy. D’autant plus que les Nancéiens étaient privés de Niculae, blessé, et qu’Antoine Kombouaré avait pu aborder ce match avec un peu plus de sérénité suite aux démentis sur l’arrivée de Carlo Ancelotti.

Toute la semaine, la question s’est posée de savoir qui allait marquer le 2000e but du club de la capitale en Ligue 1. Mais avant de marquer le 2000e, il fallait mettre au fond le 1999e ! Et celui qui a semblé le plus motivé à l’idée de rentrer dans l’histoire du club, c’est Nenê. Mais ni sa talonnade pour Matuidi (2e), ni ses centres pour Gameiro (4e) et Jallet (11e), ni sa frappe enroulée du gauche (5e) n’ont permis à Paris d’ouvrir le score.

Paris n’a pas trouvé la clé

Malgré les conseils d’Antoine Kombouaré pour forcer le «double-verrou» nancéien (5 défenseurs, 4 milieux défensifs), les Parisiens ont ensuite montré des signes inquiétants d’impatience. Ils se sont alors heurtés aux contres lorrains, dont Lemaître (6e) et Karaboué (21e) n’ont pas su profiter. Et puis…plus rien. À part deux tentatives sans conviction de Pastore. À part les sifflets nourris du Parc après 45 minutes.

Impatient mais pas rancunier, le Parc a redonné de la voix dès le retour des vestiaires. Mais les sifflets sont malheureusement vite revenus puisque Calvé, sur une remise de Karaboué, a trouvé le petit filet opposé de Sirigu d’une frappe enroulée imparable (0-1, 49e). La bronca aurait même pu redoubler d’intensité si l’Italien n’avait pas sorti une claquette exceptionnelle sur une tête d’Andre Luiz (67e).

Paris est alors gentiment passé à la vitesse supérieure mais Ndy Assembé a réalisé une double parade exceptionnelle face à Nenê et Bodmer (82e) après avoir été sauvé par sa transversale (79e). Hoarau, Chantôme et Leonardo l’avaient donc bien compris en quittant les tribunes à quelques minutes de la fin, le PSG ne reviendrait pas dans la partie. Le club de la capitale reste tout de même leader à la différence de buts mais devra, à l’image de Pastore, rapidement se remettre en question.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Ligue 1