Restez connectés avec nous

Adversaires

PSG – Caen : jamais 5 sans 6 ?

Que peut-on attendre de la réception des Caennais ? Voir une équipe développer un jeu collectif, sans être entaché par les fulgurances de certaines de ses recrues, comme Jérémy Ménez ou Javier Pastore. Dans les minutes qui ont suivi la défaite face à Dijon, mercredi, Antoine Kombouaré a signifié à ses joueurs qu’il s’agissait d’un « avertissement ». Christophe Jallet l’admet : les Rouges et Bleus ont trop souvent tendance à se complaire dans un style de jeu stéréotypé. En Ligue 1, Paris n’a plus perdu depuis la première journée et reste sur cinq victoires consécutives. La rencontre entre le club de la capitale et le Stade Malherbe de Caen (actuellement 9e de Ligue 1) se jouera à guichets fermés. Depuis le début de la saison, le Parc des Princes sera plein pour la cinquième fois.

Quid de Lugano ?

Face aux hommes de Franck Dumas, Antoine Kombouaré accordera-t-il une nouvelle fois sa confiance à Diego Lugano en le titularisant en charnière centrale ? Rien n’est moins sûr, étant donné que Mamadou Sakho est remis sur pied et que Zoumana Camara est irréprochable cette saison. On ne peut malheureusement pas en dire autant du capitaine de la Celeste, qui alterne entre la maladresse et la lenteur. Ce dernier, qui compte déjà quatre cartons jaunes en cinq matches de Ligue 1, pourrait s’asseoir sur le banc de touche samedi. Quatre joueurs franciliens sont à l’infirmerie : Guillaume Hoarau (épaule), Blaise Matuidi (cuisse), Clément Chantôme (cuisse) et Milan Bisevac (adducteurs). Touché à la cuisse, Siaka Tiéné est incertain. « Je me sens bien. Demain (aujourd’hui) on verra si je peux jouer contre Caen », a confié l’international ivoirien.

Mot d’ordre : « orgueil »

Contrairement au PSG, Caen s’est qualifié pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue mercredi, en sortant l’AJ Auxerre après prolongation (1-2). « On n’a aucune crainte. Si on fait une belle entame de match et qu’on est en confiance, on peut peut-être faire un coup ; ou tenir un match nul, ce serait déjà une victoire pour nous », explique Frédéric Bulot sur le site Internet de France Football. « C’est vrai qu’il sont sur cette défaite en Coupe de la Ligue mais il y avait beaucoup de changements dans leur équipe à Dijon. Mais ils vont vouloir se racheter, surtout devant leur public », précise Jerry Van Dam sur le site Sport.fr. Côté parisien, Antoine Kombouaré attend une réaction d’orgueil. « Pour moi, Dijon, c’est déjà oublié. J’ai dit à mes joueurs qu’ils avaient de la chance de rejouer si vite, et qu’il fallait rebondir, montrer de l’orgueil. J’attends d’eux une réaction. Car à Dijon, il y a pas mal de joueurs qui ont connu des petits soucis… Après le match, dans le vestiaire, s’il y avait des sourires, ça ne s’est pas trop vu… Les joueurs avaient plutôt la rage, il ne faut pas oublier ça samedi. Il faut se servir de cette frustration, de cette grosse déception pour repartir de l’avant », a confié le technicien kanak en conférence de presse ce vendredi.

Statistiques et pronostics

Caen est un club qui aime se déplacer. Les Normands sont sixième de Ligue 1 si on ne prend en compte que les matches à l’extérieur, avec huit points en cinq rencontres. Néanmoins, Paris part largement favori (cote : 1,35 pour une victoire, 4 pour un nul et 8 pour un succès caennais). Les deux formations se sont affrontés douze fois au Parc des Princes à ce niveau de la compétition : le PSG l’a emporté dans 83% des cas. En championnat, le PSG reste sur une série de huit matches gagnés et deux nuls, avec 21 buts marqués et huit encaissés : il s’agit de la meilleure défense de Ligue 1 et la deuxième meilleure attaque, à égalité avec Lille et derrière Montpellier (25). Après trois matches décevants, Javier Pastore pourrait à nouveau se montrer à son avantage. Nous vous conseillons de miser sur un but de l’Argentin (cote : 2,10).

Arnaud Lapointe

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires