Ligue 1

PSG – OL : le choc des titans

Publie le 02/10/2011 a 01:55



  • Après s’être incliné face à Bilbao jeudi en Europa Ligue (2-0), le club de la capitale espère relancer sa « machine à gagner ». « Cette défaite est salutaire. On avait presque oublié ce que c’était de perdre et à quel point on détestait les défaites. J’espère une réaction de mes joueurs, je le leur ai dit », a confié Antoine Kombouaré en conférence de presse. En Championnat, le club de la capitale n’a plus perdu depuis la première journée, face à Lorient (0-1). A l’instar des Rouges et Bleus, les hommes de Rémi Garde ne se sont inclinés qu’une seule fois en Ligue 1 depuis la reprise. Les Rhodaniens possèdent un avantage de taille : ils ont bénéficié de 48 heures de récupération de plus que leur adversaire de ce dimanche. Face au Dinamo Zagreb (2-0), mardi dernier en Ligue des Champions, l’entraîneur lyonnais s’est même payé le luxe de faire sortir certains de ses meilleurs éléments, Gomis par exemple, assez tôt dans le match.

    Mini hécatombe à l’OL

    L’équipe francilienne ne devrait toutefois pas arriver « sur les rotules ». Kevin Gameiro et Jérémy Ménez n’ont pas fait le déplacement à Bilbao jeudi, tandis que Salvatore Sirigu et Blaise Matuidi étaient remplaçants lors de cette rencontre. Ce dimanche, ces quatre joueurs seront très probablement titularisés par Antoine Kombouaré. Hormis Mamadou Sakho et Guillaume Hoarau, le technicien kanak peut compter sur la quasi-totalité de son effectif. Ce qui devrait nous donner un onze de départ proche de celui-ci : Sirigu – Ceara, Lugano, Z. Camara, Tiéné – Bodmer, Matuidi – Ménez, Pastore, Nene – Gameiro. De son côté, Rémi Garde devra se passer des services de Lisandro, Grenier, Gourcuff, Cris et Ederson. « Lisandro était trop juste pour être dans le groupe. On est à la cinquième semaine. Le protocole prévoyait entre 4 et 6 semaines. Il y avait donc trop de risques. Gourcuff a sa cheville qui l’ennuie de temps en temps. Trop juste aussi. J’espère le récupérer complètement la semaine prochaine. Ederson est tout proche de la reprise… Grenier, j’espère le récupérer pas la semaine prochaine, mais la semaine suivante », a déclaré l’entraîneur des Gones sur le site officiel de l’OL.

    Rencontre au sommet

    Paris et l’OL ont actuellement le même nombre de points, de victoires, de buts marqués et de buts encaissés. Les comparaisons s’arrêtent là. Si les bons résultats lyonnais sont justifiés par un état d’esprit collectif irréprochable, ceux du PSG le sont souvent par l’addition d’individualités. Ce qui a tendance à énerver Antoine Kombouaré. « On est capables de jouer ensemble, contrairement à ce que j’entends. On est capable de réagir à condition de ne pas oublier les fondamentaux », assure « Casque d’Or ». Dernière confrontation avant la trêve internationale, cette rencontre constitue un véritable tournant de la saison. « C’est un match qui vaut plus que trois points, avec une grosse charge émotionnelle autour. Si on veut faire preuve d’ambition ensuite, il faudra le démontrer dimanche », avance l’Uruguayen Diego Lugano. Même son de cloche du côté du septuple champion de France. « C’est le choc des leaders du début de championnat, un très gros match. Ce sera un match de niveau Ligue des Champions entre deux équipes qui marchent bien en ce moment », estime Maxime Gonalons. Quant à Kombouaré, il ne passe pas par quatre chemins : « On reçoit Lyon : ce n’est pas un match à jouer, c’est un match à gagner ».

    Statistiques et pronostics

    C’est le PSG qui est donné favori par les bookmakers (la victoire parisienne est coté à 2,20, le nul à 2,90 et le succès lyonnais à 3). En championnat, les deux équipes se sont affrontées 32 fois au Parc des Princes : Paris s’est imposé dans 46% des cas (31% de matches nuls et 21% de victoires de l’OL). Notons que Hugo Lloris et consorts restent sur une défaite à l’extérieur en Ligue 1, à Caen (0-1). Dans ce type de grand rendez-vous, Javier Pastore sera encore plus observé que d’habitude. Un doublé de l’Argentin, loin d’être improbable, est coté à 10 contre 1.

    Arnaud Lapointe

    Publie le 02/10/2011 a 01:55

    PSG – OL : le choc des titans

    Après s’être incliné face à Bilbao jeudi en Europa Ligue (2-0), le club de la capitale espère relancer sa « machine à gagner ». « Cette défaite est salutaire. On avait presque oublié ce que c’était de perdre et à quel point on détestait les défaites. J’espère une réaction de mes joueurs, je le leur ai dit », a confié Antoine Kombouaré en conférence de presse. En Championnat, le club de la capitale n’a plus perdu depuis la première journée, face à Lorient (0-1). A l’instar des Rouges et Bleus, les hommes de Rémi Garde ne se sont inclinés qu’une seule fois en Ligue 1 depuis la reprise. Les Rhodaniens possèdent un avantage de taille : ils ont bénéficié de 48 heures de récupération de plus que leur adversaire de ce dimanche. Face au Dinamo Zagreb (2-0), mardi dernier en Ligue des Champions, l’entraîneur lyonnais s’est même payé le luxe de faire sortir certains de ses meilleurs éléments, Gomis par exemple, assez tôt dans le match.

    Mini hécatombe à l’OL

    L’équipe francilienne ne devrait toutefois pas arriver « sur les rotules ». Kevin Gameiro et Jérémy Ménez n’ont pas fait le déplacement à Bilbao jeudi, tandis que Salvatore Sirigu et Blaise Matuidi étaient remplaçants lors de cette rencontre. Ce dimanche, ces quatre joueurs seront très probablement titularisés par Antoine Kombouaré. Hormis Mamadou Sakho et Guillaume Hoarau, le technicien kanak peut compter sur la quasi-totalité de son effectif. Ce qui devrait nous donner un onze de départ proche de celui-ci : Sirigu – Ceara, Lugano, Z. Camara, Tiéné – Bodmer, Matuidi – Ménez, Pastore, Nene – Gameiro. De son côté, Rémi Garde devra se passer des services de Lisandro, Grenier, Gourcuff, Cris et Ederson. « Lisandro était trop juste pour être dans le groupe. On est à la cinquième semaine. Le protocole prévoyait entre 4 et 6 semaines. Il y avait donc trop de risques. Gourcuff a sa cheville qui l’ennuie de temps en temps. Trop juste aussi. J’espère le récupérer complètement la semaine prochaine. Ederson est tout proche de la reprise… Grenier, j’espère le récupérer pas la semaine prochaine, mais la semaine suivante », a déclaré l’entraîneur des Gones sur le site officiel de l’OL.

    Rencontre au sommet

    Paris et l’OL ont actuellement le même nombre de points, de victoires, de buts marqués et de buts encaissés. Les comparaisons s’arrêtent là. Si les bons résultats lyonnais sont justifiés par un état d’esprit collectif irréprochable, ceux du PSG le sont souvent par l’addition d’individualités. Ce qui a tendance à énerver Antoine Kombouaré. « On est capables de jouer ensemble, contrairement à ce que j’entends. On est capable de réagir à condition de ne pas oublier les fondamentaux », assure « Casque d’Or ». Dernière confrontation avant la trêve internationale, cette rencontre constitue un véritable tournant de la saison. « C’est un match qui vaut plus que trois points, avec une grosse charge émotionnelle autour. Si on veut faire preuve d’ambition ensuite, il faudra le démontrer dimanche », avance l’Uruguayen Diego Lugano. Même son de cloche du côté du septuple champion de France. « C’est le choc des leaders du début de championnat, un très gros match. Ce sera un match de niveau Ligue des Champions entre deux équipes qui marchent bien en ce moment », estime Maxime Gonalons. Quant à Kombouaré, il ne passe pas par quatre chemins : « On reçoit Lyon : ce n’est pas un match à jouer, c’est un match à gagner ».

    Statistiques et pronostics

    C’est le PSG qui est donné favori par les bookmakers (la victoire parisienne est coté à 2,20, le nul à 2,90 et le succès lyonnais à 3). En championnat, les deux équipes se sont affrontées 32 fois au Parc des Princes : Paris s’est imposé dans 46% des cas (31% de matches nuls et 21% de victoires de l’OL). Notons que Hugo Lloris et consorts restent sur une défaite à l’extérieur en Ligue 1, à Caen (0-1). Dans ce type de grand rendez-vous, Javier Pastore sera encore plus observé que d’habitude. Un doublé de l’Argentin, loin d’être improbable, est coté à 10 contre 1.

    Arnaud Lapointe




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Flgcorp Flg

      des fois je me dit que les supporteur de l’om qui viennent sur notre forum n’ont vraiment rien a faire de leur vie
      perso j’irais jamaissur le site de l’om ou autres je suis parisien je m’occupe de mon club pas besoin d’aller polémiquer sur les forum des autres
      bref

      sinon ce soir je pense qu’il faut juste voir sa comme un match a  3 point et c’est tout faut arrêter avec : c’est un match de LDC, c’est une finale, etc etc 

      certes c’est une belle affiche mais elle aura pas trop de conséquences si on gagne ce soir et derrière on enchaine une ou deux défaites choses que je ne souhaite pas bien entendu

      mais allez paris on va battre lyon de toute manière on fait toujours d beaux matchs face a lyon que ce soit au parc ou a gerland mais trop souvent on ce fait tuer par les arbitres ou cette foutu chance lyonnaise

      bref ALLEZ PARIS

    • Pauuuleta

      J’éspére qu’il n’alignera pas les milieux défensifs en mode Matuidi-Bodmer. Bodmer est juste infecte en milieux défensif.Et il s’entéte à les faires jouer ensembles sa me dégoute.

    • philmez69

      amis parisien ce soir c’est une machine que vous aurez en face de votre équipe,  » je taquine »

    • Pariguo10

      ah ah ah un rat qui squatte le site du psg!! avoue tu kif voir de vrai joueurs hein raton?? pastore gameiro menez lugano c plus bandant que morel nkoulou et amalfitano c sur et encore je suis sympa je parle pas de lucho et big mac!!! allez degage de la sale rat!! tu ose dire que lyon et paris n’ont rien gagné mais marseille 17 ans sans rien c’est pas mal quand meme, 17 ans c’est ton age sa se trouve et encore pour squatter les sites de paris en etant ratseillais tu doit avoir moins!! allez bonjour chez toi!!

    • polo la frite

      dans le sud  initial OM SUR CAMION ROUGE pompage pour fosse septique

    • polo la frite

      OM=  ORGANISATION –  MAGOULES

    • Nel13chris

      Comment peut on appeler ce match le choc des titans?????? Entre deux clubs qui n ont jamais rien gagner a part des coupes de France!!!!! Ils sont en tête pour l instant mais de la a les qualifies de titans ! Y’a des choses que je comprends pas ! Allez l om serrez les fesses on arrive

      • Fredo5784

        Ta raison serrez les fesses le 27 novembre on vous la met profonde paris est magique

      • kob

        juste un gros MDRRRR.Je ne savais pas qu une sardine avait de l humour …..

      • mec-de-paname-93

        allez casse toi de la sale jaloux ! Ta juste la rage que ton club de merde passe au second plan, tous le monde s’en bas les couille de l’om aujourd’hui. et puis tu dit 2 club qui n’on jamais rien gagné ta juste a prendre les 15 derniere annez de l’ol et du psg et tu compare a ton club.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    LDC – Lukoki « ils ne communiquaient pas entre eux…ils ne jouaient pas en équipe »

    Adversaires

    Jody Lukoki, ailier droit de 24 ans de Ludogorets, a été interrogé par L’Equipe à propos du match ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Mercato - Lucas Alario, cible du PSG selon RMC"
    1 day ago
    Flavien Casinia publié un new post."Dugarry: Ben Arfa "Comment on peut avoir aussi peu d’intelligence footballistique ?""
    1 day ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Lair "On veut gagner ce match pour jouer une petite finale face à l'Olympique Lyonnais"

    Féminines – Lair « On veut gagner ce match pour jouer une petite finale face à l’Olympique Lyonnais »

    Actu Féminin

    Ce samedi 10 décembre, l’équipe féminine du Paris Saint-Germain reçoit Juvisy à Saint-Germain-en-Laye dans le cadre ...

    Vidéos PSG

    PSG – OL : le choc des titans

    <Ligue 1 , Une

    Après s’être incliné face à Bilbao jeudi en Europa Ligue (2-0), le club de la capitale espère relancer sa « machine à gagner ». « Cette défaite est salutaire. On avait presque oublié ce que c’était de perdre et à quel point on détestait les défaites. J’espère une réaction de mes joueurs, je le leur ai dit », a confié Antoine Kombouaré en conférence de presse. En Championnat, le club de la capitale n’a plus perdu depuis la première journée, face à Lorient (0-1). A l’instar des Rouges et Bleus, les hommes de Rémi Garde ne se sont inclinés qu’une seule fois en Ligue 1 depuis la reprise. Les Rhodaniens possèdent un avantage de taille : ils ont bénéficié de 48 heures de récupération de plus que leur adversaire de ce dimanche. Face au Dinamo Zagreb (2-0), mardi dernier en Ligue des Champions, l’entraîneur lyonnais s’est même payé le luxe de faire sortir certains de ses meilleurs éléments, Gomis par exemple, assez tôt dans le match.

    Mini hécatombe à l’OL

    L’équipe francilienne ne devrait toutefois pas arriver « sur les rotules ». Kevin Gameiro et Jérémy Ménez n’ont pas fait le déplacement à Bilbao jeudi, tandis que Salvatore Sirigu et Blaise Matuidi étaient remplaçants lors de cette rencontre. Ce dimanche, ces quatre joueurs seront très probablement titularisés par Antoine Kombouaré. Hormis Mamadou Sakho et Guillaume Hoarau, le technicien kanak peut compter sur la quasi-totalité de son effectif. Ce qui devrait nous donner un onze de départ proche de celui-ci : Sirigu – Ceara, Lugano, Z. Camara, Tiéné – Bodmer, Matuidi – Ménez, Pastore, Nene – Gameiro. De son côté, Rémi Garde devra se passer des services de Lisandro, Grenier, Gourcuff, Cris et Ederson. « Lisandro était trop juste pour être dans le groupe. On est à la cinquième semaine. Le protocole prévoyait entre 4 et 6 semaines. Il y avait donc trop de risques. Gourcuff a sa cheville qui l’ennuie de temps en temps. Trop juste aussi. J’espère le récupérer complètement la semaine prochaine. Ederson est tout proche de la reprise… Grenier, j’espère le récupérer pas la semaine prochaine, mais la semaine suivante », a déclaré l’entraîneur des Gones sur le site officiel de l’OL.

    Rencontre au sommet

    Paris et l’OL ont actuellement le même nombre de points, de victoires, de buts marqués et de buts encaissés. Les comparaisons s’arrêtent là. Si les bons résultats lyonnais sont justifiés par un état d’esprit collectif irréprochable, ceux du PSG le sont souvent par l’addition d’individualités. Ce qui a tendance à énerver Antoine Kombouaré. « On est capables de jouer ensemble, contrairement à ce que j’entends. On est capable de réagir à condition de ne pas oublier les fondamentaux », assure « Casque d’Or ». Dernière confrontation avant la trêve internationale, cette rencontre constitue un véritable tournant de la saison. « C’est un match qui vaut plus que trois points, avec une grosse charge émotionnelle autour. Si on veut faire preuve d’ambition ensuite, il faudra le démontrer dimanche », avance l’Uruguayen Diego Lugano. Même son de cloche du côté du septuple champion de France. « C’est le choc des leaders du début de championnat, un très gros match. Ce sera un match de niveau Ligue des Champions entre deux équipes qui marchent bien en ce moment », estime Maxime Gonalons. Quant à Kombouaré, il ne passe pas par quatre chemins : « On reçoit Lyon : ce n’est pas un match à jouer, c’est un match à gagner ».

    Statistiques et pronostics

    C’est le PSG qui est donné favori par les bookmakers (la victoire parisienne est coté à 2,20, le nul à 2,90 et le succès lyonnais à 3). En championnat, les deux équipes se sont affrontées 32 fois au Parc des Princes : Paris s’est imposé dans 46% des cas (31% de matches nuls et 21% de victoires de l’OL). Notons que Hugo Lloris et consorts restent sur une défaite à l’extérieur en Ligue 1, à Caen (0-1). Dans ce type de grand rendez-vous, Javier Pastore sera encore plus observé que d’habitude. Un doublé de l’Argentin, loin d’être improbable, est coté à 10 contre 1.

    Arnaud Lapointe

    By
    @
    OTER ?>