Ligue 1

ASM-PSG : Au rythme de Chantôme

Publie le 07/05/2011 a 23:50



  • Coupet : Finalement apte à faire oublier les deux dernières sorties d’Edel, il n’a pas eu grand-chose à faire dans ce match, si ce n’est une ou deux interventions (12e, 55e) et une parade sur un tir flottant d’Haruna (21e).

    Cearà : Il a tenté beaucoup de centres et s’est appliqué (29e, 47e, 57e). Idem pour les longues touches. Remplacé par Kebano (81e).

    Camara : Fautif sur le but monégasque puisqu’il est devancé par Adriano (25e), il a été pris de vitesse par Welcome et commis la plupart des 5 fautes subies par l’attaquant de l’ASM. Mais a tout de même réussi 85 % de ses passes.

    Armand : Il a apporté toute sa sérénité derrière (6e, 15e) mais n’a pas été dangereux dans la surface adverse.

    Tiéné : À l’image de ce genou dans le dos de Moukandjo (26e) et de cet amorti poitrine pour Coupet (67e), il a semblé à la fois fébrile et sûr de lui.

    Makélélé : Présent dans les duels au milieu et à la récupération des deuxièmes ballons en fin de match, il a quand même perdu quelques ballons sur les 83 qu’il a joués. Averti à la 74e.

    Chantôme : D’abord brouillon comme le prouve ce centre raté (14e), il s’est ressaisi et a redonné de l’allant à son équipe en étant de plus en plus proche de la surface adverse au fur et à mesure de la rencontre. À la conclusion d’un jeu en triangle avec Erding et Bodmer, sa reprise a heurté la barre (29e).

    Jallet : À son actif : 80 ballons joués, une tête à côté (30e), quelques bonnes récupérations et un duel aérien remporté qui a poussé Muratori à offrir un but à Erding (51e).

    Bodmer : Précis et (presque) décisif dans ses transmissions (23e, 29e, 68e) contrairement à ses frappes (2e, 47e), il a été averti à la 55e et n’a pas apprécié d’être remplacé (69e). Giuly, son remplaçant, a été acclamé par Louis II avant de disparaître.

    Nenê : De retour en Principauté, «la cerise sur le gâteau» parisien, comme l’a surnommé l’entraîneur de l’ASM, n’a pas fait de miracles ce soir. Ces coups de pied arrêtés ont été bons mais pas décisifs et il a également mis une mi-temps à se mettre dans le bain avant de totaliser 83 ballons joués.

    Erding : Suivi de près par Hansson et Puygrenier, il n’a pas eu un match facile mais il a tout de même égalisé (51e) et aurait pu donner l’avantage au PSG (23e, 68e, 72e). Félicité par l’ensemble de ses coéquipiers pour son but, et notamment par Hoarau, qui sait ce que c’est de vivre une longue période sans marquer.

    Publie le 07/05/2011 a 23:50

    ASM-PSG : Au rythme de Chantôme

    Coupet : Finalement apte à faire oublier les deux dernières sorties d’Edel, il n’a pas eu grand-chose à faire dans ce match, si ce n’est une ou deux interventions (12e, 55e) et une parade sur un tir flottant d’Haruna (21e).

    Cearà : Il a tenté beaucoup de centres et s’est appliqué (29e, 47e, 57e). Idem pour les longues touches. Remplacé par Kebano (81e).

    Camara : Fautif sur le but monégasque puisqu’il est devancé par Adriano (25e), il a été pris de vitesse par Welcome et commis la plupart des 5 fautes subies par l’attaquant de l’ASM. Mais a tout de même réussi 85 % de ses passes.

    Armand : Il a apporté toute sa sérénité derrière (6e, 15e) mais n’a pas été dangereux dans la surface adverse.

    Tiéné : À l’image de ce genou dans le dos de Moukandjo (26e) et de cet amorti poitrine pour Coupet (67e), il a semblé à la fois fébrile et sûr de lui.

    Makélélé : Présent dans les duels au milieu et à la récupération des deuxièmes ballons en fin de match, il a quand même perdu quelques ballons sur les 83 qu’il a joués. Averti à la 74e.

    Chantôme : D’abord brouillon comme le prouve ce centre raté (14e), il s’est ressaisi et a redonné de l’allant à son équipe en étant de plus en plus proche de la surface adverse au fur et à mesure de la rencontre. À la conclusion d’un jeu en triangle avec Erding et Bodmer, sa reprise a heurté la barre (29e).

    Jallet : À son actif : 80 ballons joués, une tête à côté (30e), quelques bonnes récupérations et un duel aérien remporté qui a poussé Muratori à offrir un but à Erding (51e).

    Bodmer : Précis et (presque) décisif dans ses transmissions (23e, 29e, 68e) contrairement à ses frappes (2e, 47e), il a été averti à la 55e et n’a pas apprécié d’être remplacé (69e). Giuly, son remplaçant, a été acclamé par Louis II avant de disparaître.

    Nenê : De retour en Principauté, «la cerise sur le gâteau» parisien, comme l’a surnommé l’entraîneur de l’ASM, n’a pas fait de miracles ce soir. Ces coups de pied arrêtés ont été bons mais pas décisifs et il a également mis une mi-temps à se mettre dans le bain avant de totaliser 83 ballons joués.

    Erding : Suivi de près par Hansson et Puygrenier, il n’a pas eu un match facile mais il a tout de même égalisé (51e) et aurait pu donner l’avantage au PSG (23e, 68e, 72e). Félicité par l’ensemble de ses coéquipiers pour son but, et notamment par Hoarau, qui sait ce que c’est de vivre une longue période sans marquer.




  • Tags de l'article : , , , , , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    PSG/Celtic – L’équipe parisienne selon la presse : Kimpembe ou Marquinhos titulaire ?

    Autour du PSG

    Ce soir au Parc des Princes, le Paris Saint-Germain reçoit le Celtic Glasgow pour le compte ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia mis à jour un post"Rongier "Je ne suis pas encore au niveau du petit hibou""
    9 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."Benarbia "Si Cavani se blesse cette saison, le PSG n’a pas d’avant-centre""
    2 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Le PSG remporte largement le Classico après avoir été mené de 2 buts

    Féminines – Le PSG remporte largement le Classico après avoir été mené de 2 buts

    Actu Féminin

    Ce samedi, l’équipe féminine du Paris Saint-Germain était en déplacement à Marseille pour le compte de ...

    Vidéos PSG

    ASM-PSG : Au rythme de Chantôme

    <Ligue 1

    Coupet : Finalement apte à faire oublier les deux dernières sorties d’Edel, il n’a pas eu grand-chose à faire dans ce match, si ce n’est une ou deux interventions (12e, 55e) et une parade sur un tir flottant d’Haruna (21e).

    Cearà : Il a tenté beaucoup de centres et s’est appliqué (29e, 47e, 57e). Idem pour les longues touches. Remplacé par Kebano (81e).

    Camara : Fautif sur le but monégasque puisqu’il est devancé par Adriano (25e), il a été pris de vitesse par Welcome et commis la plupart des 5 fautes subies par l’attaquant de l’ASM. Mais a tout de même réussi 85 % de ses passes.

    Armand : Il a apporté toute sa sérénité derrière (6e, 15e) mais n’a pas été dangereux dans la surface adverse.

    Tiéné : À l’image de ce genou dans le dos de Moukandjo (26e) et de cet amorti poitrine pour Coupet (67e), il a semblé à la fois fébrile et sûr de lui.

    Makélélé : Présent dans les duels au milieu et à la récupération des deuxièmes ballons en fin de match, il a quand même perdu quelques ballons sur les 83 qu’il a joués. Averti à la 74e.

    Chantôme : D’abord brouillon comme le prouve ce centre raté (14e), il s’est ressaisi et a redonné de l’allant à son équipe en étant de plus en plus proche de la surface adverse au fur et à mesure de la rencontre. À la conclusion d’un jeu en triangle avec Erding et Bodmer, sa reprise a heurté la barre (29e).

    Jallet : À son actif : 80 ballons joués, une tête à côté (30e), quelques bonnes récupérations et un duel aérien remporté qui a poussé Muratori à offrir un but à Erding (51e).

    Bodmer : Précis et (presque) décisif dans ses transmissions (23e, 29e, 68e) contrairement à ses frappes (2e, 47e), il a été averti à la 55e et n’a pas apprécié d’être remplacé (69e). Giuly, son remplaçant, a été acclamé par Louis II avant de disparaître.

    Nenê : De retour en Principauté, «la cerise sur le gâteau» parisien, comme l’a surnommé l’entraîneur de l’ASM, n’a pas fait de miracles ce soir. Ces coups de pied arrêtés ont été bons mais pas décisifs et il a également mis une mi-temps à se mettre dans le bain avant de totaliser 83 ballons joués.

    Erding : Suivi de près par Hansson et Puygrenier, il n’a pas eu un match facile mais il a tout de même égalisé (51e) et aurait pu donner l’avantage au PSG (23e, 68e, 72e). Félicité par l’ensemble de ses coéquipiers pour son but, et notamment par Hoarau, qui sait ce que c’est de vivre une longue période sans marquer.

    By
    @
    OTER ?>